VOTE | 235 fans

#103 : La Table de Breccan

Livre 1 épisode 3

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

La Table Ronde est arrivée à Kaamelott. C'est l'occasion pour le vendeur de dénigrer les mérites du cuir qu'il pense salissant. Quant à Arthur, il aurait préféré une table en pierre plutôt qu'en bois.

Guest : Yvan Le Bolloc'h

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails

Dans un couloir, Arthur parle de la création de la Table Ronde avec Perceval et Léodagan, sceptiques. Le Roi leur annonce qu'ils s'appeleront désormais les Chevaliers de la Table Ronde.

 

***Générique***

 

Arthur, Léodagan, Bohort et le Père Blaise sont dans la salle de la Table Ronde. De l'autre côté de la Table se trouve Breccan, l'artisan, avec Perceval et Karadoc. Arthur pense que la table en bois est belle, mais qu'il aurait préféré de la pierre. Breccan lui dit que c'était impossible à monter dans le château. S'en suit une discussion sur l'aspect et la fonction de la Table, et Arthur explique à tous qu'elle n'est faite ni pour manger, ni pour danser, ni même pour écrire : le Père Blaise fait d'ailleurs la tête en apprennant qu'il sera obligé de rester debout derrière un pupitre. Ensuite, Bohort tente d'expliquer à Breccan que le Roi a eu une révélation de la Dame du Lac : la construction d'une table légendaire où s'organiseront les Chevaliers pour la Quête du Graal. Breccan y voit aussitôt l'occasion de se faire des clients, il grave avec l'accord du Roi le nom de son entreprise sur un côté de la table. Il demande ensuite à Arthur s'il a besoin de mobilier pour la salle, mais le Roi explique que de toute façon, les Chevaliers sont en armures, et qu'il sont obligés de porter leurs armes, donc rien besoin de ranger. A ce moment la Dame du Lac apparait, enchantée de sa Table Ronde. Mais elle aussi aurait plutôt vu de la pierre. Il y a un petit dialogue de sourd entre Arthur et Breccan, qui lui ne voit pas la Dame du Lac et ne comprend pas à qui parle le Roi.

 

***Générique de fin***

 

Arthur et La Dame du Lac sont seuls dans la salle. La Dame pense que de grandes choses vont se jouer autour de la Table, tandis qu'Arthur se demande comment aborder l'histoire du Graal avec les autres Chevaliers, qu'il qualifie "d'un peu largués". La Dame lui dit de ne pas s'en faire, puis explique qu'elle doit partir. Le Roi et elle se font alors la bise et elle disparait. Elle dit encore bravo à Arthur pour la Table, mais qu'il doit se méfier du cuir car c'est salissant.

 

Rédigé par Holly95 pour Kaamelott Hypnoséries

Dans le couloir.

Léodagan : Qu’est c’que c’est qu’cette lubie d’vous faire construire une table ?
Perceval :
D’autant qu’y en déjà une dans la salle à manger !
Arthur :
Là c’est une table ronde. Pour que les chevaliers de Bretagne se réunissent autour. Toute façon autant vous y faire parce qu’à partir de maintenant on va s’appeler « les chevaliers de la table ronde ».
Perceval :
Les chevaliers de la table ronde ???
Léodagan :
Encore une chance qu’on se soit pas fait construire un buffet à vaisselle !

Arthur hausse les épaules et s’en va.

Dans la salle Arthur regarde la nouvelle table ronde. Il est appuyé dessus.

Arthur : Non, non elle est bien. (Pas convaincu) Elle est bien. (Se lève) pff… Elle est bien mais j’voyais d’la pierre moi.
Breccan
(qui nettoie ses outils après avoir fini de faire la table) : Sire, on en a déjà parlé de la pierre ! J’peux pas monté une pierre d’une toise et demi dans un escalier à colimaçon ! (Arthur hausse les épaules) Eh j’suis pas magicien !
Bohort :
C’est … C’est pas désagréable le bois.
Breccan :
D’autant qu’là j’vous ai mis d’la qualité ! Mettons pour un banquet, bon, si y a cinq ou six dames qui veulent un p’tit peu bagnauder (mdr je connais pas ce mot…) là-dessus elle bougera pas !
Arthur :
Non, non mais c’est pas tellement l’ambiance…
Breccan :
Oh ben ça après moi pour le détail je sais pas…
Perceval :
C’est pas tant l’bois qui me dérange moi. C’est plutôt l’cuir.
Karadoc :
Ca fait un p’tit peu atelier d’cousette.
Arthur :
Eh ouais, ouais, ouais… Et ouais, c’est pas faux.
Breccan :
Le cuir ça restera toujours le cuir. Le cuir ça traverse les âges, les frontières, les modes. D’autant qu’là j’vous ai pas mis d’la vache moisie, attention ! C’est d’la tannerie d’luxe ! Assemblée au crochet d’six. Y a des heures de main d’œuvre derrière !
Perceval :
Non mais faut prendre l’habitude, c’est tout.
Breccan :
Par contre faudra faire gaffe en mangeant. Parce que là j’vous ai fait un traitement à l’huile de porc pour imperméabiliser mais si y a des taches de jus d’viande c’est foutu.
Arthur :
Non mais on va pas manger d’sus non plus.
Breccan :
Après pour le détail ça je sais pas moi…

Peu de temps après…

Blaise : C’est pile la bonne hauteur pour l’écriture ! On domine bien la page…
Arthur :
Ouais, c’est dommage, hein ? Comme vous allez pas écrire dessus.
Blaise :
Mais comment ça ?
Arthur :
Non, vous vous êtes derrière le pupitre là-bas, debout.
Blaise :
Mais attendez… Y a une table et des sièges et j’devrais m’farcir toutes les notes à ratifier debout ?
Arthur :
C’est comme ça. Personne n’écrit sur cette table.
Breccan :
Mais… Sans être indiscret… Si vous y mangez pas, que vous y écrivez pas, et que vous dansez pas dessus, pourquoi vous avez besoin d’une telle tablée ?
Arthur :
C’est un peu compliqué…
Bohort :
Heu… Sire Arthur a eu une révélation de la Dame du Lac. Elle lui a ordonnée la construction d’une table légendaire autour d’laquelle il d’vrait réunir les chevaliers de Bretagnes pour organiser (puis enjouée, comme si il avait du mal à y croire lui-même) la quête du Graal !
Arthur :
Voilà.
Léodagan :
En gros.

Breccan paraît impressionné.

Breccan : Ben dit donc la quête du… um.
Karadoc :
C’est… Heu un peu compliqué…
Perceval :
Vous binez pas… Même nous on a pas tout compris !
Breccan :
Mais du coup là tout autour y va y avoir du bon monde qui va… qui va tourner, là ?
Arthur :
Si on veut oui…
Bohort :
Les seigneurs les plus puissants de l’île.
Arthur :
Oui, puis des chevaliers plus modeste aussi.
Léodagan :
A priori il d’vrait y avoir un peu d’tout quoi.
Breccan :
Un peu d’tout mais quand même des chevaliers ? J’veux dire…C’est… Ca sent pas la réunion d’bouseux votre histoire, là.
Perceval :
Ah non, non ! Y a pas d’pécor pour la quête du Graal ! Enfin… A moins qu’c’est changé…
Breccan :
Du coup… Ca vous dérange si… Si j’mets ma p‘tite griffe là ?
Arthur :
Pour quoi faire ?
Breccan :
Si… Si y a un chef de clan qui vient poser ses miches par là devant et il trouve ça cossu. Ben le jour où il voudra faire un buffet ou un plumard sur mesure… Il saura où m’trouver, quoi.
Arthur :
Attendez ça va faire super moche une griffe !
Breccan :
Non… Je... Je fais ça en tout p’tit… J’en ai pour… Heu… 10minutes. (Le roi le regarde incrédule) 5minutes.

Léodagan et Arthur se regarde.

5minutes après… Breccan finit de faire sa greffe. Arthur, lui, est assis dans son siège autour de la table.

Breccan : Eh voilà l’travail ! « Conception Breccan& Fils, Irlande ». Faut bien s’donner un p’tit coup d’pouce de temps en temps.
Arthur
(passablement énervé) : Ben j’comprends.
Breccan :
Sinon pour cette pièce… Y a tout c’qu’il lui faut au mobilier ? Parce que je pourrais lui proposer un p’tit râtelier pour que les gars ils déposent leurs armes. Ou alors un joli rangement pour les manteaux.
Arthur :
Alors… Ils ont pas d’manteaux puisqu’ils sont tous en armure et ils sont obligés d’porter leur armes.
Breccan :
C’est carré-carré chez vous, hein ?
Breccan 
(doucement, poussant Arthur à bout de patience): Sinon…. Pour la chambre à coucher il a tous c’qu’il lui faut ?

La Dame du Lac apparaît.

Dame  du Lac (enthousiaste) : Oh !!! Comme elle est belle !
Arthur :
Ah vous êtes là ! Bon… Alors voilà. Qu’est c’que vous en pensez ?
Breccan :
Qu’est c’que j’pense de quoi ?
Arthur :
Non, attendez, deux secondes, c’est pas à vous qu’je parle.
Breccan :
Ben… C’est à qui d’autre alors ?
DDL :
C’est vrai qu’j’aurais plutôt vu d’la pierre.
Arthur :
Ah ! Voilà ! Vous voyez ! La pierre ça aurait été bien quand même !
Breccan
(après réflexion) : C’est à moi qu’vous parlez là ?
Arthur :
Ben oui. A qui d’autre je parle ?
Breccan :
Bon. De la pierre je peux même pas vous l’dépannez j’viens d’livrer 400 dolmens à Manchester ! J’suis désolé ! Puis en plus le colimaçon, heu… Bonsoir hein !

Plus tard…

DDL : Je sens que de grandes choses vont s’jouer autour de cette table, Arthur !
Arthur
 (toujours pas enthousiaste) : Ouais, y a plus qu’à réunir les gars maintenant ! Au fait comment j’fais pour aborder le coup du Graal pour qu’tout l’monde se fasse bien l’image du truc. Parce que, bon. Pour l’instant j’en ai touché deux trois-mots à droite, à gauche… Les mecs ils sont largués quand même…
DDL :
Ca viendra en son temps ! Bon allez zou je m’sauve moi. He…
Arthur
(lui fait la bise) : Oui ?
DDL
(de même) : Félicitation pour la table.

Elle s’en va, arrosant Arthur au passage.

DDL (voix off) : He ! Faites attention pour le cuir ! Nan, c’est joli mais c’est quand même salissant.

Dans le couloir.

Léodagan : Qu’est c’que c’est qu’cette lubie d’vous faire construire une table ?
Perceval :
D’autant qu’y en déjà une dans la salle à manger !
Arthur :
Là c’est une table ronde. Pour que les chevaliers de Bretagne se réunissent autour. Toute façon autant vous y faire parce qu’à partir de maintenant on va s’appeler « les chevaliers de la table ronde ».
Perceval :
Les chevaliers de la table ronde ???
Léodagan :
Encore une chance qu’on se soit pas fait construire un buffet à vaisselle !

Arthur hausse les épaules et s’en va.

Dans la salle Arthur regarde la nouvelle table ronde. Il est appuyé dessus.

Arthur : Non, non elle est bien. (Pas convaincu) Elle est bien. (Se lève) pff… Elle est bien mais j’voyais d’la pierre moi.
Breccan
(qui nettoie ses outils après avoir fini de faire la table) : Sire, on en a déjà parlé de la pierre ! J’peux pas monté une pierre d’une toise et demi dans un escalier à colimaçon ! (Arthur hausse les épaules) Eh j’suis pas magicien !
Bohort :
C’est … C’est pas désagréable le bois.
Breccan :
D’autant qu’là j’vous ai mis d’la qualité ! Mettons pour un banquet, bon, si y a cinq ou six dames qui veulent un p’tit peu bagnauder (mdr je connais pas ce mot…) là-dessus elle bougera pas !
Arthur :
Non, non mais c’est pas tellement l’ambiance…
Breccan :
Oh ben ça après moi pour le détail je sais pas…
Perceval :
C’est pas tant l’bois qui me dérange moi. C’est plutôt l’cuir.
Karadoc :
Ca fait un p’tit peu atelier d’cousette.
Arthur :
Eh ouais, ouais, ouais… Et ouais, c’est pas faux.
Breccan :
Le cuir ça restera toujours le cuir. Le cuir ça traverse les âges, les frontières, les modes. D’autant qu’là j’vous ai pas mis d’la vache moisie, attention ! C’est d’la tannerie d’luxe ! Assemblée au crochet d’six. Y a des heures de main d’œuvre derrière !
Perceval :
Non mais faut prendre l’habitude, c’est tout.
Breccan :
Par contre faudra faire gaffe en mangeant. Parce que là j’vous ai fait un traitement à l’huile de porc pour imperméabiliser mais si y a des taches de jus d’viande c’est foutu.
Arthur :
Non mais on va pas manger d’sus non plus.
Breccan :
Après pour le détail ça je sais pas moi…

Peu de temps après…

Blaise : C’est pile la bonne hauteur pour l’écriture ! On domine bien la page…
Arthur :
Ouais, c’est dommage, hein ? Comme vous allez pas écrire dessus.
Blaise :
Mais comment ça ?
Arthur :
Non, vous vous êtes derrière le pupitre là-bas, debout.
Blaise :
Mais attendez… Y a une table et des sièges et j’devrais m’farcir toutes les notes à ratifier debout ?
Arthur :
C’est comme ça. Personne n’écrit sur cette table.
Breccan :
Mais… Sans être indiscret… Si vous y mangez pas, que vous y écrivez pas, et que vous dansez pas dessus, pourquoi vous avez besoin d’une telle tablée ?
Arthur :
C’est un peu compliqué…
Bohort :
Heu… Sire Arthur a eu une révélation de la Dame du Lac. Elle lui a ordonnée la construction d’une table légendaire autour d’laquelle il d’vrait réunir les chevaliers de Bretagnes pour organiser (puis enjouée, comme si il avait du mal à y croire lui-même) la quête du Graal !
Arthur :
Voilà.
Léodagan :
En gros.

Breccan paraît impressionné.

Breccan : Ben dit donc la quête du… um.
Karadoc :
C’est… Heu un peu compliqué…
Perceval :
Vous binez pas… Même nous on a pas tout compris !
Breccan :
Mais du coup là tout autour y va y avoir du bon monde qui va… qui va tourner, là ?
Arthur :
Si on veut oui…
Bohort :
Les seigneurs les plus puissants de l’île.
Arthur :
Oui, puis des chevaliers plus modeste aussi.
Léodagan :
A priori il d’vrait y avoir un peu d’tout quoi.
Breccan :
Un peu d’tout mais quand même des chevaliers ? J’veux dire…C’est… Ca sent pas la réunion d’bouseux votre histoire, là.
Perceval :
Ah non, non ! Y a pas d’pécor pour la quête du Graal ! Enfin… A moins qu’c’est changé…
Breccan :
Du coup… Ca vous dérange si… Si j’mets ma p‘tite griffe là ?
Arthur :
Pour quoi faire ?
Breccan :
Si… Si y a un chef de clan qui vient poser ses miches par là devant et il trouve ça cossu. Ben le jour où il voudra faire un buffet ou un plumard sur mesure… Il saura où m’trouver, quoi.
Arthur :
Attendez ça va faire super moche une griffe !
Breccan :
Non… Je... Je fais ça en tout p’tit… J’en ai pour… Heu… 10minutes. (Le roi le regarde incrédule) 5minutes.

Léodagan et Arthur se regarde.

5minutes après… Breccan finit de faire sa greffe. Arthur, lui, est assis dans son siège autour de la table.

Breccan : Eh voilà l’travail ! « Conception Breccan& Fils, Irlande ». Faut bien s’donner un p’tit coup d’pouce de temps en temps.
Arthur
(passablement énervé) : Ben j’comprends.
Breccan :
Sinon pour cette pièce… Y a tout c’qu’il lui faut au mobilier ? Parce que je pourrais lui proposer un p’tit râtelier pour que les gars ils déposent leurs armes. Ou alors un joli rangement pour les manteaux.
Arthur :
Alors… Ils ont pas d’manteaux puisqu’ils sont tous en armure et ils sont obligés d’porter leur armes.
Breccan :
C’est carré-carré chez vous, hein ?
Breccan 
(doucement, poussant Arthur à bout de patience): Sinon…. Pour la chambre à coucher il a tous c’qu’il lui faut ?

La Dame du Lac apparaît.

Dame  du Lac (enthousiaste) : Oh !!! Comme elle est belle !
Arthur :
Ah vous êtes là ! Bon… Alors voilà. Qu’est c’que vous en pensez ?
Breccan :
Qu’est c’que j’pense de quoi ?
Arthur :
Non, attendez, deux secondes, c’est pas à vous qu’je parle.
Breccan :
Ben… C’est à qui d’autre alors ?
DDL :
C’est vrai qu’j’aurais plutôt vu d’la pierre.
Arthur :
Ah ! Voilà ! Vous voyez ! La pierre ça aurait été bien quand même !
Breccan
(après réflexion) : C’est à moi qu’vous parlez là ?
Arthur :
Ben oui. A qui d’autre je parle ?
Breccan :
Bon. De la pierre je peux même pas vous l’dépannez j’viens d’livrer 400 dolmens à Manchester ! J’suis désolé ! Puis en plus le colimaçon, heu… Bonsoir hein !

Plus tard…

DDL : Je sens que de grandes choses vont s’jouer autour de cette table, Arthur !
Arthur
 (toujours pas enthousiaste) : Ouais, y a plus qu’à réunir les gars maintenant ! Au fait comment j’fais pour aborder le coup du Graal pour qu’tout l’monde se fasse bien l’image du truc. Parce que, bon. Pour l’instant j’en ai touché deux trois-mots à droite, à gauche… Les mecs ils sont largués quand même…
DDL :
Ca viendra en son temps ! Bon allez zou je m’sauve moi. Hé…
Arthur
(lui fait la bise) : Oui ?
DDL
(de même) : Félicitation pour la table.

Elle s’en va, arrosant Arthur au passage.

DDL (voix off) : Hé ! Faites attention pour le cuir ! Nan, c’est joli mais c’est quand même salissant.

 

Rédigé par Lawlu31 pour Kaamelott Hypnoséries

Kikavu ?

Au total, 51 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

chrismaz66 
14.05.2018 vers 10h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

LaFriteFan 
02.04.2018 vers 22h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
08.10.2017 vers 00h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 11:26

Qui est-ce ?
Hier à 17:52

Le Portrait
Hier à 17:19

Sondages
Avant-hier

Canicule
06.08.2018

Carlo Brandt
Hier à 19:24

Pierre Mondy
09.08.2018

Philippe Nahon
08.08.2018

Claire Nadeau
05.08.2018

Actualités
Carlo Brandt au cinéma

Carlo Brandt au cinéma
Le 18 septembre prochain sort dans les salles sombres Vaurient, un drame réalisé par Mehdi Senoussi....

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Nouveau mois, changement de sondage! Celui de juillet vous demandait de choisir votre discipline...

Nouvel épisode virtuel!

Nouvel épisode virtuel!
Envie d'une activité calme avec cette chaleur? Le roi Arthur a ce qu'il vous faut! Une petite...

Volontariat!

Volontariat!
Comme vous avez dû le noter, cela s'active actuellement dans les archives du royaume! Rangement,...

L'intégrale de la série bientôt!

L'intégrale de la série bientôt!
Alerte! Alerte! Le 3 octobre prochain sortira en magasin la toute première intégrale de la série!...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

cinto, Aujourd'hui à 11:40

Notre roi Hanry serait-il un serial killer, un wedding planer, un trader? Qu'en pense-vous? Survivor chez The Tudors.

serieserie, Aujourd'hui à 11:44

Des bannières et des thèmes vous attendent dans les Préférences

noemie3, Aujourd'hui à 14:26

Nouveau sondage sur Summerland, n'hésitez pas à aller voter

Luna25, Aujourd'hui à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Aujourd'hui à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site