VOTE | 235 fans

#175 : Eunuques et Chauds Lapins


Diffusion
: 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Arthur reçoit la visite d'un général Byzantin, qu'il invite à sa table. Ce dernier demande au Roi s'il est possible de passer la soirée avec des filles, mais Arthur s'étonne étant donné que le général est castré (ce qui choque d'ailleurs Perceval). Le Byzantin fait donc aux deux chevaliers de la Table Ronde une proposition des plus bizarres...

Guest : Denis Maréchal

Popularité


5 - 2 votes

Plus de détails

Un général byzantin est invité à dîner à la table du Roi. Perceval les accompagne. Le général leur propose de voir des filles après le repas. Arthur s'en étonne car il pensait qu'il était eunuque. Et en effet, c'est le cas. Perceval ne sait pas ce que cela veut dire, et au vue de la tête de l'invité et d'Arthur, il estime que ça ne doit pas être drôle.

Générique

Perceval ne comprend pas pourquoi il est eunuque, alors qu'avant il avait dit qu'il était Perse. Le général ne voit pas le rapport, et tente de lui expliquer ce que eunuque veut dire. Arthur l'avait pourtant prévenu : il ne fallait pas se lancer dans des explications avec Perceval. Il finit par clairement lui dire qu'il est castré. Perceval après quelques temps de réflexion, pense qu'il va vomir.

***

Le repas est terminé, et le Perse souhaite toujours qu'il y ait des filles pour s'amuser. Arthur est septique car, d'une part, il ne vont pas trouver des filles comme ça, et d'autre part, il ne voit pas trop ce qu'il pourrait faire au vu de son état. Le général pense qu'Arthur le fait marcher, mais le Roi ne comprend réellement pas ce qu'il souhaite. En fait il veut regarder Arthur et Perceval faire leurs petites affaires avec les filles. Arthur ne veut pas, mais l'invité insiste car il veut se divertir. Mais le Roi va lui dire que juste avant de repartir pour la guerre, il vaut mieux se reposer. La conversation continue et Perceval va apprendre que leur invité ne pourra jamais avoir d'enfant... Il n'avait pas fait le rapprochement.

***

Arthur veut absolument aller se coucher. Le Perse va alors demander à regarder au trou de la serrure de sa chambre. Le Roi en a assez, il estime que ce n'est pas de sa faute s'il s'est retrouvé castré. Comme Arthur dort avec une maîtresse cette nuit, il va demander à aller voir la Reine, pour discuter. Arthur accepte après lui avoir fait jurer qu'il est bien eunuque.

Générique

Perceval et Arthur sont dans le couloir. Perceval trouve que la soirée a été étrange, mais Arthur l'informe que ça aurait pu être pire. Perceval n'avait pas compris que le général byzantin voulait les regarder avec les filles de la taverne...

En voix off, Arthur dit à Perceval qu'à force de ne jamais rien comprendre, il va lui arriver des "bricoles".

Rédigé par Aelis pour HypnoseriesKaamelott

Arthur, Perceval et un invité Perse sont en train de dîner.

Narses : Bon allez c'est pas le tout d'bouffer là, mais si on faisait v'nir deux-trois gonzesses !

Perceval : Sans moi ! Après c'que j'ai bouffé j'me sens pas d'gigoter !

Arthur (surpris) : Attendez Seigneur Narses, vous êtes pas... Vous êtes pas eunuque ?

Narses (haussant les épaules) : Ben, si.

Léger moment de silence.

Perceval: Et ben, j'sais pas c'que c'est mais ça a pas l'air marrant.

Narses et Arthur regardent Perceval.

Générique

Perceval : Vous êtes eunuque ? Tout à l'heure vous avez dit que vous étiez perse !

Narses : Mais quel rapport ?

Arthur (à Narses) : Nan nan, mais laissez tomber.

Narses: J'suis un eunuque Perse.

Perceval (à Arthur) : Qu'est-ce que ça veut dire "eunuque" ?

Arthur : Rien.

Narses : Comment rien ?

Arthur: Mais si mais avec lui, attendez, faut pas commencer à se lancer dans des explications !

Narses (à Perceval) : Bon, vous connaissez le chapon ?

Perceval : Ben ouais c'est bon ça, ça a de la saveur !

Narses : Et ben moi c'est pareil.

Perceval : Vous avez de la saveur.

Narses (s'énervant) : Mais non ! (Il regarde Arthur, interrogateur)

Arthur : J'vous ai dit ! Moi ça fait des années que j'ne lui explique plus rien !

Narses (A Perceval) : Je suis castré, comme le chapon.

Perceval: J'crois que j'vais gerber.

Plus tard...

Narses rote.

Narses: Bon alors ! On fait venir les poulettes ou quoi ?

Perceval : "Poulette" ça a rapport avec le chapon ?

Narses : Mais non ! Mais faites péter d'la femme, qu'on finisse pas la soirée comme des pédales !

Arthur : Bon alors attendez. Par-ce que déjà, les poulettes, y suffit pas de les appeler par la fenêtre...

Perceval: Y doit bien y avoir deux-trois cagoles à la taverne, mais enfin, y faut voir les engins...

Arthur: Ben d'après c'qu'on m'a dit ça vous empêche pas d'taper d'dans d'habitude ?

Perceval : Ben justement, j'en ai marre !

Arthur : Bref ! Mettons qu'je trouve, qu'est-ce que vous voulez en faire ?

Narses : Ben à votre avis, qu'est-ce que vous voulez que j'en fasse ?

Arthur : Mais c'est ce que je vous demande : qu'est-ce que vous voulez en faire ?

Narses: Ben vous m'faites marcher ou quoi, j'vais pas vous faire un dessin ?

Arthur: Ah ben j'avoue qu'ça m'aiderai, par ce que j'arrive pas à me faire à l'image !

Narses: Ah! J'vois ce que vous voulez dire ! C'est par-ce que j'peux pas...

Arthur : Ben oui ! C'est-à-dire que quand même, dans ma tête ça joue un peu !

Narses: Bon. C'que j'fais en général, j'regarde les autres.

Arthur : Les autres ?

Narses : Ben oui, les autres ! Et ce soir, par exemple, c'est vous. Bon, alors, elle est où cette taverne qu'on aille un peu chercher les dames ?

Arthur : Euh, non, là je crois que ça va pas être possible !

Narses: Mais moi j'repars en guerre demain contre les wisigoths ! Faut bien qu'j'me divertisse !

Arthur: Non! Justement ! Il faut vous reposer ! Pour être d'attaque demain ! Attendez, un dux bellorum légendaire comme vous, vous allez pas arriver sur le champ de bataille avec des yeux jusque là, si ?

Perceval : C'est vrai que pour un type qu'est castré, on entend drôlement parler de vous ! Il parait que comme général vous êtes un vrai chapon ! Euh... un vrai champion.

Narses: Ouais c'est ce que me dit mon connard d'empereur à Byzance ! Justinien. Soit disant, que comme j'peux pas avoir d'enfants, j'ai pas de descendance à assumer, et que, du coup, j'suis plus doué pour la guerre. Parce que moi ça me fait rien de mourir.

Perceval (surpris) : Ah parce qu'en plus vous pouvez pas avoir d'enfants ?

Plus tard...

Narses (en rotant) : Bon allez quoi ! Un beau geste !

Arthur : Non, n'insistez pas c'est non !

Narses (déçu) : Qu'est-ce que vous faites, alors ? Vous allez vous coucher alors ?

Arthur : C'est ça ! On va tous se coucher.

Perceval : Même moi ?

Arthur : Surtout vous !

Narses (à Arthur) : Ce soir vous dormez avec la Reine ou avec une autre ?

Arthur (réfléchissant) : Euh... Avec une autre ce soir pourquoi ?

Narses: Y'a un trou à la serrure ?

Arthur (fâché) : Non mais ça va bien maintenant ? Vous n'avez qu'à y aller tout seul à la taverne, ça vous détendra !

Narses: Tout seul j'peux rien faire !

Arthur : C'est triste mais c'est quand même pas de ma faute à moi ! C'est pas moi qui vous ai castré, si ?

Narses (désolé) : Non...

Arthur (en montrant Perceval) : Bon c'est pas lui !

Perceval : Ah ben non !

Narses  : Si ce soir vous allez voir une maîtresse, j'peux aller voir la Reine, moi ?

Arthur : Pour quoi faire ?

Narses : Ben, à votre avis ! Ben pour discuter, j'ai pas sommeil.

Arthur (après réflexion) : Vous êtes vraiment eunuque ?

Narses (levant la main droite) : Parole d'homme.

Arthur : Bon ben oui, allez-y.

Narses (touchant le bras d'Arthur) : Sympa.

Générique

Arthur et Perceval sont dans le couloir.

Perceval : Bizarre comme soirée, non ?

Arthur : Ca aurait pu être beaucoup plus bizarre, croyez-moi !

Perceval : Ah bon ?

Arthur : Vous auriez peut-être préféré que vous et moi on fasse des saloperies avec les cagoles de la taverne pendant qu'l'général byzantin nous reluque ?

Perceval (très surpris): Ouh la vache ! J'avais pas compris ça, moi !

Arthur (voix off): A force de jamais rien comprendre, un jour y va vous arriver des bricoles à vous !

Rédigé par Aelis pour HypnoseriesKaamelott

Arthur, Perceval et un invité Perse sont en train de dîner.

Narses : Bon allez c'est pas le tout d'bouffer là, mais si on faisait v'nir deux-trois gonzesses !

Perceval : Sans moi ! Après c'que j'ai bouffé j'me sens pas d'gigoter !

Arthur (surpris) : Attendez Seigneur Narses, vous êtes pas... Vous êtes pas eunuque ?

Narses (haussant les épaules) : Ben, si.

Léger moment de silence.

Perceval: Et ben, j'sais pas c'que c'est mais ça a pas l'air marrant.

Narses et Arthur regardent Perceval.

Générique

Perceval : Vous êtes eunuque ? Tout à l'heure vous avez dit que vous étiez perse !

Narses : Mais quel rapport ?

Arthur (à Narses) : Nan nan, mais laissez tomber.

Narses: J'suis un eunuque Perse.

Perceval (à Arthur) : Qu'est-ce que ça veut dire "eunuque" ?

Arthur : Rien.

Narses : Comment rien ?

Arthur: Mais si mais avec lui, attendez, faut pas commencer à se lancer dans des explications !

Narses (à Perceval) : Bon, vous connaissez le chapon ?

Perceval : Ben ouais c'est bon ça, ça a de la saveur !

Narses : Et ben moi c'est pareil.

Perceval : Vous avez de la saveur.

Narses (s'énervant) : Mais non ! (Il regarde Arthur, interrogateur)

Arthur : J'vous ai dit ! Moi ça fait des années que j'ne lui explique plus rien !

Narses (A Perceval) : Je suis castré, comme le chapon.

Perceval: J'crois que j'vais gerber.

Plus tard...

Narses rote.

Narses: Bon alors ! On fait venir les poulettes ou quoi ?

Perceval : "Poulette" ça a rapport avec le chapon ?

Narses : Mais non ! Mais faites péter d'la femme, qu'on finisse pas la soirée comme des pédales !

Arthur : Bon alors attendez. Par-ce que déjà, les poulettes, y suffit pas de les appeler par la fenêtre...

Perceval: Y doit bien y avoir deux-trois cagoles à la taverne, mais enfin, y faut voir les engins...

Arthur: Ben d'après c'qu'on m'a dit ça vous empêche pas d'taper d'dans d'habitude ?

Perceval : Ben justement, j'en ai marre !

Arthur : Bref ! Mettons qu'je trouve, qu'est-ce que vous voulez en faire ?

Narses : Ben à votre avis, qu'est-ce que vous voulez que j'en fasse ?

Arthur : Mais c'est ce que je vous demande : qu'est-ce que vous voulez en faire ?

Narses: Ben vous m'faites marcher ou quoi, j'vais pas vous faire un dessin ?

Arthur: Ah ben j'avoue qu'ça m'aiderai, par ce que j'arrive pas à me faire à l'image !

Narses: Ah! J'vois ce que vous voulez dire ! C'est par-ce que j'peux pas...

Arthur : Ben oui ! C'est-à-dire que quand même, dans ma tête ça joue un peu !

Narses: Bon. C'que j'fais en général, j'regarde les autres.

Arthur : Les autres ?

Narses : Ben oui, les autres ! Et ce soir, par exemple, c'est vous. Bon, alors, elle est où cette taverne qu'on aille un peu chercher les dames ?

Arthur : Euh, non, là je crois que ça va pas être possible !

Narses: Mais moi j'repars en guerre demain contre les wisigoths ! Faut bien qu'j'me divertisse !

Arthur: Non! Justement ! Il faut vous reposer ! Pour être d'attaque demain ! Attendez, un dux bellorum légendaire comme vous, vous allez pas arriver sur le champ de bataille avec des yeux jusque là, si ?

Perceval : C'est vrai que pour un type qu'est castré, on entend drôlement parler de vous ! Il parait que comme général vous êtes un vrai chapon ! Euh... un vrai champion.

Narses: Ouais c'est ce que me dit mon connard d'empereur à Byzance ! Justinien. Soit disant, que comme j'peux pas avoir d'enfants, j'ai pas de descendance à assumer, et que, du coup, j'suis plus doué pour la guerre. Parce que moi ça me fait rien de mourir.

Perceval (surpris) : Ah parce qu'en plus vous pouvez pas avoir d'enfants ?

Plus tard...

Narses (en rotant) : Bon allez quoi ! Un beau geste !

Arthur : Non, n'insistez pas c'est non !

Narses (déçu) : Qu'est-ce que vous faites, alors ? Vous allez vous coucher alors ?

Arthur : C'est ça ! On va tous se coucher.

Perceval : Même moi ?

Arthur : Surtout vous !

Narses (à Arthur) : Ce soir vous dormez avec la Reine ou avec une autre ?

Arthur (réfléchissant) : Euh... Avec une autre ce soir pourquoi ?

Narses: Y'a un trou à la serrure ?

Arthur (fâché) : Non mais ça va bien maintenant ? Vous n'avez qu'à y aller tout seul à la taverne, ça vous détendra !

Narses: Tout seul j'peux rien faire !

Arthur : C'est triste mais c'est quand même pas de ma faute à moi ! C'est pas moi qui vous ai castré, si ?

Narses (désolé) : Non...

Arthur (en montrant Perceval) : Bon c'est pas lui !

Perceval : Ah ben non !

Narses  : Si ce soir vous allez voir une maîtresse, j'peux aller voir la Reine, moi ?

Arthur : Pour quoi faire ?

Narses : Ben, à votre avis ! Ben pour discuter, j'ai pas sommeil.

Arthur (après réflexion) : Vous êtes vraiment eunuque ?

Narses (levant la main droite) : Parole d'homme.

Arthur : Bon ben oui, allez-y.

Narses (touchant le bras d'Arthur) : Sympa.

Générique

Arthur et Perceval sont dans le couloir.

Perceval : Bizarre comme soirée, non ?

Arthur : Ca aurait pu être beaucoup plus bizarre, croyez-moi !

Perceval : Ah bon ?

Arthur : Vous auriez peut-être préféré que vous et moi on fasse des saloperies avec les cagoles de la taverne pendant qu'l'général byzantin nous reluque ?

Perceval (très surpris): Ouh la vache ! J'avais pas compris ça, moi !

Arthur (voix off): A force de jamais rien comprendre, un jour y va vous arriver des bricoles à vous !

Rédigé par Aelis pour HypnoseriesKaamelott

Kikavu ?

Au total, 51 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

LaFriteFan 
12.04.2018 vers 15h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
08.10.2017 vers 00h

Shilow 
25.05.2017 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Découvre notre nouveau numéro d'HypnoMag, notre webzine, avec Christopher Gorham en couverture !
HypnoMag | Découvre le numéro 9 !

Activité récente

Qui est-ce ?
Hier à 22:59

Les Gladiateurs
Hier à 13:44

Le Portrait
15.08.2018

Sondages
12.08.2018

Canicule
06.08.2018

Filmographie
Hier à 09:40

Filmographie
16.08.2018

Bruno Fontaine
15.08.2018

Carlo Brandt
15.08.2018

Pierre Mondy
15.08.2018

Philippe Nahon
08.08.2018

Actualités
Carlo Brandt au cinéma

Carlo Brandt au cinéma
Le 18 septembre prochain sort dans les salles sombres Vaurient, un drame réalisé par Mehdi Senoussi....

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Nouveau mois, changement de sondage! Celui de juillet vous demandait de choisir votre discipline...

Nouvel épisode virtuel!

Nouvel épisode virtuel!
Envie d'une activité calme avec cette chaleur? Le roi Arthur a ce qu'il vous faut! Une petite...

Volontariat!

Volontariat!
Comme vous avez dû le noter, cela s'active actuellement dans les archives du royaume! Rangement,...

L'intégrale de la série bientôt!

L'intégrale de la série bientôt!
Alerte! Alerte! Le 3 octobre prochain sortira en magasin la toute première intégrale de la série!...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Luna25, Avant-hier à 12:13

Plus que quelques jours pour

ophjus, Avant-hier à 18:42

4 animations super sympa dans les forums du quartier The 100 !

Chaudon, Hier à 14:55

Nouvelle animation sur le quartier "Elementary" avec un quiz sur les 5 premières saisons de la série ! Venez jouer !

CastleBeck, Hier à 15:26

Une nouvelle catégorie attend vos votes pour les HypnoTIU Awards. Rendez-vous sur le quartier This Is Us

CastleBeck, Hier à 16:21

Vous pouvez également voter pour la 8e catégorie des Awards du quartier Lethal Weapon

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site