VOTE | 243 fans

#116 : Le Banquet des Chefs


Diffusion
: 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Kaamelott accueille les chefs de clan pour le traditionnel Banquets des Chefs. Bohort voudrait qu’on leur serve des fruits, mais Venec commande une douzaine de femmes et veut servir trois porcs par personne, ce qui n’est pas au goût de Bohort.

Popularité


5 - 3 votes

Plus de détails

Séli et Léodagan sont dans leur lit. Séli râle à propos d'un banquet de 50 personnes à organiser, mais son mari lui dit que là c'est pas pareil que d'habitude. Quand sa femme lui demande pourquoi, il lui répond que là c'est le banquet des Chefs de Clans, et qu'ils ne sont pas 50 mais 2000.

 

***Générique***

 

Dans une salle, Bohort, Léodagan, Arthur et Venec discutent du banquet. Bohort voudrait mettre des fruits de saison, mais Arthur et son beau-père lui rappellent qu'ils accueillent des chefs de clans. Venec leur dit que lui a prévu beaucoup de viande, ce qui satisfait Léodagan. Vu que Bohort fait la tête, le Roi accepte quelques fruits.

Léodagan dit que les chefs ne viendront de toute façon pas seulement manger mais que c'est avant tout un sommet politique. Venec rassure tout de même sur la nourriture, il a prévu trois porcs par personne, ce qui ne manque pas de choquer Bohort. Venec explique qu'il connait les chefs de clans et qu'ils ne viennent pas pour les fruits de saison, ce que confirme Léodagan. Le trafiquant dit ensuite qu'à force, il n'a plus de budget pour les "gonzesses", mais qu'il a fait une petite sélection. Il se retourne vers une fille assise au fond de la salle et lui demande de venir danser devant eux. Arthur et Bohort se regardent un peu interloqués. Le Roi un peu mal à l'aise lui demande d'arrêter, et dit qu'il ne veut pas de filles, et Bohort trouve ça vulgaire. Léodagan est un peu d'accord mais dit que c'est pour tenir la route face aux chefs de clans.

Bohort et Léodagan se disputent à propos des filles, mais Arthur coupe court en disant que les femmes ne sont pas traitées comme ça chez lui. Venec et Léodagan disent en revanche qu'Arthur ne pourra pas espérer fédérer les clans si les chefs n'ont pas de filles. Déterminé, le Roi refuse, au grand soulagement de Bohort.

 

***Générique fin***

 

Bohort explique qu'il avait pensé à une décoration de table fleurie qui représenterait les différentes régions. Venec lui sort une arme, en disant que ça ferait plus barbare.Venec dit qu'au moins ça sera assorti avec les chefs de clans.

Rédigé par Holly95 pour HypnoseriesKaamelott

 Dans la chambre de Dame Séli et Léodagan…

Séli : Qu’est c’que c’est encore que cette histoire de banquet ? Il faut arrêter de faire des banquets à cinquante personnes tout les mois !

Léodagan : Non mais c’est pas pareil là… C’est le banquet des chefs de clan…

Séli : Et alors ?

Léodagan : Ben ils sont pas cinquante, ils sont deux mille.

 

***

GENERIQUE

***

 

 Dans une salle…

Bohort : Alors moi, j’avais pensé à agrémenter chaque table d’un grand bol de fruit de saison…

Léodagan : Oh !

Bohort : Des noix, des raisins…

Arthur (veut couper court) : Oui, oui, oui Bohort c’est très intéressant, d’accord, mais il faut pas perdre de vue que nous recevons les chefs de clan !

Bohort : Ben qui nous dit que les chefs de clan n’aiment pas les fruits de saison ?

Léodagan : Mais c’est pas le problème d’aimer, Bohort ! Faites un effort !

Arthur : Vénec, qu’est ce que vous aviez prévu ? Autre chose que des fruits de saison, non ?

Vénec : Ah affirmatif ! De la viande, de la viande et de la viande. Cuite dans sa graisse.

Léodagan : Ah ! Voilà !

Bohort (vexé) : Forcément.

Arthur : Roh et pis alors, voilà, alors éventuellement pour ceux qui veulent une ou deux corbeilles de fruits.

Vénec : Oh si vous voulez du fruit, moi je vous mets du fruit. C’est pas pour ce que ça coûte ! Un genre de décoration, c’est ça ?

Tous les regards se tournent vers Bohort.

***

 

Plus tard…

Vénec : Ah mais vous bilez pas pour la tortore ! Il y aura ce qu’il faut !

Léodagan : De toute façon ils viennent pas que pour bouffer non plus ! C’est un sommet politique.

Bohort : Ce qui n’empêche pas de bien recevoir.

Vénec : Non, mais vous faites pas de cheveux là-dessus ! J’ai compté trois porcs par personne.

Bohort : Trois porcs ?

Vénec : Attendez… Je les connais les chefs de clan ! Ceux qui débaroulent du bout de la Calédonie, là, vous avez pas vu les bestiaux. Je vous garantis qu’ils viennent pas pour manger des fruits de saison !

Léodagan : C’est pas faux, Bohort, c’est pas mal. Ce qui fait que ceux qui en mangent que deux peuvent en donner un à ceux qui en mangent quatre.

Vénec : Non mais laissez faire, je connais les loustics. Par contre, là où je suis un peu ennuyé c’est que j’ai plus bien de budget pour les gonzesses.

Léodagan : Ah ouais c’est vrai qu’il y a ça aussi !

Venec : Hein, donc du coup, moi, de mon côté j’ai fait une sélection. (se retourne vers une femme, claque des doigts) Tiens, viens voir biquette.

Elle avance avec un immense décolleté et en se déhanchant. Arthur et Bohort se regardent, interloqués.

Venec : Et tortille un peu du fion, pour le roi Arthur.

Elle s’exécute.

Arthur : Heu non, non, non ! Non, non , non, non c’est… Non, sans blague c’est… C’est pas la peine. Merci.

Venec : Attendez, faut que vous voyez si ça colle que je commande le reste. C’est un pote pirate qui me les ramène des îles d’Irlande ! Par contre c’est des cagaudes, hein, faut pas leur demander de compter jusqu’à dix…

Arthur : Non, non, non, non mais j’y tiens pas, je vous assure.

Bohort : Je trouve ça d’une vulgarité sans précédent !

Léodagan : Sire… C’est vrai que je suis pas très friand non plus mais… Face aux chefs de clan s'il y a pas de gonzesses heu…

Arthur : Et ben ?

Léodagan : Heu…

Venec : Vous allez passer pour des…

Arthur : Pour des quoi ?

Léodagan : Et ben, pour des qu’on peut pas se permettre de passer pour.

***

 

Après…

Bohort : C’est pas parce qu’on invite des porcs qu’on est obligé d’en être un soi-même !

Léodagan : Bohort arrêtez de vous vexer sans arrêt comme une grosse dinde ! On vous dit que c’est politique !

Arthur : Non, non, non, non, non mais je suis assez d’accord, en fait. Chez nous les femmes sont pas traitées comme ça. C’est à eux de s’adapter !

Léodagan : Et beh bonne chance ! Quand je pense qu’on les invite pour les fédérer.

Venec : Si on les invite et qu’il y a pas de femmes, vous allez fédérer mes couilles..

Arthur : Et ben je prends le risque ! J’aime pas l’image que ça donne de nous.

Venec (qui avait l’air un peu endormi, se réveille) : Quoi ? mais qu’est ce qu’elle a l’image ? (Fait se relever la fille) Tiens vas-y biquette, active toi les jambons un peu ! (frappe dans ses mains pour donner le rythme) Non mais attendez parce que là elle est toute seule, mais il faut s’imaginer que j’en fasse venir cinq douzaines. Eh je vous garantis qu’avec soixante paires de miches vous fédérez ce que vous voulez derrière.

Arthur : Bon, j’ai pris ma décision. Non c’est non, point final.

Bohort: Bravo Sire !

Léodagan : Eh ben, c’est pas gagné !

Venec (à la fille) : Bon, ben, c’est bon. Arrête ! Arrête ! (aux mecs) Sont vulgaires ces irlandaises !

 

***

GENERIQUE

***

 

Quelques temps plus tard…

Bohort : Moi je pensais à un bouquet de sept tulipes par table représentant les sept contrées et attachées avec un ruban de la couleur des armoiries du clan.

Venec : Ouais…. C’est pas mal. Moi je pensais plutôt (sort une arme) à ça vous voyez ? C’est harmonieux pis c’est de la bonne ferraille, des chaines, c’est bien rouillé, ça fait barbare. (voix off) Avec ces gros tarés de chef de clan, ça fera ton sur ton.

Rédigé par Lawlu31 pour Kaamelott Hypnoséries

 Dans la chambre de Dame Séli et Léodagan…

Séli : Qu’est c’que c’est encore que cette histoire de banquet ? Il faut arrêter de faire des banquets à cinquante personnes tous les mois !

Léodagan : Non mais c’est pas pareil là… C’est le banquet des chefs de clan…

Séli : Et alors ?

Léodagan : Ben ils sont pas cinquante, ils sont deux mille.

 

***

GENERIQUE

***

 

 Dans une salle…

Bohort : Alors moi, j’avais pensé à agrémenter chaque table d’un grand bol de fruit de saison…

Léodagan : Oh !

Bohort : Des noix, des raisins…

Arthur (veut couper court) : Oui, oui, oui Bohort c’est très intéressant, d’accord, mais il faut pas perdre de vue que nous recevons les chefs de clan !

Bohort : Ben qui nous dit que les chefs de clan n’aiment pas les fruits de saison ?

Léodagan : Mais c’est pas le problème d’aimer, Bohort ! Faites un effort !

Arthur : Vénec, qu’est ce que vous aviez prévu ? Autre chose que des fruits de saison, non ?

Vénec : Ah affirmatif ! De la viande, de la viande et de la viande. Cuite dans sa graisse.

Léodagan : Ah ! Voilà !

Bohort (vexé) : Forcément.

Arthur : Roh et pis alors, voilà, alors éventuellement pour ceux qui veulent une ou deux corbeilles de fruits.

Vénec : Oh si vous voulez du fruit, moi je vous mets du fruit. C’est pas pour ce que ça coûte ! Un genre de décoration, c’est ça ?

Tous les regards se tournent vers Bohort.

***

 

Plus tard…

Vénec : Ah mais vous bilez pas pour la tortore ! Il y aura ce qu’il faut !

Léodagan : De toute façon ils viennent pas que pour bouffer non plus ! C’est un sommet politique.

Bohort : Ce qui n’empêche pas de bien recevoir.

Vénec : Non, mais vous faites pas de cheveux là-dessus ! J’ai compté trois porcs par personne.

Bohort : Trois porcs ?

Vénec : Attendez… Je les connais les chefs de clan ! Ceux qui débaroulent du bout de la Calédonie, là, vous avez pas vu les bestiaux. Je vous garantis qu’ils viennent pas pour manger des fruits de saison !

Léodagan : C’est pas faux, Bohort, c’est pas mal. Ce qui fait que ceux qui en mangent que deux peuvent en donner un à ceux qui en mangent quatre.

Vénec : Non mais laissez faire, je connais les loustics. Par contre, là où je suis un peu ennuyé c’est que j’ai plus bien de budget pour les gonzesses.

Léodagan : Ah ouais c’est vrai qu’il y a ça aussi !

Venec : Hein, donc du coup, moi, de mon côté j’ai fait une sélection. (se retourne vers une femme, claque des doigts) Tiens, viens voir biquette.

Elle avance avec un immense décolleté et en se déhanchant. Arthur et Bohort se regardent, interloqués.

Venec : Et tortille un peu du fion, pour le roi Arthur.

Elle s’exécute.

Arthur : Heu non, non, non ! Non, non , non, non c’est… Non, sans blague c’est… C’est pas la peine. Merci.

Venec : Attendez, faut que vous voyez si ça colle que je commande le reste. C’est un pote pirate qui me les ramène des îles d’Irlande ! Par contre c’est des cagaudes, hein, faut pas leur demander de compter jusqu’à dix…

Arthur : Non, non, non, non mais j’y tiens pas, je vous assure.

Bohort : Je trouve ça d’une vulgarité sans précédent !

Léodagan : Sire… C’est vrai que je suis pas très friand non plus mais… Face aux chefs de clan s'il y a pas de gonzesses heu…

Arthur : Et ben ?

Léodagan : Heu…

Venec : Vous allez passer pour des…

Arthur : Pour des quoi ?

Léodagan : Et ben, pour des qu’on peut pas se permettre de passer pour.

***

 

Après…

Bohort : C’est pas parce qu’on invite des porcs qu’on est obligé d’en être un soi-même !

Léodagan : Bohort arrêtez de vous vexer sans arrêt comme une grosse dinde ! On vous dit que c’est politique !

Arthur : Non, non, non, non, non mais je suis assez d’accord, en fait. Chez nous les femmes sont pas traitées comme ça. C’est à eux de s’adapter !

Léodagan : Et beh bonne chance ! Quand je pense qu’on les invite pour les fédérer.

Venec : Si on les invite et qu’il y a pas de femmes, vous allez fédérer mes couilles..

Arthur : Et ben je prends le risque ! J’aime pas l’image que ça donne de nous.

Venec (qui avait l’air un peu endormi, se réveille) : Quoi ? mais qu’est ce qu’elle a l’image ? (Fait se relever la fille) Tiens vas-y biquette, active toi les jambons un peu ! (frappe dans ses mains pour donner le rythme) Non mais attendez parce que là elle est toute seule, mais il faut s’imaginer que j’en fasse venir cinq douzaines. Eh je vous garantis qu’avec soixante paires de miches vous fédérez ce que vous voulez derrière.

Arthur : Bon, j’ai pris ma décision. Non c’est non, point final.

Bohort: Bravo Sire !

Léodagan : Eh ben, c’est pas gagné !

Venec (à la fille) : Bon, ben, c’est bon. Arrête ! Arrête ! (aux mecs) Sont vulgaires ces irlandaises !

 

***

GENERIQUE

***

 

Quelques temps plus tard…

Bohort : Moi je pensais à un bouquet de sept tulipes par table représentant les sept contrées et attachées avec un ruban de la couleur des armoiries du clan.

Venec : Ouais…. C’est pas mal. Moi je pensais plutôt (sort une arme) à ça vous voyez ? C’est harmonieux pis c’est  de la bonne ferraille, des chaines, c’est bien rouillé, ça fait barbare. (voix off) Avec ces gros tarés de chefs de clan, ça fera ton sur ton.

Rédigé par Lawlu31 pour Kaamelott Hypnoséries

Kikavu ?

Au total, 57 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

chrismaz66 
24.04.2018 vers 09h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

LaFriteFan 
03.04.2018 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Kaamelott résistance: bande-son

Kaamelott résistance: bande-son
Par le biais du journal Le progrès, on apprend que la bande-son du film Kaamelott sera réalisée dans...

Kaamelott résistance: un autre nom

Kaamelott résistance: un autre nom
Un petit passage sur la fiche imdb de François Morel nous révèle que celui-ci est indiqué présent...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le précédent sondage vous demandait quelle serait votre pire soirée cauchemar Halloween. Les...

Audrey Fleurot sur Netflix

Audrey Fleurot sur Netflix
Après sa diffusion sur TF1, Le bazar de la charité est à présent disponible sur Netflix. Ce n'est...

Un Village français|De nouveaux épisodes pour finir l'année

Un Village français|De nouveaux épisodes pour finir l'année
Au cours des deux dernières journées de 2019, RMC Story (canal 23 de la TNT) continuera la diffusion...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

cinto, Avant-hier à 16:07

Je suis sûre qu'il y en a des membres qui ont oublié de commenter les calendriers de Ma sorcière Bien aimée et des Tudors...C'est open ...forum!!

Sydney, Avant-hier à 20:55

C'est parti ! Concours interquartier OTH /Dawson venez voter pour votre wallpaper préférez !!

Emilie1905, Hier à 21:42

Un tout nouveau design attends votre avis sur le quartier Scorpion

Emilie1905, Aujourd'hui à 07:24

Le quartier Legends of Tomorrow a aussi fait peau neuve !

pretty31, Aujourd'hui à 09:47

Et un tout nouveau design sur HypnoClap aussi !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News