VOTE | 235 fans

Les citations de Perceval

LIVRE I

Perceval (à Arthur) : Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d'eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l'autre côté pour brouiller... Non ?

(Livre I, "Heat")

Perceval : Si on faisait le coup du bouclier humain ? Par exemple, Sire, Léodagan et moi on fait semblant de vous prendre en otage : on vous met une dague sous le cou et on traverse le camp adverse en gueulant : " Bougez pas, bougez pas ou on bute le Roi!"...

Perceval : Putain, en plein dans sa mouille !

(Livre I, "Heat")

Perceval : Si c'est le même volume sonore, on dit équidistant. S'ils sont équidistants en même temps que nous, on peut repérer le dragon par rapport à une certaine distance. Si le dragon s'éloigne, on sera équidistant, mais ça sera vachement moins précis et pas réciproque.

(Livre I, "La fureur du dragon")

Perceval (à Arthur et Lancelot) : Une fois, à une exécution, je m'approche d'une fille. Pour rigoler, je lui fais : Vous êtes de la famille du pendu ? C'était sa soeur. Bonjour l'approche !

(Livre I, "La coccinelle de Madenn")

Perceval : Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

Perceval : Toi un jour je te crame ta famille, toi.

(Livre I, "Ambidextrie")

Perceval : Donc, pour résumer, je suis souvent victime des colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh, non... Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que tel.

(Livre I, "Tel un chevalier")

Perceval : On a même un tabouret ! Quand on s'assoit dessus, on se retrouve sur un autre tabouret dans une taverne dans le Languedoc ! Ouais, le siège de transport qu’ils appellent. En plus, comme par hasard c’est moi qui ai essayé le premier. Deux semaines et demie plus le bateau qu'ça m'a pris pour revenir. J’avais pas compris qu’en me rasseyant dessus, ça me ramenait de l’autre côté. Et à l’arrivée j’me suis fait mettre une chasse, parce que j’avais ramené l’autre tabouret, et que soit-disant il aurait fallu qu’il reste là-bas. Pourtant ils marchent les deux tabourets ! Eh ben ils sont l’un à côté de l’autre. Alors ça fait pas pareil.

Perceval : C’est pour ça : j’lis jamais rien. C’est un vrai piège à cons c’t’histoire-là. En plus j’sais pas lire.

(Livre I, "Le chaudron rutilant")

Perceval : Si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal, c'est un bocal à anchois.

(Livre I, "En forme de Graal")

Perceval : C'est pas faux!

(Livre I, La Botte secrète)

Perceval : Excusez, c’est juste pour vous dire que je vais pas pouvoir rester aujourd’hui ! Faut que je retourne à la ferme de mes vieux ! Y a ma grand-mère qui a glissé sur une bouse ! C’est le vrai merdier !

(Livre I, "Le Code de Chevalerie")


______________________________________________________________________________

LIVRE II

Perceval (à Arthur) : Moi, j'serais vous, je vous écouterais... Non, moi, j'serais nous, je vous... Si moi j'étais vous, je vous écouterais ! Non, elle me fait chier, cette phrase !

Perceval : Sire, Sire ! On en a gros !

(Livre II, "Les exploités")

Perceval : C’est marrant les petits bouts de fromage par terre. C’est ça que vous appelez une fondue ?

(Livre II, "Séli et les Rongeurs")

Perceval : J'voudrais pas faire ma raclette, mais la soirée s'annonce pas super.

(Livre II, "Un Roi à la Taverne II")

Perceval : Je le dis pas. À l'époque quand je le disais, tout le monde oubliait de me le souhaiter. Ça me faisait pleurer. Ça m'a gonflé, j'ai arrêté.

(Livre II, "Le Tourment II")

Perceval : Dans la vie, j'avais deux ennemis : le vocabulaire et les épinards. Maintenant j'ai la botte secrète, et je bouffe plus d'épinards. Merci de rien, au revoir messieurs dames.

(Livre II, "La botte secrète II")

Perceval : Quand même, ils sont onze. J'ai calculé sur les treize dernières années, dans les deux heures qui précèdent le coucher du soleil, vous en êtes à une moyenne de 8,422.

Perceval : Après demain, à partir d'aujourd'hui ?

Perceval : De toutes façons, les réunions de la Table Ronde c’est deux fois par mois. Donc, si le mec il dit après-demain à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois, ça reporte.

 (Livre II, "Sept cent quarante-quatre")

 

Perceval : Là, vous faites sirop de vingt-et-un et vous dites : beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop-grelot, passe-montagne, sirop au bon goût.

(Livre II, "Perceval et le Contre-sirop")

Perceval : Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard !

(Livre II, "L’Absent")

Perceval : 13, 14, 15... Enfin tous les chiffres impairs jusqu'à 22.

(Livre II, Unagi II)

Perceval : Alors là, c'est Ashton, lui c'est Rutz, lui c'est Pierce, l'autre derrière c'est Pierce aussi, j'ai jamais compris pourquoi, et lui euh, j'crois qu'il a pas d'prénom, tout le monde l'appelle C******..

(Livre II, "La Garde Royale")

 

Perceval : PAYS DE GALLES INDÉPENDANT ! J'ai un pivert dans la tête... C'est normal ?

(Livre II, "L’Ivresse")

 

Perceval : Karadoc, c'est le gars brillant. Le frère, à côté, c'est sûr... C'est vraiment un gros c**.

(Livre II, "O'Brother")

Perceval : Ben j'en ai marre. Ça revient à chaque fois sur le tapis ça.
Arthur: Quoi ça ?
Perceval : Fédéré! D'habitude j'dis rien mais là zut! J'sais pas c'que ça veut dire. Moi j'veux bien faire des efforts pour comprendre les réunions mais faut que chacun y mette du sien aussi. Là on est partis pour une heure avec des fédérés par-ci des fédérés par-là, j'vais encore rien biter et ça me gonfle.

(Livre II, "L'Alliance")

______________________________________________________________________________

LIVRE III

Perceval : Sans blague on pourrait pas fêter la mort des mecs que je connais pour une fois ? Comment ça ? C'est toujours la mort de vos potes à vous que l'on fête, moi dans quatre jours c'est l'anniversaire de la mort d'un oncle à moi, sans faire exprès il s'est tiré dessus avec un arc.

(Livre III, "Le Jour D’Alexandre")

Perceval : Le Graal, c’est une vraie saloperie, méfiez-vous. Un jour c’est un vase, une semaine après une pierre incandescente. [...] Incandescente, c’est : qui peut accaparer des objets sans resurgir sur autrui.

(Livre III, "Les Suppléants")

Perceval : Le code c'est "le code" ? Ça va, ils se sont pas trop cassés le bonnet, pour l'trouver celui-là !

Perceval : Y'a du grabuge alors on appelle les 2 couillons... On met les glandus à profit !

(Livre III, "Poltergeist")

Perceval : Ça prouve que j'ai de l'ubiquité... De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ?

Perceval : À ROULEEEEETTES !! HOULA... J'l'ai un peu trop gueulé ça, non ? À roulettes.

Perceval : Ah, mais c'est de là que ça vient ! Quand on dit "ça va comme sur des roulettes". En fait ça veut dire qu'le mec il peut balancer un morceau de rocher comme une catapulte, il continue quand même d'avancer d'façon mobile.

Perceval : Une maquette ?! Vous avez pas dit qu'c'était une catapulte ?

(Livre III, L'Etudiant)

Perceval : Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides.

(Livre III, La poétique, 1ère partie)

Perceval : Dans le Languedoc, ils m'appellent Provençal. Mais c'est moi qui m'suis gouré en disant mon nom. Sinon, en Bretagne, c'est le Gros Faisan au sud, et au nord, c'est juste Ducon ..

(Livre III, "Le Sanglier De Cornouailles")

__________________________________________________________________________________

LIVRE IV

Perceval : Mais moi, j'm'en fous des honneurs, rien à péter, le Graal aussi, rien à péter. Moi, c'est Arthur qui compte. Moi je suis pas un as de la stratégie ou du tir à l'arc, mais je peux me vanter de savoir ce que c'est d'aimer quelqu'un.

(Livre IV, "L'habitué")

Perceval : Au printemps, j’aime bien pisser du haut des remparts au lever du soleil… Y’a une belle vue !

(Livre IV, "Tous les matins du monde, 2e partie")

Perceval : Sur une échelle de 2 à 76, et là je préfère prendre large, de 2 à 71 on ne nous écoute pas, de 72 à 75, on nous écoute toujours pas, et seulement à 76 on nous laisse parler sans nous engueuler.

(Livre IV, "L’Échelle de Perceval")

Perceval : Mais cherchez pas à faire des phrases pourries... On en a gros, c'est tout !

(Livre IV, "Les Exploités II")

Perceval : En plus je connais une technique pour tuer trois hommes en un coup rien qu'avec des feuilles mortes ! Alors là, vous êtes deux, vous avez bien de la chance.

Perceval : C'est pas moi qui explique mal c'est les autres qui sont c**s !

(Livre IV, "L'Inspiration")

Perceval : Vous vous prenez pour un enseignant ?... Non j' s'entais que c'était le moment d'faire une vanne mais y'a rien qui est sorti.

Perceval : Bon ça suffit maintenant ! Vous voulez qu'j'me foute en rogne comme un enseignant ? ... Qu'est ce que j'ai avec ça moi ?

(Livre IV, "Les chaperons")

______________________________________________________________________________

LIVRE V

PERCEVAL : On va pas installer notre carré germinal à la taverne!

(Livre V, "L'Épée des Rois")

Perceval (à Mevanwi) : Elle a compris la vilaine frisée ? On a dans l'projet de fonder un clan autonome pour partir à l'aventure et ramener du pognon pour entretenir vos grosses miches ! Alors le cageot il dit merci et il ferme sa boîte à caca !

(Livre V, "L'épée des Rois")

 

Perceval : Vous, vous avez une idée derrière la main, j'en mettrais ma tête au feu !

Livre V, Perceval de Sinope

 

Perceval : Je vais vous poser une série de questions. Vous répondez par oui, non, ou Zbradaraldjan. Ok c'est parti : où se trouve l'oiseau ?... Allez c'est facile ça. Trouve pas ? Bon tant pis. C'était "sur la branche". Eh oui, y a des pièges.

Perceval : Ma tante me demande de trouver un endroit pour y entreposer 667 noix. A la cave il y a de la place pour 595, à la remise il y a la place pour 337. Qu'est-ce que je fais ? Je les ?... Allez on cherche bon dieu ! Je les... Zbradaraldjan le grenier!... Allez il dégage le bourrin !

Perceval : Et si je sens que y a des anguilles à la broche, dehors ! Comme César quand il a chassé les marchands du temple, et qu'ils ont foutu le camp sur le bateau avec les bestioles et l'pépé.

(Livre V, "Les Recruteurs")

Perceval : Je crois que c'est rentré par là, et c'est ressorti par là ; et c'est re-rentré par là, et c'est RE-RE-SORTI PAR LA. ET NOUS ON S'SAIGNE AUX QUATRE FROMAGES !!!

(Livre V, "Domi Nostrae")

Perceval : Votre femme, si j'avais pas la flemme de descendre de là, elle aurait pris mon pied dans son cul depuis un moment. Parce y'a un truc qu'on oublie quand on parle de retirer Excalibur : c'est le respect au Roi Arthur! Et le respect au Roi Arthur je remarque que Madame en avait un peu plus quand elle était dans son PLUMARD !! 

(Livre V, "Les Dauphins")

______________________________________________________________________________

LIVRE VI 

 

Perceval : Allez, y'a plein de bruit, là ! Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux. Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres ! Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau. Et quand ils vous donnent un coup de bec vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

(Livre VI, "Dux Bellorum")

 

 

Perceval : Nan mais je l'ai déjà impressionné, moi ! Je lui ai expliqué une nouvelle technique de combat : on se bat à moitié à mains nues, et à moitié avec du calcium. J'peux vous dire il faisait moins le malin !

(Livre VI, "Dux Bellorum")

 

¤¤¤

C'est bien beau tout ça mais on parle on parle et on mange pas! Faut bien se sustenter avant de partir à l'aventure non? Sinon on n'est pas sortis de l'auberge hein. Qui a une bonne adresse? 

Ecrit par Holly95 
Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente
Actualités
Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu | Bande Annonce

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu | Bande Annonce
La bande annonce du film Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu de Philippe de Chauveron avec...

Manu Payet sur France 5

Manu Payet sur France 5
Manu Payet est actuellement en tournée avec son one man show, Emmanuel. L'émission Entrée libre, sur...

Succès pour Les grands bains!

Succès pour Les grands bains!
On en a déjà parlé, la comédie dramatique Les grands bains est sortie le 24 octobre dernier dans les...

Les grands bains: reportage

Les grands bains: reportage
Ce mercredi 24 octobre, France 3 a diffusé un reportage dans le 12/13h sur la comédie Les grands...

Astérix - Le Secret de la Potion Magique

Astérix - Le Secret de la Potion Magique
La bande-annonce du film d'animation Astérix - Le Secret de la Potion Magique, de Louis Clichy et...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

grims, Aujourd'hui à 06:46

Vous pouvez des à présent découvrir le grand gagnant du concours wallpaper Halloween sur le quartier Sons of Anarchy

grims, Aujourd'hui à 17:43

Aujourd'hui venez poster une photo de la famill sur le quartier Vikings

NinaaTVD, Aujourd'hui à 19:10

Bonsoir !

NinaaTVD, Aujourd'hui à 19:11

Est-ce que vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressés pour un rpg sur tvd et to ? Merci.

choup37, Aujourd'hui à 21:06

Plus que 3 votes pour valider le nouveau design du Destin de Lisa clic clic clic

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site