VOTE | 234 fans

#173 : Le Billet Doux


Diffusion
: 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Angharad, la suivante de la Reine, souhaite s'entretenir avec le Roi au sujet "des choses de l'amour", ce qui n'est pas sans inquiéter ce dernier...

Popularité


4.5 - 2 votes

Plus de détails

Guenièvre est dans ses appartements avec Angharad, sa suivante. La Reine insiste sur le fait qu'elle parlera au Roi demain, mais Angharad n'ose pas, elle a peur qu'Arthur l'envoie promener. Guenièvre lui répond qu'il va sûrement le faire mais qu'elle ne s'inquiète pas : elle aussi il l'envoie promener.

Générique

Au petit matin, Angharad apporte le petit déjeuner au lit au Roi et à la Reine, mais Arthur n'aime pas déjeuner dans sa chambre. La suivante approuve car cela lui fait une surcharge de travail. Angharad reste, Arthur se demande bien pourquoi. Guenièvre lui explique qu'elle souhaiterait lui parler, mais elle le prévient d'être gentil.

***

Arthur est au lit et déjeune. Angharad est assise à côté de lui sur le rebord du lit. Elle essaie de plaider sa cause, en expliquant à Arthur qu'elle ne voit aucun homme au château. Arthur s'en moque, mais Angharad insiste. Elle lui explique qu'il connaît les choses de l'amour sincère, et que l'on ne peut les réprimer. Arthur se sent de plus en plus mal à l'aise et a peur de ce qu'elle va lui annoncer. Angharad continue son discours en affirmant que son coeur est accroché à une personne importante. Le Roi est de plus en plus pâle, jusqu'à ce que la suivante lui dise que l'homme qu'elle aime est Perceval. Arthur est tellement soulagé qu'il crie de joie. Angharad le sollicite pour l'aider car elle a tenté de lui en parler directement mais Perceval ne comprend rien...

***

Arthur va voir Perceval à la porte de sa chambre. Ce dernier propose au Roi de rentrer mais Arthur refuse. Il va tenter de lui expliquer qu'Angharad l'apprécie, mais comme d'habitude, Perceval ne comprend pas vraiment. Le chevalier se pose la question s'il s'agit de lui et de la suivante, mais Arthur ne lui laisse pas le choix : il s'agit d'Angharad et des choses de l'amour. Tout n'est pas clair pour Perceval qui fait une drôle de tête.

Générique

A la taverne, Perceval et Karadoc sont en train de consommer une boisson. Perceval demande à son ami s'il connaît quelque chose aux choses de l'amour. Mais Karadoc lui répond qu'il est nul. Perceval l'informe que le matin quelqu'un est venu lui parler d'amour, mais qu'il n'a rien compris. Karadoc philosophe en estimant que c'est comme pour tout, on l'a ou ne l'a pas.

En voix off, Karadoc ajoute que lui, par exemple, ne l'a pas.

Rédigé par Aelis pour HypnoseriesKaamelott

PROLOGUE - INT. DANS UNE SALLE DU CHÂTEAU

Guenièvre se fait coiffer les cheveux par une servante.

GUENIÈVRE : Je vous dis qu'il n'y a pas de problème, vous parlerez au roi demain matin.

ANGHARAD : J'ose pas !

GUENIÈVRE : Mais si il ne va pas vous manger.

ANGHARAD : Mais j'ai peur qu'il m'envoie promener.

GUENIÈVRE : Ah ! Par contre il va vous envoyer promener, c'est sûr. Mais vous savez moi aussi quand je lui parle il m'envoie promener.

 

GENERIQUE DEBUT

ACTE I - INT. DANS LA CHAMBRE ROYALE

Le matin Arthur et Guenièvre sont dans leur chambre, Angharad entre avec un plateau.

ARTHUR : Oh non bah j'avais oublié ça.

GUENIÈVRE : Il faut toujours que vous râliez hein !

ARTHUR : Mais j'aime pas cette manie que vous avez prise de faire monter la bouf au plumard.

ANGHARAD : Si je peux me permettre j'en suis pas dingue non plus. Madame n'a pas idée de la surcharge de travail.

GUENIÈVRE : A Rome ça se fait beaucoup.

ANGHARAD :Mais à Rome les maisons sont à plat. Les collègues ne sont pas obligées de se coltiner six étages avec le plateau.

GUENIÈVRE : Oh ! bah vous êtes d'une humeur massacrante tous les 2.

ARTHUR : Non pi on fout des miettes dans le lit ça gratte.

La servante le regarde.

ARTHUR : Bon bah c'est bon cassez-vous.

ANGHARAD : Si je peux me permettre de rappeler à madame ce que m’a promis madame hier.

GUENIÈVRE : Ah oui ! (à Arthur) La petite voudrait vous parler.

ARTHUR : A moi ?!

GUENIÈVRE : A vous alors vous êtes gentil hein ? Vous l'écoutez et puis vous essayez de vous montrer compréhensif. Moi je vais prendre mon bain.

Guenièvre sort de la chambre.

 

TRANSITION ACTE II

ACTE II - INT. DANS LA CHAMBRE ROYALE

ANGHARAD : Monsieur sera témoin que je ne suis pas du genre à avoir des histoires avec les hommes qui résident au château.

ARTHUR : C'est à dire ?

ANGHARAD : Oh, c'est à dire que je connais pas mal de filles dans le métier qui arrondissent la solde en faisant des heures supplémentaires si vous voyez ce que je veux dire.

ARTHUR : C'est possible, oui. Et vous non ?

ANGHARAD : Enfin certainement pas !

ARTHUR : Très bien...Qu'est-ce que vous voulez que ça me foute ?

ANGHARAD : Monsieur... Monsieur n'est pas sans connaitre les choses de l'amour.

ARTHUR : Les choses de l'amour ? Comment vous voulez dire ?

ANGHARAD : Et bien lorsqu'une femme s'éprend d'un homme euh... avec sincérité j'entends, c'est une chose qu’il lui est difficile de réprimer.

ARTHUR :Oui.

ANGHARAD : Et lorsque les sentiments sont profonds alors l'amour est une chose que l'on peut se déclarer franchement, sans avoir à rougir. Hein ?

ARTHUR : Si si si si ouais non, je vous écoute !

ANGHARAD : Seulement la personne à lequel mon cœur s'accroche est une personne...importante.

ARTHUR :Importante ?

ANGHARAD : Très importante, personne de premier plan même, si vous voyez se que je veux dire. Oser avouer à monsieur de qui il s'agit alors ça...

ARTHUR : Ba ça dépend de qui il s'agit.

ANGHARAD :....le seigneur Perceval.

ARTHUR : AH !! ah bon ah mais vous m'avez flanqué les jetons !

ANGHARAD :Oh je sollicite de votre bonté sir de bien vouloir entretenir le seigneur Perceval de la flamme qui m'anime.

ARTHUR : A moi ? pourquoi moi ?

ANGHARAD : Parce que moi je n'y arrive pas.

ARTHUR : Vous n'osez pas ?

ANGHARAD : Si si si mais euh...Il comprend rien.

 

TRANSITION ACTE III

ACTE III - INT. DANS UN COULOIR DU CHÂTEAU

Tôt le matin, Arthur réveille Perceval pour lui parler.

PERCEVAL : Ah ! sir, si j'avais su que vous passiez j'aurais passé un coup de biquette.

ARTHUR : Non mais c'est pas grave. Je peux vous parler une minute ?

PERCEVAL : Bien sûr. Entrez.

ARTHUR : Non, non ça va.

PERCEVAL : Bah rentrez !

ARTHUR : Non je vous dis non, déjà parce que vous êtes euh...voilà et puis parce que là dedans ça hum bref euh...est-ce que vous connaissez un petit peu les choses de l'amour ?

PERCEVAL : Les choses de l'amour ?

ARTHUR : Oui.

PERCEVAL : Bah tout dépend.

ARTHUR :D'accord euh...parce que là il s'agit d'Angharad (la servante)

PERCEVAL : Quoi Angharad?

ARTHUR : Angharad euh ...les choses de l'amour. Vous comprenez ?

PERCEVAL: Vous et Angharad?

ARTHUR :Non VOUS et Angharad!

PERCEVAL : Ah euh non.

ARTHUR : Mais ne dites pas non je ne vous pose pas la question. C'est un fait je vous le dis, voila ! Vous Angharad... les choses de l'amour.

PERCEVAL : Ah bon.

ARTHUR : Tout est clair.

PERCEVAL : J'irais pas jusque là mais...

ARTHUR : Voilà donc je suis désolé de vous avoir réveiller. A plus tard.

 

GENERIQUE FIN

ÉPILOGUE - INT. À LA TAVERNE

A la taverne, Perceval parle avec Karadoc.

PERCEVAL : Vous y connaissez quelque chose vous aux choses de l'amour ?

KARADOC :A non je suis une vrai bille.

PERCEVAL : Moi pareil. Voyez on est venu me parler d'amour ce matin ...j'ai rien pigé.

KARADOC : Savez je pense que c'est comme pour tout...on l'a ou on l'a pas.

 

NOIR

KARADOC (VOIX OFF) : moi par exemple je l'ai pas.

 

FIN

merci à katerine1  pour ce script

Rédigé par Benji45 pour Kaamelott Hypnoséries

 

PROLOGUE - INT. DANS UNE SALLE DU CHÂTEAU

Guenièvre se fait coiffer les cheveux par une servante.

GUENIÈVRE : Je vous dis qu'il n'y a pas de problème, vous parlerez au roi demain matin.

ANGHARAD : J'ose pas !

GUENIÈVRE : Mais si il ne va pas vous manger.

ANGHARAD : Mais j'ai peur qu'il m'envoie promener.

GUENIÈVRE : Ah ! Par contre il va vous envoyer promener, c'est sûr. Mais vous savez moi aussi quand je lui parle il m'envoie promener.

 

GENERIQUE DEBUT

ACTE I - INT. DANS LA CHAMBRE ROYALE

Le matin Arthur et Guenièvre sont dans leur chambre, Angharad entre avec un plateau.

ARTHUR : Oh non bah j'avais oublié ça.

GUENIÈVRE : Il faut toujours que vous râliez hein !

ARTHUR : Mais j'aime pas cette manie que vous avez prise de faire monter la bouf au plumard.

ANGHARAD : Si je peux me permettre j'en suis pas dingue non plus. Madame n'a pas idée de la surcharge de travail.

GUENIÈVRE : A Rome ça se fait beaucoup.

ANGHARAD :Mais à Rome les maisons sont à plat. Les collègues ne sont pas obligées de se coltiner six étages avec le plateau.

GUENIÈVRE : Oh ! bah vous êtes d'une humeur massacrante tous les 2.

ARTHUR : Non pi on fout des miettes dans le lit ça gratte.

La servante le regarde.

ARTHUR : Bon bah c'est bon cassez-vous.

ANGHARAD : Si je peux me permettre de rappeler à madame ce que m’a promis madame hier.

GUENIÈVRE : Ah oui ! (à Arthur) La petite voudrait vous parler.

ARTHUR : A moi ?!

GUENIÈVRE : A vous alors vous êtes gentil hein ? Vous l'écoutez et puis vous essayez de vous montrer compréhensif. Moi je vais prendre mon bain.

Guenièvre sort de la chambre.

 

TRANSITION ACTE II

ACTE II - INT. DANS LA CHAMBRE ROYALE

ANGHARAD : Monsieur sera témoin que je ne suis pas du genre à avoir des histoires avec les hommes qui résident au château.

ARTHUR : C'est à dire ?

ANGHARAD : Oh, c'est à dire que je connais pas mal de filles dans le métier qui arrondissent la solde en faisant des heures supplémentaires si vous voyez ce que je veux dire.

ARTHUR : C'est possible, oui. Et vous non ?

ANGHARAD : Enfin certainement pas !

ARTHUR : Très bien...Qu'est-ce que vous voulez que ça me foute ?

ANGHARAD : Monsieur... Monsieur n'est pas sans connaitre les choses de l'amour.

ARTHUR : Les choses de l'amour ? Comment vous voulez dire ?

ANGHARAD : Et bien lorsqu'une femme s'éprend d'un homme euh... avec sincérité j'entends, c'est une chose qu’il lui est difficile de réprimer.

ARTHUR :Oui.

ANGHARAD : Et lorsque les sentiments sont profonds alors l'amour est une chose que l'on peut se déclarer franchement, sans avoir à rougir. Hein ?

ARTHUR : Si si si si ouais non, je vous écoute !

ANGHARAD : Seulement la personne à lequel mon cœur s'accroche est une personne...importante.

ARTHUR :Importante ?

ANGHARAD : Très importante, personne de premier plan même, si vous voyez se que je veux dire. Oser avouer à monsieur de qui il s'agit alors ça...

ARTHUR : Ba ça dépend de qui il s'agit.

ANGHARAD :....le seigneur Perceval.

ARTHUR : AH !! ah bon ah mais vous m'avez flanqué les jetons !

ANGHARAD :Oh je sollicite de votre bonté sir de bien vouloir entretenir le seigneur Perceval de la flamme qui m'anime.

ARTHUR : A moi ? pourquoi moi ?

ANGHARAD : Parce que moi je n'y arrive pas.

ARTHUR : Vous n'osez pas ?

ANGHARAD : Si si si mais euh...Il comprend rien.

 

TRANSITION ACTE III

ACTE III - INT. DANS UN COULOIR DU CHÂTEAU

Tôt le matin, Arthur réveille Perceval pour lui parler.

PERCEVAL : Ah ! sir, si j'avais su que vous passiez j'aurais passé un coup de biquette.

ARTHUR : Non mais c'est pas grave. Je peux vous parler une minute ?

PERCEVAL : Bien sûr. Entrez.

ARTHUR : Non, non ça va.

PERCEVAL : Bah rentrez !

ARTHUR : Non je vous dis non, déjà parce que vous êtes euh...voilà et puis parce que là dedans ça hum bref euh...est-ce que vous connaissez un petit peu les choses de l'amour ?

PERCEVAL : Les choses de l'amour ?

ARTHUR : Oui.

PERCEVAL : Bah tout dépend.

ARTHUR :D'accord euh...parce que là il s'agit d'Angharad (la servante)

PERCEVAL : Quoi Angharad?

ARTHUR : Angharad euh ...les choses de l'amour. Vous comprenez ?

PERCEVAL: Vous et Angharad?

ARTHUR :Non VOUS et Angharad!

PERCEVAL : Ah euh non.

ARTHUR : Mais ne dites pas non je ne vous pose pas la question. C'est un fait je vous le dis, voila ! Vous Angharad... les choses de l'amour.

PERCEVAL : Ah bon.

ARTHUR : Tout est clair.

PERCEVAL : J'irais pas jusque là mais...

ARTHUR : Voilà donc je suis désolé de vous avoir réveiller. A plus tard.

 

GENERIQUE FIN

ÉPILOGUE - INT. À LA TAVERNE

A la taverne, Perceval parle avec Karadoc.

PERCEVAL : Vous y connaissez quelque chose vous aux choses de l'amour ?

KARADOC :A non je suis une vrai bille.

PERCEVAL : Moi pareil. Voyez on est venu me parler d'amour ce matin ...j'ai rien pigé.

KARADOC : Savez je pense que c'est comme pour tout...on l'a ou on l'a pas.

 

NOIR

KARADOC (VOIX OFF) : moi par exemple je l'ai pas.

 

FIN

merci à katerine1  pour ce script

Rédigé par Benji45 pour Kaamelott Hypnoséries

 

Kikavu ?

Au total, 48 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

LaFriteFan 
12.04.2018 vers 15h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
08.10.2017 vers 00h

Shilow 
25.05.2017 vers 16h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

HypnoChannel, la chaîne YouTube d'Hypnoweb recrute pour son équipe
Intéressé ? | Plus d'informations

Activité récente
Actualités
Safe/Diffusion

Safe/Diffusion
Safe sera diffusé sur C8 dès le 15 mai prochain, à raison de deux épisodes tous les mardis soirs. ...

Un nouveau film pour Virginie Efira

Un nouveau film pour Virginie Efira
Virginie Efira a été annoncée comme l'une des têtes d'affiches de la comédie Le grand bain: réalisée...

Safe/Lancement

Safe/Lancement
La première saison de Safe est dès aujourd'hui disponible sur Netflix. Et sur C8 dès le mardi 15 mai...

Anniversaire!

Anniversaire!
Aujourd'hui dimanche 6 mai, c'est l'anniversaire de Christian Clavier! L'acteur souffle ses 66...

Blessed Virgin

Blessed Virgin
La sortie de Blessed Virgin est prévue en France l'année prochaine. Au casting, on retrouve...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Trop c'est trop ! Ce bazar permanent est terminé ! Cette fois, ce sera une femme qui dirigera ce damné royaume ! Oui, mais qui ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

grims, Avant-hier à 07:53

Nous vous attendons nombreux

Pikatchu, Avant-hier à 14:47

Photos à départager et pendu sur le quartier Reign !

serieserie, Avant-hier à 16:02

Direction Chicago pour voter pour le concours!

Triny, Hier à 09:01

Pour ceux qui n'ont pas encore pris le départ pour la chasse au trésor, il n'est pas trop tard !!

CastleBeck, Hier à 13:55

Deux quartiers attendent vos dans les préférences. Merci pour eux

HypnoBlabla

Daisy2860, Hier à 22:45

J'ai toujours pas fini Jack Bauer !

Supersympa, Hier à 22:46

Non, L'arme fatale, c'est pas fini.

Daisy2860, Hier à 22:47

En VF non mais en VO oui

Supersympa, Hier à 22:53

Je te dis que c'est pas fini !^^

Sonmi451, Hier à 23:16

c'est là où on se dit qu'on est pas à la page niveau série

Viens chatter !