264 fans | Vote

#299 : L'Orateur

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Arthur doit faire un discours pour rassurer les paysans quant aux invasions saxonnes. Il tente de trouver les mots justes mais se faire comprendre n'est pas simple. Heureusement qu'il y a Excalibur... parce que ça, ça impressionne toujours ! 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 2x100 : Les comptes

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Kaamelott a des problèmes financiers, et Arthur se met à soupçonner Léodagan de voler l'argent des caisses... mais le coupable est-il toujours le plus évident ?

Popularité


4.67 - 3 votes

Plus de détails

Dans la salle des doléances, Arthur et Léodagan font face à Guethenoc. Ce dernier se plaint des attaques saxonnes. Arthur tente de calmer le paysan en disant qu’il maitrise la situation. Mais Léodagan n’est pas d’accord, il estime qu’il ne maitrise rien du tout. Arthur finit par dire que ça le préoccupe. Léodagan ne trouve rien à y redire.

***

Dans une salle du château, Lancelot et Père Blaise font face à Arthur. Ils leur expliquent que les paysans sont en colère, et qu’ils ont peur de la révolte. Arthur pense que les paysans exagèrent, mais Lancelot va lui expliquer que les Saxons sont du genre à s’attaquer aux fermes : ils pillent, brulent, et "bousillent" les vaches, les brebis, les poules. Arthur est estomaqué d’apprendre cela. Lancelot propose de défendre au mieux les paysans, mais de son côté Arthur doit faire un discours… Et visiblement, le Roi n’aime pas faire ça. Père Blaise ajoute de faire attention lors du discours, de ne pas dire de bêtises, car les paysans sont à cran. De plus, le prêtre lui informe de ne surtout pas oublier de sortir Excalibur à la fin. Arthur trouve cela ridicule.

Sur une estrade, Arthur, accompagné de Calogrenant, Lancelot, Yvain et Gauvain, fait face aux paysans. Il commence son discours, mais il se demande si les mots qu’il utilise ne sont pas un peu trop compliqués pour l’assistance. Yvain et Gauvain confirment, car eux non plus n’ont rien compris. La foule commence à s’impatienter, alors Lancelot propose qu’Arthur finisse le discours au plus vite. Le Roi s’adresse donc aux paysans, puis il sort Excalibur de son étui. La foule applaudit, tandis qu’Arthur confie à Lancelot que les paysans ne sont quand même "pas des flèches".

***

Dans la salle du château, Lancelot et Père Blaise font face à Arthur. Ce dernier n’aime pas raconter des histoires à son peuple, il estime qu’il n’est pas là pour ça. Lancelot temporise en lui rappelant qu’il ne raconte rien de faux aux paysans, au contraire, car les chevaliers vont réellement agir. Mais Arthur n’en revient toujours pas que de sortir Excalibur suscite toujours le même effet. Lancelot lui précise qu’il faut qu’il fasse aussi un discours aux soldats avant qu’ils partent, et qu’il doit également sortir Excalibur. Arthur soupire, et insiste sur le fait que eux non plus, "c’est pas des flèches".

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

Sur une estrade, Lancelot fait face à la foule. Il est accompagné par Arthur et Calogrenant. Il tente de se justifier par rapport au nouvel impôt. Le peuple crie et siffle, ils sont en colère. Lancelot va leur expliquer que cet impôt va servir pour un projet capital, mais il ne se souvient plus lequel. C’est en demandant à Arthur qu’il va comprendre que finalement, il n’y a pas de projet : les caisses de Kaamelott sont à sec, il faut bien trouver l’argent quelque part. Calogrenant indique à Lancelot de bien dire aux paysans que ceux qui ne payent pas seront pendus.

***

Père Blaise fait face à Lancelot et Arthur dans une salle du château. Il tient un parchemin dans ses mains. Les deux chevaliers sont visiblement fatigués d’écouter Père Blaise, car ce dernier vient plusieurs fois par semaine pour leur parler d’argent. Ils ne sont pas inquiets pour les finances, car pour eux il y a de l’argent qui rentre et qui sort des caisses, donc ça ne pose aucun souci. Père Blaise va alors leur expliquer qu’il est très inquiet, car il y a beaucoup plus de dépenses que de recettes. Arthur ne comprend pas, il estime que les taxes et les trésors de quêtes doivent faire l’affaire. Lancelot ajoute d’ailleurs qu’il a ramené un bracelet la dernière fois, qui avait beaucoup de valeur. Père Blaise ne l’a pas vu, et Lancelot lui assure qu’il y est, car Léodagan l’a descendu dans la salle des coffres. C’est d’ailleurs toujours lui qui descend les trésors dans la salle des coffres… Arthur commence à soupçonner Léodagan.

Dans la salle des coffres, Arthur et Père Blaise sont avec Léodagan. Le Roi cherche le bracelet, mais Léodagan ne voit pas de quoi il parle, car il n’a jamais vu ce bijou. Léodagan s’interroge sur les comptes que tient Père Blaise, il pense d’ailleurs que rien n’est à jour. Mais Arthur n’en démord pas et veut savoir où est le bracelet. Léodagan commence à se fâcher, car il est en train de comprendre qu’il est accusé de vol, pour le bracelet, mais aussi pour d’autres richesses. Arthur insiste, et Léodagan finit par se jeter sur Arthur, puis ils se battent.

***

Dans la forêt, Lancelot a le bracelet dans les mains. Il fait très attention à ne pas être vu, puis creuse sous un arbre pour déterrer un butin fait d’autres bijoux, puis ajoute le bracelet. Calogrenant appelle Lancelot, ce dernier se dépêche donc de s’essuyer les mains, puis s’en va rapidement retrouver Calogrenant.

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

L'ORATEUR

 

Dans la salle des doléances, Arthur et Léodagan reçoivent Guethenoc.

Guethenoc : C’est pas compliqué ! Les attaques saxonnes, dans quelques temps, y’en aura une par semaine ! Vous comptez faire quelque chose, ou on attend qu’ils aient génocidé la moitié de la communauté paysanne ?

Arthur : Alors, tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’on maitrise la situation.

Léodagan : On maitrise, on maitrise, heu…

Arthur : Et ben quoi, qu’est-ce qui y’a ?

Léodagan : Ben, j’sais pas ! On se prend raclée sur raclée, vous dites "on maitrise", moi je cherche !

Guethenoc : En tout cas vu de chez nous, vous maitrisez que dalle !

Arthur : Nan mais enfin, j’veux dire, euh… On gère !

Léodagan : On gère, on gère, heu…

Guethenoc : Vous gérez quoi ! C’est tout cramé ! Personne fout plus le nez dehors !

Arthur : Bon, disons que ça nous préoccupe, voilà !

Léodagan : Ouais, ça, ouais !

 

***

Générique

***

 

Dans une salle du château, Arthur se retrouve face à Père Blaise et Lancelot.

Lancelot (grave) : Les paysans sont en colère, Sire. C’est pas une blague !

Père Blaise : Moi j’vous le dis, ça sent la révolte !

Lancelot : Essayez de vous mettre un peu à leur place !

Arthur : Ah non ! Non merci non, sans façon !

Lancelot : Ils ont déjà une vie pas facile, mais les attaques incessantes par-dessus le marché, ils en peuvent plus !

Arthur (levant les yeux eu ciel) : Enfin ! Est-ce qu’on est bien sûr qu’ils exagèrent pas un peu ?

Père Blaise : Ah ben les Saxons, c’est bien leur genre de s’en prendre aux paysans.

Lancelot : Avancer jusqu’à la forteresse, ils osent pas trop encore, mais les fermes, alors là c’est la fête !

Père Blaise : Ils crament les cultures, ils bousillent les vaches !

Arthur (estomaqué) : Ils bousillent les vaches ?

Lancelot : Ils bousillent tous ce qu’ils trouvent : les vaches, les brebis… Même les poules !

Père Blaise : Nan mais c’est des gros cons les Saxons, faut pas croire !

Arthur : Ah non mais si, ah mais ça je sais, c’est sûr…

Lancelot : Bon, on va essayer d’organiser une défense un peu plus efficace. Mais vous de votre côté…

Père Blaise : Ouais ! Vous échapperez pas à un petit discours.

Arthur (soupirant) : Oh non, mais ça me gonfle les discours au peuple !

Lancelot : Ouais, mais ils ont plus confiance ! Il faut qu’ils nous entendent !

Père Blaise : Ouais ! Surtout dites pas de conneries, j’les sens bien à cran en ce moment…

Lancelot : Et comme ils vont être bien cinq mille devant la tribune…

Père Blaise : Préparez bien le truc, surtout !

Arthur : Oui, ben ça va ! Vous me prenez pour un manche ?

Père Blaise : Et à la fin oubliez pas, heu… Sortez Excalibur, ça impressionne toujours bien !

***

 

Sur une estrade. Arthur, accompagné de Calogrenant, Lancelot, Yvain et Gauvain, fait face aux paysans.

Arthur : La situation est préoccupante ! Les attaques incessantes de ces dernières semaines… Vous savez ce que ça veut dire "préoccupante" ou pas ? Non mais y a pas de honte, dites-le !

La foule commence à être en colère.

Arthur : Préoccupante ça veut dire qu’il y a de quoi se faire des cheveux, du souci. (mémorisant son texte, tout bas) la situation est préoccupante… (plus fort) Les attaques incessantes de ces dernières semaines nous ont laissé passablement affaiblis !

Des voix s’élèvent dans la foule.

Arthur (à Lancelot) : Non mais qu’est-ce qu'y a encore !

Lancelot : Ben c’est un peu chaud, là, pour eux !

Arthur : Quoi ? "Passablement" ou "affaiblis" ?

Lancelot : Pff… ! C’est un tout !

Yvain : Moi non plus, j’ai rien pigé !

Gauvain : Non, moi ça va ! Mais j’ai de nouveau oublié pour "préoccupante" !

Arthur (aux paysans) : Nous allons contre-attaquer ! Et nous allons contre-attaquer fort ! Le mal sera coupé à la racine !

De nouveau, des voix s’élèvent dans la foule.

Gauvain : J’aurais dit à la source, moi !

Yvain : La source sera coupée à la racine ?

Gauvain : Non ! Plutôt, plus comme…

Arthur (aux deux jeunes chevaliers) : Excusez-moi ! Vous pouvez fermer vos gueules ?

Lancelot : Bon, Sire, abrégeons ! Faites un effet de manche, et puis on part !

Calogrenant : Ah ouais ! Parce que si ça s’énerve en face, on va pas se la jouer, j’vous préviens moi !

Arthur (à la foule) : Vous avez peur pour vos frères ! Vous avez peur pour vos femmes ! Pour vos enfants ! Je vous promets, à tous, que les Saxons vont apprendre qu’ils ne sont pas chez eux sur l’île de Bretagne ! Et s’ils ne l’entendent pas, je m’occuperai de leur déboucher les oreilles… (Arthur sort Excalibur)… avec ça !!!!

La foule l’acclame.

Arthur (à Lancelot) : C’est quand même pas des flèches !

Arthur fait des signes à la foule et sourit.

 

***

Générique

***

 

Dans une salle du château, Arthur est face à Père Blaise et Lancelot.

Arthur (soupirant) : J’aime pas leur raconter des conneries, j’suis pas là pour ça !

Lancelot : Ouais… Mais de l’autre côté, on agit !

Père Blaise : C’est pas comme si on les enfumait !

Arthur : Et ça me tue que ça marche encore le coup de l’épée en l’air !

Arthur mime le fait de sortir l’épée.

Père Blaise : Y sont fiers de leur souverain ! Vous allez pas leur enlever ça !

Lancelot : Le moral est une arme de guerre, Sire. Vous le savez bien.

Arthur hausse les épaules.

Lancelot : D’ailleurs il faut que vous veniez parler aux soldats pour les encourager avant qu’ils partent !

Père Blaise : Et oubliez pas de sortir Excalibur à la fin ! Ca les impressionne bien !

Arthur (voix off) : Eux non plus, c’est pas des flèches !

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

 

 

LES COMPTES

Sur une estrade, Lancelot fait face à la foule. Il est accompagné par Arthur et Calogrenant.

Lancelot (à la foule en colère) : S’il vous plait ! S’il vous plait ! Si nous en sommes… Si nous en sommes réduits aujourd’hui à exiger ce nouvel impôt, ce n’est pas par cruauté ! Kaamelott se trouve dans la nécessité de faire appel à toute la communauté paysanne de Bretagne pour un projet capital !

Lancelot allait parler mais il se retourne vers Arthur. Devant eux, on entend des huées de la foule en colère.

Lancelot (à Arthur) : C’est pour quoi déjà ?

Arthur : Pourquoi quoi ?

Lancelot : Ben pourquoi est-ce qu’on a besoin de fonds ?

Arthur : Parce qu’on est raide !

Lancelot : Nan mais y’avait pas un autre truc, euh… Vous vouliez pas construire un… j’sais pas quoi…

Arthur : Non non non, ben non, j’veux rien construire.

Lancelot : Ah bon ! ben, j’croyais !

Calogrenant (souriant) : Oubliez pas de leur dire que ceux qui payent pas seront pendus !

Lancelot : Ah ouais… (à la foule) Alors, encore une toute petite chose !

 

***

Générique

***

 

Dans une salle du château. Père Blaise tient un parchemin dans ses mains. Arthur et Lancelot sont en face de lui, avachis sur leurs sièges, visiblement épuisés.

Père Blaise : Parce qu’en fait je… Si ça vous gonfle, on peut parler d’autre chose !

Lancelot : Mais c’est pas ça ! Mais vous venez trois fois par semaine pour nous parler d’argent ! C’est devenu une manie !

Arthur : Vous êtes inquiet, toujours inquiet ! Le pognon, ça rentre, ça sort, c’est jamais bien grave !

Père Blaise : Oui, oui oui ! Sauf que le nôtre il sort ! Mais il rentre pas ! Alors du coup, j’me suis dit que ça serait peut-être une bonne idée de s’inquiéter !

Arthur : Il rentre pas ? Attendez ! Entre les impôts, les tribus, les trésors de quête, venez pas dire qu’il rentre pas !

Père Blaise : Les trésors de quête ?

Lancelot : Rien que le bracelet que j’ai rapporté de la cave du Roi Félon ! Un bracelet en or, large comme ça ! Vous allez pas me dire que ça vaut rien !

Père Blaise : Mais il est où, ce bracelet ?

Lancelot : Ben dans la salle des coffres !

Père Blaise : Dans la salle des coffres ? Mais qui l’y a mis dans la salle des coffres ?

Lancelot : Mais je ne sais plus… Le Seigneur Léodagan, il me semble ! On a fait sac commun pour les autres bijoux !

Père Blaise : Evidemment, si vous descendez des trucs sans me le dire, j’vais avoir du mal à me faire une idée !

Arthur : Attendez ! Attendez une seconde ! C’est Léodagan qu’a descendu le sac ?

Lancelot : Ben j’suis pas sûr, mais y’a pas de raison ! C’est toujours lui qui descend tout… (s’énervant) Oh et pis j’en ai marre ! J’risque ma peau pour ramener des richesses, et personne sait où elles sont ? Et qu’est-ce qui va se passer le jour où on mettra la main sur le Graal ? On va le perdre aussi ?

Arthur : Ca va oui ? J’y suis pour quelque chose, moi, à votre histoire de bracelet ? Occupez-vous de vos affaires vous-même, au lieu de les confier à Léodagan !

Lancelot : J’ai confiance !

Arthur : Pff… En Léodagan ? Hé ben vous êtes pas futé !

***

 

Dans la salle des coffres. Arthur et Père Blaise sont avec Léodagan.

Léodagan : Hé ben ? Y’en a bien du blé ?

Père Blaise : Attention ! Tout ce qui brille n’est pas d’or !

Léodagan (tendant des pièces) : Et ça, c’est pas de l’or, ça ?

Père Blaise : Nan, mais… C’était pour dire qu’il faut pas se fier aux apparences ! Y’a pas tant de blé que ça !

Arthur : Ouais ! Bon alors, il est où ce bracelet ?!

Léodagan : Quel bracelet ?

Arthur : Celui que Lancelot vous a confié.

Léodagan : Lancelot m’a confié un bracelet ? Ah ben, première nouvelle !

Père Blaise : En tout cas, il a pas l’air d’être là !

Léodagan : Parce que vous voyez ça d’un coup d’œil, vous ? Ah ben chapeau ! J’croyais que ça rendait bigleux d’écrire !

Père Blaise : Il est pas dans mon inventaire !

Léodagan (moqueur) : Vous allez peut-être me faire croire qu’il est à jour, votre inventaire ?

Père Blaise : A peu de choses près, oui !

Léodagan : Mais vous savez pas combien y’a, et puis c’est tout ! Vous pleurnichez du soir au matin, soi-disant qu’y a pas un rond !

Arthur : Ouais, ben ça change pas le coup du bracelet, ça !

Léodagan : Mais vous allez me gonfler jusqu’à quand, avec votre bracelet ? J’vous dit que je l’ai jamais vu !

Père Blaise : Y’a pas que le bracelet, y’a le reste aussi !

Léodagan : Quel reste ?! Ah, attention, je sais pas ce que vous m’faites ! Mais j’ai pas une tête à chapeau, j’vous préviens !

Père Blaise : On ne vous accuse pas !

Arthur : Non, mais ça pourrait venir ! Est-ce que c’est vous qui descendez les sacs aux retours de quêtes ?

Léodagan : Ca m’arrive, oui ! Et alors ?

Arthur : Et alors vous descendez tout le sac, où vous faites une pause au milieu de l’escalier pour faire le tri ?

Léodagan : Quel tri ?

Arthur : Entre les trucs que vous me laissez et ceux que vous vous mettez dans les fouilles.

Léodagan (criant) : Mais c’est pas croyable d’entendre ça !

Père Blaise : On va peut-être se calmer un petit peu…

Léodagan : Des bracelets, je peux m’en payer deux cents, si j’ai envie !

Arthur : En plus de ceux que vous me piquez, vous aurez de quoi ouvrir une boutique !

Léodagan : Oh pis j’y crois pas…

Léodagan se jette sur Arthur. Les deux chevaliers s’agrippent et se battent.

Arthur (le poing levé) : Ça va partir…

 

***

Générique

***

 

Dans la forêt. Lancelot se retourne plusieurs fois, pour être certain qu’il n’est pas suivi. Il sort de sous sa cape le fameux bracelet. Il s’approche d’un arbre, et à son pied, déterre un butin enveloppé dans un tissu, où il y a déjà d’autres bijoux. Il y ajoute le bracelet, et referme son butin, puis le ré-enterre.

Calogrenant (au loin) : Seigneur Lancelot ?

Lancelot : Ouais ! J’arrive !

Lancelot s’essuie les mains pour enlever la terre.

Lancelot (voix off) : J’arrive !

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

Kikavu ?

Au total, 79 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

carine79 
31.08.2021 vers 09h

Cifrolo 
13.04.2021 vers 02h

Nia110617 
07.04.2021 vers 12h

Naitia 
30.03.2021 vers 00h

Neelah 
19.02.2021 vers 18h

seriepoi 
22.01.2021 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Aelis 
choup37 
chrismaz66 
ellielove 
seriepoi 
Activité récente
Actualités
ANIMATION 2024 - Les Énigmes- Les Réponses

ANIMATION 2024 - Les Énigmes- Les Réponses
Enfin le dernier jeu de l'animation a ses réponses, vous avez été moins nombreux à vous coller à ces...

ANIMATION 2024 - Le Jeu-Images - Les Réponses

ANIMATION 2024 - Le Jeu-Images - Les Réponses
Après le quiz, voici les réponses du jeu-images de l'animation 2024! Tout y est détaillé, vous...

ANIMATION 2024 QUESTIONS QUIZ - Les Réponses

ANIMATION 2024 QUESTIONS QUIZ - Les Réponses
L'animation est terminée, merci à tous ceux qui ont joué le jeu et ont fait des scores plus...

Nouveau Design !

Nouveau Design !
Voui le quartier fait peau neuve, après l'animation qui l'a bien occupé durant 15 jours, et voici...

ANIMATION 2024, derniers jours!

ANIMATION 2024, derniers jours!
Tout d'abord je veux remercier et féliciter les membres qui se sont pris aux jeux, qui se sont...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Locksley, 14.05.2024 à 19:42

Avalanche de news sur la citadelle en ce moment, merci aux différents rédacteurs ! N'hésitez pas à commenter toutes ces actus. Bonne soirée !

sossodu42, Avant-hier à 15:17

Des thèmes vous attendent pour être choisi pour le futur design de HPI. Merci pour vos votes

ShanInXYZ, Avant-hier à 16:31

Nouveau sondage sur les Guests de la nouvelle saison de Doctor Who, passez voir le Docteur pour voter

mamynicky, Avant-hier à 20:13

Hello la citadelle ! La 3ème saison des Bridgerton est enfin arrivée sur Netflix ! Venez nous parler des épisodes que vous avez vu.

mamynicky, Avant-hier à 20:16

Quant à moi je vais patienter jusqu'en juin j'ai horreur d'attendre entre les épisodes. Bon visionnage !

Viens chatter !