VOTE | 252 fans

#549 : Le Retour du roi

Arthur est en route vers Kaamelott, où il a été invité à la Table Ronde. Il est totalement déprimé et annonce à Guenièvre qu'il n'a pas d'enfants.

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails

Mevanwi trouve son mari dans la salle de bain du château et s’en prend à lui, car le Père Blaise a mis Arthur présent à la réunion. Karadoc lui confirme que l’ancien roi est en effet de retour à Kaamelott, et qu’il n’a aucun problème à l’inviter, car il s’agit d’un homme d’expérience. Mevanwi insiste et excédé, Karadoc la traite d’emmerdeuse, et la compare à ses maîtresses. Sa femme quitte la pièce, sonnée. Furieux, Karadoc reprend le monologue culinaire qu’il faisait subir à sa maitresse du moment avant que sa femme n’arrive. L’ambiance est de plus en plus électrique entre les deux époux.

A table, Guenièvre interroge Arthur sur sa quête, qui a été un échec. Perceval tente de convaincre le roi de retourner retirer l’épée, sans succès. Mevanwi se moque alors du roi, et de son échec, choquant sa femme, et provoquant l’ire de Perceval. Karadoc décide soudain de porter la couronne de Venec, car il trouve qu’elle lui va bien, mais son ami lui répond qu’il a l’air d’un imbécile avec. Karadoc repose l’objet, dépité. Mevanwi et Guenièvre s’interrogent sur la provenance de la couronne, et Arthur, exaspéré, leur explique qu’il s’agit d’une jatte. Tout le monde est ébahi.

Lionel et Léodagan attendent la prochaine réunion de la Table Ronde, la mort dans l'âme. Le maître d’armes passe et se moque, d’autant qu’il n’a plus le droit de venir depuis l’arrivée de Karadoc au pouvoir. Ses techniques de combat seraient en effet dépassées depuis longtemps… Arthur se présente alors à son tour, à la grande stupéfaction des trois hommes. Lionel et le maître d’armes sont soulagés de le voir en vie, et Léodagan ne comprend pas pourquoi on lui a demandé de venir. Le maître d’armes lui reproche alors son manque de respect au roi, et Lionel tente quant à lui de comprendre la situation. Indifférent aux questions, Arthur interroge son beau-père sur sa perte de pouvoir, et le groupe lui avoue que la situation est catastrophique pour le royaume. Léodagan rentre dans la pièce avec humeur, et est suivi par Lionel et Arthur. Le maître d’armes s’en va quant à lui avec dédain.

Arthur se tient entre Bohort et Lionel, et refuse de prendre un siège, malgré l’insistance de ses hommes. Karadoc l’interroge sur sa mission, et face à l’échec apparent du roi, se montre odieux. Lui et Perceval s’en prennent aux chevaliers, qu’ils accusent d’être des fainéants incompétents, et obtiennent en retour une remarque cinglante de Léodagan. Karadoc est particulièrement ignoble envers le roi, qu’il traite d'égoïste pour ne pas avoir cherché le Graal durant son voyage. Perceval questionne le roi avec davantage de gentillesse, mais la vérité est qu’Arthur n’a rien ramené de sa quête, mis à part son désespoir. Il rappelle alors aux chevaliers présents qu’il a bâti Kaamelott, et cherché à les réunir autour d’une table ronde, pour qu’ils se sentent tous écoutés et à l’aise. Il a ramené des hommes de chaque royaume de Logres, pour qu’ils soient tous égaux. Il a tenté d’expliquer ce qu’était le Graal, et c’était dur, alors il a fait rire ses hommes, pour qu’ils ne s’ennuient pas. Il a échoué, mais refuse qu’on le traite de feignant, parce que c’est faux. Autour de la table règne un silence de mort, et triste, Perceval tente alors de consoler le roi: il sait bien qu’ils sont des cons, enfin, leurs paroles ne sont pas sérieuses! Arthur est détruit, et demande encore une fois qu’on cesse de l’appeler sire…

Mevanwi interroge son mari sur le retour d’Arthur à la Table Ronde, et ce dernier est très mal à l’aise. Il avoue s’en être pris à lui, et choque sa femme. Karadoc considère qu’Arthur est un feignant qui aurait au moins pu ramener de la nourriture pour le groupe au défaut du Graal, et exaspère sa femme. Cette dernière est préoccupée par l’état mental de son second mari.

Salle de bain royale. Mevanwi entre, un air froid sur le visage.

Mevanwi: Ca fait une heure que je vous cherche.

Karadoc: Bah vous aviez qu’à chercher ici.

Mevanwi: Qui c’est celle-là? (désigne la jeune femme dans la bassine)

Karadoc: Une nouvelle. Vous voyez je l’ai choisi blonde. Enfin, pas blonde blonde parce que ça ressemble trop à vous ça me gonfle, mais, vous trouvez pas que ça me va bien au teint?

Mevanwi: Dites, heu, y a quelque chose que je ne comprends pas très bien sur le registre de la réunion de tout à l’heure.

Karadoc: Mais heu, en quoi la réunion de tout à l’heure vous concerne puisque vous y êtes pas?

Mevanwi: Ca me concerne qu’il y a une erreur et que vous devriez demander à votre grand pignouf de prêtre de se concentrer sur ce qu’il écrit au lieu de se curer le nez! (Karadoc regarde ailleurs, excédé) Il a mis Arthur présent à la réunion!

Karadoc: Mes sentinelles et mes espions m’ont confirmé qu’Arthur est sur la route de retour à Kaamelott. Si ça se trouve à l’heure qu’il est, il est déjà arrivé. (sa femme se décompose, stupéfaite)

Mevanwi: Et vous, vous l’invitez à la Table Ronde?

Karadoc: Je suis roi. Je fais ce que je veux de ma Table Ronde! Et pourquoi pas inviter un chevalier expérimenté qui l’a déjà présidé lui-même il n’y a pas si longtemps.

Mevanwi (secoue la tête, sonnée): … Mais…. Mais c’est Arthur!

Karadoc: Je suis désolé, j’ai évoqué la chose tout à l’heure avec mademoiselle, ça a pas eu l’air de la choquer plus que ça. (mouvement de tête vers sa maitresse, qui demeure impassible)

Mevanwi: Donc, vous confirmez?

Karadoc: Je confirme, que plus je fréquente de nouvelles femmes, plus je constate que vous êtes une emmerdeuse premier choix. (Sonnée, Mevanwi sort de la pièce. Karadoc secoue la tête avant de s’adresser à sa maîtresse.) Qu’est ce qu’on disait? (sourit) Ah oui. Le magret de canard. (il continue de fixer la porte, le regard dur)

***


A table. Guenièvre jette de fréquents coups d’oeil à son mari, qui semble mal à l’aise sous son regard avisé.

Guenièvre: Vu votre tête je suppose que ça ne s’est pas très bien passé.

Arthur: Pas très bien non.

Guenièvre: Et les jumelles?

Arthur: Ni les jumelles, ni personne. (sa femme est déçue)

Karadoc: C’est vrai que vous avez pas l’air dans votre assiette. Vous voulez pas manger un bout?

Guenièvre: Y a eu quelques petits chambardements pendant votre absence… (Perceval la fixe)

Perceval: Vous voulez pas faire un saut au rocher pour essayer de retirer l’épée des fois?

Arthur: Non.

Mevanwi: A quoi ça servirait puisque ça marche pas… (Guenièvre la regarde, choquée)

Perceval (désigne Mevanwi du doigt): Ah! Je me disais, y avait longtemps qu’on avait pas entendu la coconne!

Karadoc: Moi! Entre Excalibur et la couronne je préfère la couronne… (s’en saisit)

Perceval: Moi je la trouve trop balaise. (son ami la repose) Non non je vous assure hein, ça vous fait une grosse tête de veau.

Mevanwi: D’ailleurs on sait toujours pas à qui elle a appartenu? (à Karadoc)

Guenièvre (à son mari): Et ça vous dit rien à vous cette couronne? Vous qui connaissez bien les anciens rois.

Karadoc: Sachant que c’est Loth qui en avait fait cadeau, au départ.

Arthur (interrompt Karadoc): C’est une jatte.

Mevanwi: … Pardon?

Arthur: C’est pas une couronne, c’est une jatte.

Mevanwi: Qu’est ce que vous racontez? (se penche vers le roi)

Arthur (s’en saisit, contient son exaspération): … C’est une jatte heu, ça se présente comme ça (la met dans le bon sens), c’est une très belle jatte, très jolie, ça reste un magnifique cadeau, simplement (met de la carcasse de viande dedans), c’est une jatte. (tout le monde reste coi)

***

Devant la porte menant à la salle de la Table Ronde.

Lionel: Ah si nous avions la conviction que ces réunions mènent à quelque chose…

Léodagan: Oh, tenez, j’aime mieux me taire… (adossé contre le mur)

Maître d’armes (se dirige vers les deux hommes): Ah! Alors les croquants, on vient se faire un petit coup de Table Ronde?

Léodagan: Oh et puis ça je crois que c’est le bouquet. (fixe le vide)

Lionel: Vous pourriez avoir l'élégance de nous épargner vos sarcasmes… (Léodagan regarde le maître d’armes d’un air mauvais.)

Maître d’armes: Impossible! Rien que vos tronches au détour du couloir, on peut pas s'empêcher de se marrer comme un bossu! (rit franchement)

Léodagan: J’ai même pas le tonus de répondre, tiens. Plus voit rien.

Lionel: Vous pouvez remercier la chance de vous avoir épargné ça.

Maître d’armes (bras croisés): La chance n’a rien à voir là-dedans ma mignonne! Notre bon sire Karadoc m’a dit en personne, que, mes techniques de combat étaient dépassées depuis longtemps. (Léodagan lève les yeux au ciel) Et qu’il ne pouvait pas se permettre de coller un ringard à la Table Ronde! (Léodagan et Lionel se jettent un regard affligé) Vous pensez si je lui ai donné raison! (rit, avant de se retourner et de se retrouver nez à nez avec le roi) Sire! Mais… Vous êtes rentré? (ton beaucoup plus doux)

Lionel: Nous nous inquiétions tous!

Arthur (l’air ailleurs): On m’a dit de venir à une réunion…

Léodagan (ne comprend pas): Quoi vous aussi? (Lionel est stupéfait)

Maître d’armes (yeux glacials): Ah non, alors là ça devient grossier. (Léodagan détourne les yeux, agacé. Arthur regarde le maître d’armes et semble indifférent à ce qu’on peut dire de lui.)

Lionel (ne comprend pas non plus): C’est impossible, sire. (avec respect)

Arthur: Arrêtez de m’appeler sire. (agite la main en direction de son beau-père) J’ai pas tout compris en fait, vous êtes plus roi c’est ça?

Léodagan (soupire et cherche ses mots, tourne la tête vers Lionel avant de s’adresser au roi): Fin les choses ont pas mal changé, depuis votre départ. La situation est, disons heu… (ulcéré, lève les yeux au ciel)

Lionel: Inattendue?

Maître d’armes: Préoccupante?

Léodagan (amer): Ouais. J’aurais dis merdique moi. (A Arthur) Enfin, vous vous ferez votre propre idée… Hein. (sourire amer) 

Il tourne brusquement les talons et rentre dans la pièce. Lionel et Arthur le suivent sans dire un mot. Le maître d’armes poursuit quant à lui son chemin. En passant devant la salle, il agite la main d’un air dédaigneux. 

***


Karadoc:
Nous accueillons aujourd’hui un nouveau chevalier à qui nous avons demandé de nous rejoindre… Le seigneur Arthur. (Le roi se tient assis entre les deux Gaunes, il refuse de prendre un siège. Il semble porter le poids du monde sur ses épaules.)

Lionel: Sire, c’est un peu gênant, prenez au moins mon siège.

Bohort: Si vous ne voulez pas être ici, rien ne vous oblige à rester sire.

Père Blaise: Hé si. Si. Il, est obligé. Parce que c’est la loi. Il, peut pas refuser.

Arthur (soupire): Arrêtez de m’appeler sire.

Karadoc: Le seigneur Arthur revient de mission, peut-être peut-il nous en, toucher deux mots?

Arthur: … Non. (amer)

Perceval: Non mais dites-nous juste si ça a marché. Soyez pas timide.

Arthur (tente de rester calme): Non, ça n’a pas marché. 

Karadoc (désagréable): Ok. Pas de commentaires.

Perceval: Je vois que ça a encore bien avancé, cte semaine. Qu’est ce qu’ils ont foutu les héros, à part se gratter les doigts de pied?

Léodagan: Vous savez ce qu’ils vous disent, les héros?

Perceval: Ah ouais. Ca pour être désagréable, vous savez bien faire.

Kadoc: Ca suffit. Vous rendez la poulette. Sinon papi il va se mettre en colère.

Karadoc: Non mais c’est bon foutez rien! Le Graal il va vous tomber tout cuit, dans le bec, comme ça!

Perceval: C’est pourtant pas compliqué d’y mettre un peu de bonne volonté!

Karadoc: Seigneur Arthur, il paraît que vous avez traversé, la moitié du pays à pied! Vous croyez pas que vous auriez pu en profiter pour jeter un oeil non? Non non c’est, que pour sa gueule, c’est pour soi, pour soi, pour soi, tout le temps!

Perceval: Vous avez rien ramené? Même pas un petit renseignement? (Arthur fait signe que non)

Karadoc: Ah bah bravo. Et les autres, pas de nouvelles?

Hervé: Heu moi cette semaine j’ai rien foutu.

Léodagan: Vous voulez dire par rapport aux autres semaines?

Hervé: Aux autres semaines? Quelles semaines?

Calogrenant: Celles d’avant. (mal à l’aise et à bout de patience)

Hervé: Non. Celles d’avant non plus j’ai rien foutu.

Perceval: C’est pas possible ça, vous nous prenez pour des glands?!

Karadoc: Je vous préviens…

Arthur: Moi j’ai bâti une forteresse quand même.

Perceval: De quoi?

Arthur: Pour le Graal j’ai bâti une forteresse moi. Kaamelott ça s’appelle. J’ai été chercher des chevaliers dans tout le royaume. En Calédonie, en Carmélide, à Gaunes, à Vannes, au Pays de Galles (Léodagan arbore un visage dur), j’ai fait construire une grande table pour que les chevaliers s’assoient, ensemble. Je l’ai voulu ronde, pour qu’aucun d’entre eux ne se retrouve assis dans un angle, ou en bout de table. C’était compliqué, alors j’ai essayé d’expliquer ce qu’était le Graal, pour que tout le monde comprenne. C’était difficile, alors j’ai essayé de rigoler, pour que personne ne s’ennuie. J’ai raté, mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu, parce que c’est pas vrai. (silence de mort)

Perceval: Non mais sire, faut pas prendre ce qu’on dit au sérieux. Vous savez bien qu’on est des cons, nous. (dévisage le roi)

Arthur (secoue la tête, écoeuré): … Arrêtez de m’appeler sire. (regarde dans le vide)

***

Au lit.

Mevanwi: Vous pouvez arrêter de bouffer, et me raconter un peu ce qu’il a dit?

Karadoc: Ce qu’il a dit qui?

Mevanwi: Arthur.

Karadoc: Non mais honnêtement, il, il a pas dit grand chose. Il a pas l’air bien.

Mevanwi: Mais il était comment?

Karadoc: Comment il était comment?

Mevanwi: Bah je sais pas, il était heu… (cherche ses mots)

Karadoc: Comment il était habillé vous voulez dire?

Mevanwi (ferme les yeux, exaspérée): Mais non! Quel effet ça lui a fait de se retrouver autour de la Table Ronde sans la présider?

Karadoc: Bah déjà il s’est pris une chasse alors heu…

Mevanwi (choquée): Une chasse? Mais une chasse de qui?

Karadoc (mal à l’aise):  Bah une chasse de moi. (sa femme le dévisage, les yeux écarquillés) Je m’excuse je sais que je devrais pas mais moi les mecs qui se roulent les pouces, ça me tape sur le système.

Mevanwi (sourit avant de reprendre un visage neutre): Et heu, qu’est ce qu’il a répondu?

Karadoc: Bah rien. Qu’est ce que vous voulez qu’il réponde, il sait bien que c’est moi qu’ait raison. Il part en voyage, il fait trois fois le tour de la Bretagne… Alors bon. Il rentre sans le Graal ok. Mais ça lui coûte quoi de ramener une petite tomme de pays ou un saucisson. Hein? (Mevanwi lève les yeux au ciel. Karadoc continue de manger, silencieux.)

Rédigé par Ellielove pour Kaamelott Hypnoweb

Kikavu ?

Au total, 62 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

arcadybilo 
14.11.2020 vers 15h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
19.10.2019 vers 13h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

naadd 
06.01.2019 vers 11h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Défi HypnoFanfics
Défi HypnoFanfics | Relève-le

Découvre l'HypnoCard Prodigal Son de la catégorie Evil dans notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Prodigal Son (Evil)

Activité récente

Les répliques d'Arthur
Aujourd'hui à 15:26

Hérétique, au bûcher!
Aujourd'hui à 15:24

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 15:15

Photo du Mois
Aujourd'hui à 15:14

Sondages
Hier à 18:18

Actualités
Nouveau survivor

Nouveau survivor
C'est Arthur qui remporte le dernier survivor: sa majesté sera ravie d'apprendre qu'il est l'homme...

Nouvelle audience

Nouvelle audience
Oyez, oyez! Le roi Arthur aimerait connaitre l'avis de son peuple sur une question...

Photo du mois

Photo du mois
Un coup d'aspirateur de balai a été passé par Bohort dans la salle de la photo du mois: une nouvelle...

Téléportation des EV

Téléportation des EV
Vous l'avez peut-être remarqué, les fanfics du quartier ont été transportées par magie à l'accueil...

Nouveau calendrier!

Nouveau calendrier!
ll fait froid, on se pèle, oulalaaa.. Et d'ailleurs c'est le thème du premier calendrier de l'année...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Si vous deviez développer un nouveau talent en cette nouvelle année..

Total : 11 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 22:44

Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour tenter de deviner quel film se cache derrière la suite d'emoji sur HypnoClap !

bloom74, Hier à 10:09

Nouvelle photo du mois et nouveau sondage sur le quartier The Boys, tout le monde peut jouer.

ShanInXYZ, Hier à 16:32

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, venez poster votre photo de Rose Tyler et n'oubliez pas de voter pour le concours d'affiches

Locksley, Aujourd'hui à 09:58

Participez au concours A Discovery of Witches, faites voyager Diana dans le temps ! On attend vos créations originales ! Bon WE

SeySey, Aujourd'hui à 11:58

Hello ! Nous attendons vos créations sur le quartier Sex Education ! Les infos sur le quartier

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site