VOTE | 235 fans

#158 : Le Coup d'Epée

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Arthur est blessé lors d'une bataille et se rend dans la tente de Merlin. Sauf que ce dernier refuse de le soigner par la magie, et souhaite expérimenter une nouvelle technique : la médecine.

Popularité


5 - 2 votes

Plus de détails

Arthur est dans la tente de Merlin, non loin d'un champ de bataille. Il est blessé au visage. Arthur souhaiterait que Merlin lui enlève cette plaie par la magie, mais Merlin pense d'abord à la nettoyer.

Arthur râle et ne comprend pas, il doit retourner au plus vite sur son champ de bataille. Merlin tente donc une explication. Les anciennes méthodes sont démodées, place à la science ! Arthur se met en colère lorsqu'il apprend qu'il va devoir rester au lit 5 ou 6 jours pour la cicatrisation... Mais Merlin prend alors une énorme seringue en métal dans les mains. Arthur la lui prend des mains et la plante dans le bras de l'enchanteur.

Merlin semble mal en point, mais Arthur est toujours aussi énervé et demande une énième fois un sort pour guérir ses blessures. Merlin s'offusque, car ce n'est vraiment plus la mode ; il veut bien refermer cette plaie, mais avec du fil et une aiguille. Le Roi hurle que Merlin n'est pas là pour faire de la broderie, et qu'il doit se dépêcher car son armée a besoin de lui sur le terrain. Merlin, refusant de faire de la magie, décide de désinfecter la plaie d'Arthur au gros sel. Il prévient tout de même Arthur que "ça pique un peu"... Le Roi se met tout de suite à hurler de plus belle... Il insulte l'enchanteur, et lui colle une gifle.

Plus tard Merlin a enfin consentit à soigner Arthur avec la magie. Arthur se demande toujours pourquoi il ne veut plus faire de la magie, c'est vraiment plus simple. Mais Merlin ne cale pas : le fait d'être druide le fait passer pour un ringard. Le Roi explique de faire attention avec la modernité, que ce genre de chose ne tiendra pas sur la longueur. Il lui demande alors le nom de cette nouvelle mode, ce à quoi Merlin répond : la médecine.

Perceval a pris la place d'Arthur dans la tente de Merlin, il est aussi blessé au visage. Il lui explique qu'il s'est fait ça en coupant un morceau de fromage. Merlin pense qu'il plaisante, mais ce n'est pas le cas ! Perceval réplique alors qu'il n'a jamais de chance à la campagne, car la dernière fois il s'était fait piquer par une abeille.

Rédigé par Aelis pour HypnoseriesKaamelott

Arthur est dans la tente de Merlin, non loin d'un champ de bataille. Il est blessé au visage.

Merlin : Comment vous vous êtes fait ça ?

Arthur : En coupant un bout de fromage.

Merlin : Non sérieusement ?

Arthur : Nan mais comment voulez vous qu'j'me fasse ça, j'm'en suis pris une c'est tout !

Merlin (grimace) : C'est pas bien joli hein...

Arthur : J'suis vraiment désolé, ça vous dégoute pas trop ?!

GENERIQUE

Arthur : Allez hop, vous m'enlever ça vite fait, et j'y retourne !

Merlin : Vite fait vite fait, déjà il faut qu'j'nettoie.

Arthur : Hein ? Comment ça ?

Merlin (tiens un bout de linge) : Ben oui après il faudra p'tet recoudre.

Arthur : Mais qu'est-ce que vous m'chantez, vous faites comme d'habitude ! Vous racontez vos conneries là, vos jérémiades, vous invoquez l'Dieu d'ci l'Dieu d'mi et tac c'est bon ça s'referme ! Allez !

Merlin : Attendez, c'est les anciennes méthodes on soigne plus comme ça maintenant !

Arthur : Ah non ?

Merlin : Non, toutes ces vieilleries celtiques ça vaut plus un radis, c'est des machins d'pequenot, place à la science !

Arthur : Mais qu'est-ce que ça change ?

Merlin : Ah ça n'a rien à voir, maintenant y a des produits, des soins, une période de convalescence. Là vous allez rester au lit durant 5 où 6 jours le temps qu'ça cicatrise.

Arthur : Au lit pendant 5 où 6 jours mais vous vous foutez d'moi ?! Dans trente secondes j'suis dehors allez !

Merlin prend une énorme seringue en métal.

Arthur : Qu'est-ce... qu'est-ce que vous faites ??

Merlin : J'vais vous injecter un petit relaxant là vous êtes à cran c'est normal c'est l'choc.

Arthur s'empare de la seringue et la plante dans le bras de l'enchanteur qui crie.

Arthur : Ah bah ça faut s'méfier avec les mecs à cran ça...

 

Plus tard...

Merlin semble mal en point.

Arthur : Mais magnez-vous l'train de m'soigner j'vous dis qu'ça urge les autres sont en train d'se faire dérouiller !

Merlin (à du mal à parler) : Vous v'nez d'm'inoculer une demi-bouteille de relaxant comment voulez vous que je m'dépêche ?

Arthur : Vous voulez pas m'balancer un sort à l'ancienne pour cette fois, hein ? On verra pour la prochaine fois la science !

Merlin : Dans cet état là je balance rien du tout, c'est beaucoup trop dangereux ! Et puis c'est plus la mode j'vous ai dis, maintenant tout s'calcule. D'abord où est-ce que vous avez mal

Arthur (montre le poing) : Mais j'vais vous en coller une vous l'saurez où vous avez mal !

Merlin : Il faut au moins que j'désinfecte une plaie ouverte c'est un vrai nid à merde !

Arthur : Mais j'demande pas mieux c'est vous qui voulez pas r'fermer !!

Merlin : J'veux bien r'fermer, mais pas à la magie. Avec un fil tressé et une aiguille à matelas.

Arthur : Mais j'ai pas le temps d'faire d'la broderie maitenant j'vous dis qu'on est en train de s'prendre une peignée !

Merlin : Ben le plus rapide c'est de désinfecter au gros sel.

Arthur : Au gros sel ? Qu'est-ce que c'est qu'ces conneries vous m'prennez pour une épaule d'agneau ?

Merlin (prend le sel) : C'est la science. Par contre vous inquiétez pas ça pique un peu...

Il met le sel sur la plaie d'Arthur, qui semble aussitôt souffrir le martyr.

Merlin : Ah oui c'est désagréable hein ?

Arthur (crie) : Mais enlevez moi ça espèce de taré !!

Merlin : Faut l'temps d'faire effet !

Arthur (donne une baffe à Merlin) : Et ça ça fait effet ?? Enlevez moi ça où j'vous coupe en deux !!

Merlin : Mais si vous supportez pas l'traitement on va pas s'en sortir !

Arthur lutte pour ne pas hurler tandis que le druide se masse la joue.

 

Plus tard...

Merlin a enfin consentit à soigner Arthur avec la magie.

Arthur : Sans rire, avec un bon vieux sort à l'ancienne vous trouvez pas qu'c'est un peu plus simple ?

Merlin : C'est pas une question d'simple où pas simple, la magie ça fait ringard c'est tout.

Arthur : C'est un avantage considérable sur les autres vous vous rendez pas compte ! On s'fait couper les deux bras, on vient vous voir, cinq minutes après on r'tourne se mettre sur la gueule. Mettez vous à la place des ennemis, c'est décourageant !

Merlin : N'empêche qu'en société quand vous dites que vous êtes druide vous passez pour un grand con d'la campagne, c'est quand même un signe !

Arthur : Mais avec vos machins modernes là vous avez les boules de feu, les pluies d'pierres, vous faites tomber la foudre ?

Merlin : Non. Mais y a des trucs supers, la posologie par exemple, il faut pas s'planter dans les dosages sinon y a des effets secondaires c'est ultra précis. Des fois y a des malades qui se font soigner pour des tout p'tits trucs, eh ben ils meurent quand même, à cause de la posologie !

Arthur : Franchement moi j's'rais vous, j'me méfierais d'la mode. Un truc où il faut rester une semaine au plumard à chaque fois qu'on s'coupe, ça tiendra jamais la longueur.

Merlin : Vous croyez ?

Arthur : Mais non. Comment vous dites que ça s'appelle déjà ?

Merlin : La médecine.

Arthur (rit) : Ah nan mais qu'est-ce qui vont pas chercher...

GENERIQUE

Perceval a pris la place d'Arthur dans la tente de Merlin, il est aussi blessé au visage.

Merlin : Comment vous vous êtes fait ça ?

Perceval : En m'coupant un bout d'fromage.

Merlin : Non sérieusement...

Perceval : J'étais en pause, j'cassais la graine et tac, le couteau qui ripe.

Merlin grimace.

Perceval : J'ai jamais d'bol en campagne moi. Déjà l'autre fois avec les Vikings...

Perceval Voix Off : Une salope d'abeille qui vient m'piquer juste à côté d'l'oeil.

Rédigé par Holly95 pour HypnoseriesKaamelott

Arthur est dans la tente de Merlin, non loin d'un champ de bataille. Il est blessé au visage.

Merlin : Comment vous vous êtes fait ça ?

Arthur : En coupant un bout de fromage.

Merlin : Non sérieusement ?

Arthur : Nan mais comment voulez vous qu'j'me fasse ça, j'm'en suis pris une c'est tout !

Merlin (grimace) : C'est pas bien joli hein...

Arthur : J'suis vraiment désolé, ça vous dégoute pas trop ?!

GENERIQUE

Arthur : Allez hop, vous m'enlever ça vite fait, et j'y retourne !

Merlin : Vite fait vite fait, déjà il faut qu'j'nettoie.

Arthur : Hein ? Comment ça ?

Merlin (tiens un bout de linge) : Ben oui après il faudra p'tet recoudre.

Arthur : Mais qu'est-ce que vous m'chantez, vous faites comme d'habitude ! Vous racontez vos conneries là, vos jérémiades, vous invoquez l'Dieu d'ci l'Dieu d'mi et tac c'est bon ça s'referme ! Allez !

Merlin : Attendez, c'est les anciennes méthodes on soigne plus comme ça maintenant !

Arthur : Ah non ?

Merlin : Non, toutes ces vieilleries celtiques ça vaut plus un radis, c'est des machins d'pequenot, place à la science !

Arthur : Mais qu'est-ce que ça change ?

Merlin : Ah ça n'a rien à voir, maintenant y a des produits, des soins, une période de convalescence. Là vous allez rester au lit durant 5 où 6 jours le temps qu'ça cicatrise.

Arthur : Au lit pendant 5 où 6 jours mais vous vous foutez d'moi ?! Dans trente secondes j'suis dehors allez !

Merlin prend une énorme seringue en métal.

Arthur : Qu'est-ce... qu'est-ce que vous faites ??

Merlin : J'vais vous injecter un petit relaxant là vous êtes à cran c'est normal c'est l'choc.

Arthur s'empare de la seringue et la plante dans le bras de l'enchanteur qui crie.

Arthur : Ah bah ça faut s'méfier avec les mecs à cran ça...

 

Plus tard...

Merlin semble mal en point.

Arthur : Mais magnez-vous l'train de m'soigner j'vous dis qu'ça urge les autres sont en train d'se faire dérouiller !

Merlin (à du mal à parler) : Vous v'nez d'm'inoculer une demi-bouteille de relaxant comment voulez vous que je m'dépêche ?

Arthur : Vous voulez pas m'balancer un sort à l'ancienne pour cette fois, hein ? On verra pour la prochaine fois la science !

Merlin : Dans cet état là je balance rien du tout, c'est beaucoup trop dangereux ! Et puis c'est plus la mode j'vous ai dis, maintenant tout s'calcule. D'abord où est-ce que vous avez mal

Arthur (montre le poing) : Mais j'vais vous en coller une vous l'saurez où vous avez mal !

Merlin : Il faut au moins que j'désinfecte une plaie ouverte c'est un vrai nid à merde !

Arthur : Mais j'demande pas mieux c'est vous qui voulez pas r'fermer !!

Merlin : J'veux bien r'fermer, mais pas à la magie. Avec un fil tressé et une aiguille à matelas.

Arthur : Mais j'ai pas le temps d'faire d'la broderie maitenant j'vous dis qu'on est en train de s'prendre une peignée !

Merlin : Ben le plus rapide c'est de désinfecter au gros sel.

Arthur : Au gros sel ? Qu'est-ce que c'est qu'ces conneries vous m'prennez pour une épaule d'agneau ?

Merlin (prend le sel) : C'est la science. Par contre vous inquiétez pas ça pique un peu...

Il met le sel sur la plaie d'Arthur, qui semble aussitôt souffrir le martyr.

Merlin : Ah oui c'est désagréable hein ?

Arthur (crie) : Mais enlevez moi ça espèce de taré !!

Merlin : Faut l'temps d'faire effet !

Arthur (donne une baffe à Merlin) : Et ça ça fait effet ?? Enlevez moi ça où j'vous coupe en deux !!

Merlin : Mais si vous supportez pas l'traitement on va pas s'en sortir !

Arthur lutte pour ne pas hurler tandis que le druide se masse la joue.

 

Plus tard...

Merlin a enfin consentit à soigner Arthur avec la magie.

Arthur : Sans rire, avec un bon vieux sort à l'ancienne vous trouvez pas qu'c'est un peu plus simple ?

Merlin : C'est pas une question d'simple où pas simple, la magie ça fait ringard c'est tout.

Arthur : C'est un avantage considérable sur les autres vous vous rendez pas compte ! On s'fait couper les deux bras, on vient vous voir, cinq minutes après on r'tourne se mettre sur la gueule. Mettez vous à la place des ennemis, c'est décourageant !

Merlin : N'empêche qu'en société quand vous dites que vous êtes druide vous passez pour un grand con d'la campagne, c'est quand même un signe !

Arthur : Mais avec vos machins modernes là vous avez les boules de feu, les pluies d'pierres, vous faites tomber la foudre ?

Merlin : Non. Mais y a des trucs supers, la posologie par exemple, il faut pas s'planter dans les dosages sinon y a des effets secondaires c'est ultra précis. Des fois y a des malades qui se font soigner pour des tout p'tits trucs, eh ben ils meurent quand même, à cause de la posologie !

Arthur : Franchement moi j's'rais vous, j'me méfierais d'la mode. Un truc où il faut rester une semaine au plumard à chaque fois qu'on s'coupe, ça tiendra jamais la longueur.

Merlin : Vous croyez ?

Arthur : Mais non. Comment vous dites que ça s'appelle déjà ?

Merlin : La médecine.

Arthur (rit) : Ah nan mais qu'est-ce qui vont pas chercher...

GENERIQUE

Perceval a pris la place d'Arthur dans la tente de Merlin, il est aussi blessé au visage.

Merlin : Comment vous vous êtes fait ça ?

Perceval : En m'coupant un bout d'fromage.

Merlin : Non sérieusement...

Perceval : J'étais en pause, j'cassais la graine et tac, le couteau qui ripe.

Merlin grimace.

Perceval : J'ai jamais d'bol en campagne moi. Déjà l'autre fois avec les Vikings...

Perceval Voix Off : Une salope d'abeille qui vient m'piquer juste à côté d'l'oeil.

Rédigé par Holly95 pour HypnoseriesKaamelott

Kikavu ?

Au total, 50 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

LaFriteFan 
12.04.2018 vers 15h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
08.10.2017 vers 00h

Shilow 
25.05.2017 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 11:26

Qui est-ce ?
Hier à 17:52

Le Portrait
Hier à 17:19

Sondages
Avant-hier

Canicule
06.08.2018

Carlo Brandt
Hier à 19:24

Pierre Mondy
09.08.2018

Philippe Nahon
08.08.2018

Claire Nadeau
05.08.2018

Actualités
Carlo Brandt au cinéma

Carlo Brandt au cinéma
Le 18 septembre prochain sort dans les salles sombres Vaurient, un drame réalisé par Mehdi Senoussi....

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Nouveau mois, changement de sondage! Celui de juillet vous demandait de choisir votre discipline...

Nouvel épisode virtuel!

Nouvel épisode virtuel!
Envie d'une activité calme avec cette chaleur? Le roi Arthur a ce qu'il vous faut! Une petite...

Volontariat!

Volontariat!
Comme vous avez dû le noter, cela s'active actuellement dans les archives du royaume! Rangement,...

L'intégrale de la série bientôt!

L'intégrale de la série bientôt!
Alerte! Alerte! Le 3 octobre prochain sortira en magasin la toute première intégrale de la série!...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

cinto, Aujourd'hui à 11:40

Notre roi Hanry serait-il un serial killer, un wedding planer, un trader? Qu'en pense-vous? Survivor chez The Tudors.

serieserie, Aujourd'hui à 11:44

Des bannières et des thèmes vous attendent dans les Préférences

noemie3, Aujourd'hui à 14:26

Nouveau sondage sur Summerland, n'hésitez pas à aller voter

Luna25, Aujourd'hui à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Aujourd'hui à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site