VOTE | 235 fans

#205 : Silbury Hill

livre 2 épisode 5

Diffusion : 2005 - M6

Scénario : Joëlle Sévilla

Réalisation : Alexandre Astier

Léodagan et Arthur s'étonnent des étranges plaques rouges que Séli et Guenièvre ont sur le visage. Ces dernières pensent à une réaction allergique, alors que leurs maris pensent plutôt qu'elles ont été traîner du côté d'un site sacré...

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails

Arthur et Guenièvre discutent dans leur lit. Guenièvre, ravie par avance de la randonnée, apprend à Arthur qu’elle va pique-niquer le lendemain, avec l’assemblée des femmes sur la colline de Silbury.

En l’apprenant, Arthur se met en colère. Il lui rappelle qu’il lui a déjà demandé une bonne vingtaine de fois de ne pas laisser traîner ses os de poulet au milieu de lieux sacrés, ce qui risque de leur attirer des ennuis.

Au cours du repas, Arthur et Léodagan remarquent un signe en forme de spirale tracé sur l’une des joues de Seli et Guenièvre. Arthur leur demande ce qu’elles portent sur leur tronche. Seli répond d’un air naturel qu’il s’agit de plaques. Guenièvre ajoute qu’elles ont du faire une réaction à quelque chose, une allergie. Leodagan trouve que les manifestations de cette allergie ne sont pas banales. Arthur, quant à lui, les soupçonne de s’être approchées d’un site sacré. Guenièvre ne le pense pas et Seli ajoute que de toute façon, il n’y avait pas d’écriteau. Arthur leur explique, en colère, que lorsqu’il y a des gadins de douze pieds de haut, plantés en rond , ils n’ont pas poussé dans la nuit. Seli remarque que dans le bled d’Arthur, on ne peut pas faire trois pas sans tomber sur un site magique, ce que confirme Guenièvre.

Arthur renonce à discuter et demande à son beau-père de lancer, dès le lendemain, la construction de murailles interdisant de pénétrer sur tous les sites sacrés du royaume. Léodagan n’est pas d’accord et estime que le roi se paie sa tête. Arthur lui intime l’ordre de faire ce qu’il lui a dit. Guenièvre baisse les yeux d’un air coupable, Léodagan leur reproche leur pique nique à la con.

Un peu plus tard, un deuxième signe apparaît sur leur front. Arthur remarque que soit leur allergie ne s’arrange pas du tout, soit, mais cela l’étonnerait puisqu’il le leur a formellement interdit, elles sont encore allées fouiner du côté d’un site sacré. Guenièvre affirme que ce n’est pas le cas, Seli ajoute que c’est certainement un genre d’urticaire. Leodagan se moque de sa femme.

Arthur, en colère, leur demande d’arrêter de les prendre pour des billes. Seli confirme qu’elles n’ont pas mis les pieds sur un site magique. Guenièvre explique qu’elles se sont assises dans un champ de blé pour manger du céleri. Arthur insiste et demande s’il n’y avait pas un cercle de pierres au milieu du champ de blé. Séli répond qu’elles ne sont pas crétines et Guenièvre continue d’expliquer qu’il y avait un cercle dans le blé mais pas de pierres. Léodagan demande plus de précision, Seli confirme qu’il s’agissait d’un cercle dans le blé et Guenièvre décrit un immense cercle dans le blé, bien rond, bien propre, les tiges étaient couchées au sol. Arthur et Leodagan s’écrient en même temps, qu’elles se sont assises dans un cercle de culture. Seli et Guenièvre sont étonnées, elles ne connaissent pas les cercles de culture. Leodagan leur fait remarquer que les paysans n’ont pas que ça à faire : bousiller leur champ de blé pour dessiner des cercles. Seli ne comprend pas, les cercles sortent bien de quelque part, ils ne sont pas tombés du ciel ! Leodagan répond qu’il est évident que si. Arthur lui conseille de ne pas se fatiguer à expliquer et lui donne l’ordre, dès demain, de faire construire une muraille de pierres autour de chaque champ de blé qui contient un cercle de culture. Leodagan leur promet de leur faire passer le goût du plein air. Guenièvre et Seli qui hausse les épaules, ne trouvent plus rien à dire.

Dans la salle d’audience, Guethenoc, les poings sur les hanches, demande au roi, ce que veulent dire ces machins qui ont été construits autour de ses blés. D’un air désabusé, Arthur répond qu’il s’agit de murailles. Guethenoc ne comprend pas leur usage. Arthur explique qu’elles doivent interdire d’entrer dans les cultures. Guethenoc trouve que c’est intéressant, mais demande que le roi lui explique comment moissonner sans entrer dans son champ. Arthur se défend, il ne peut pas penser à tout. Guethenoc ajoute qu’il a déjà bossé avec des marteaux, mais celle-là on ne la lui avait jamais faite. Arthur pense qu’il ne peut pas comprendre, car il s’agit d’ésotérisme. Guethenoc, vexé, répond que si le roi veut manger du pain cet hiver, il ira faire les moissons tout seul. Arthur, énervé, lui demande de ne plus le gonfler avec ses moissons, il n’a qu’à les faire l’année suivante. Guethenoc, de plus en plus vexé, s’en va pour rentrer ses vaches et demande si elles sont accessibles ou s’il doit monter un échafaudage. Arthur, déprimé, ne répond pas.

Le soir, dans leur lit, alors qu’Arthur lit un parchemin, Guenièvre lui demande comment on peut savoir que la colline de Silbury est magique. Arthur explique pour la vingtième fois, que la colline de Silbury est en fait une pyramide. Guenièvre se contente de la réponse, mais se renseigne au cas où elle pique-niquerait dans le champ voisin ou dans la cour du château, comment savoir s’il n’y a pas une pyramide en dessous. Excédé, Arthur rétorque que si elle fait une poussée allergique, il sera toujours temps de se poser la question.

Rédigé par mamynicky pour HypnosérieKaamelott

PROLOGUE

(Dans la chambre royale, le couple royal est au lit. On retrouve une GUENIEVRE très enthousiaste.)

GUENIEVRE : Demain, avec l'assemblée des femmes, on va pique-niquer sur la colline de Silbury !

ARTHUR : Quoi ? Pique-niquer à Silbury, mais vous vous foutez d'moi ?!

GUENIEVRE : Oh, mais pourquoi vous vous mettez en colère euh ?

ARTHUR : Je vous ai déjà dit vingt fois d'arrêter de laisser traîner vos os de poulet au beau milieu des site sacrés, vous allez finir par nous attirer des emmerdements !

 

ACTE I

(Dans la salle à manger. ARTHUR, LEODAGAN, SELI et GUENIEVRE mangent ensemble. Les deux femmes portent d'étranges marques sur le visage.)

ARTHUR : Qu'est-ce que vous avez sur la tronche ?

SELI : Des plaques.

ARTHUR : Des plaques ?

SELI : (acquiesce.) Hmm !

LEODAGAN : Des plaques de quoi ?

GUENIEVRE : On a dû faire une réaction à quelque chose euh....

SELI : Une allergie !

LEODAGAN : Remarquez, c'est pas banal comme réaction allergique !

ARTHUR : Vous... vous vous foutez de moi ou quoi ? Vous vous êtes approchées d'un site sacré !

GUENIEVRE : (la bouche pleine.) Mais non, je crois pas hein !

SELI : D'toutes façons, y'avait pas d'écriteau !

ARTHUR : Mais c'est pas compliqué ! Quand vous voyez des gadins de douze pieds de haut plantés en rond, figurez-vous qu'ils ont pas poussé dans la nuit !

SELI : De toutes façons, dans votre bled on peut pas faire trois pas sans tomber sur un site magique alors, s'il fallait sauter par dessus à chaque fois !

ARTHUR : Bon, j'vois pas pourquoi j'discute... (A LEODAGAN.) Beau-père, demain, vous lancerez la construction d'une série de murailles interdisant l'accès à tous les sites sacrés du territoire de Bretagne.

LEODAGAN : Quoi ?! Nan mais vous vous payez ma tête, non ?!

ARTHUR : Soyez gentil, faites ce que je vous dis !

LEODAGAN : Bon... (A GUENIEVRE et SELI.) Vous voyez où ça mène vos pique-nique à la con ?

 

ACTE II

(Salle à manger, le lendemain, mêmes personnages. GUENIEVRE et SELI ont de nouvelles marques sur le visage.)

ARTHUR : Bon... Alors y'a deux solutions. Soit votre allergie ne s'arrange pas, mais alors pas du tout, soit, mais ça m'étonnerai vu que j'vous l'ai formellement interdit, vous êtes encore allées fouiner du côté d'un site sacré !

GUENIEVRE : Mais non pas du tout !

SELI : Tout de suite !

LEODAGAN : Bon, ben alors quoi ?

SELI : P'têtre une forme d'urticaire !

LEODAGAN : Oh bah oui, bah vous en êtes une belle vous, d'forme d'urticaire !

ARTHUR : Est-ce que vous avez fini, de nous prendre pour des billes ?

SELI : En tout cas on n'a pas mis les pieds sur un site magique !

GUENIEVRE : On s'est assise dans un champs de blé, et on a mangé du céleri !

ARTHUR : Et y'avait pas un cercle de pierres, au milieu de votre champs de blé ?

SELI : Bah quand même, on est pas complètement crétine !

GUENIEVRE : Y'avait un cercle dans le blé, mais y'avait pas de pierres hein !

LEODAGAN : Ca veut dire quoi ça, "y'avait un cercle DANS le blé" ?

SELI : Un cercle ! Dans le blé !

GUENIEVRE : (en mimant un cercle avec ses mains.) Un immense cercle euh, bien rond, bien propre hein, où toutes les tiges étaient couchées au sol !

LEODAGAN : Oh non, mais c'est pas vrai....

ARTHUR : Vous vous êtes assises en plein milieu d'un (avec LEODAGAN) cercle de culture !

(Les deux femmes se regardent.)

SELI : Un cercle de culture euh...

GUENIEVRE : Mais, nous on a cru que c'était là pour faire joli...

LEODAGAN : Bien sûr ! Ils ont qu'ça à faire les paysans ! Bousiller les champs de blé pour dessiner des cercles !

SELI : Enfin mais... Ils sortent bien de quelque part, ils sont quand même pas tombés du ciel, si ?

LEODAGAN : Mais évidemment que si !

ARTHUR : (à LEODAGAN.) Non mais, pff, vous fatiguez pas, écoutez... Beau-père voilà, alors demain, vous dresserez une muraille de pierres autour de chaque champs de blé qui contient un cercle de culture.

LEODAGAN : (aux deux femmes.) J'vais vous passer le goût du plein air, moi !

 

ACTE III

(Salle du trône. ARTHUR reçoit GUETHENOC, très remonté.)

GUETHENOC : Ah bah dis donc ça va pas mieux ! C'est quoi ces machins qu'vous avez fait construire autour de mes blés ?

ARTHUR : Des murailles.

GUETHENOC : Des murailles ?! Mais pourquoi faire ?

ARTHUR : Pour... qu'on puisse pas rentrer dans les cultures.

GUETHENOC : C'est intéressant ! Vous prendrez deux minutes pour m'expliquer comment j'fais ma moisson, sans rentrer dans les cultures !

ARTHUR : (s'énerve.) Bon, j'peux pas penser à tou, là !

GUETHENOC : Oh mais c'est pas d'la mauvaise volonté, hein ! J'ai déjà bossé avec des marteaux, hein, mais celle-là, quand même, on me l'avait encore jamais faite !

ARTHUR : Bon, c'est de l'ésotérisme hein, vous pouvez pas comprendre.

GUETHENOC : Ah non, j'peux pas comprendre, non non... Moi j'suis un glandu de la campagne ! Et ben en attendant, si vous voulez bouffer du pain c't'hiver, vous irez vous farcir les moissons tout seul !

ARTHUR : (agacé.) Oh là là, mais vous allez pas me gonfler jusqu'à demain avec vos moissons, vous les ferez l'année prochaine, qu'est-ce que vous voulez que ça me foute ?!

GUETHENOC : (crie.) Ben démerdez-vous ! (S'apprête à partir, puis se retourne.) J'vais rentrer mes vaches, elles sont accessibles, ou faut qu'j'fasse monter un échafaudage ?

(ARTHUR ferme les yeux de consternation.)

 

EPILOGUE

(Lit royal. GUENIEVRE est en pleine réflexion, et en quête d'explications auprès d'ARTHUR.)

GUENIEVRE : Comment on sait que, la colline de Silbury, elle est magique ?

ARTHUR : La colline de Silbury, pour la vingtième fois ça aussi, en fait c'est une pyramide.

GUENIEVRE : Ah bon... Mais alors, euh, si on pique-nique dans le champs d'à côté, ou même dans la cour du château, qu'est-ce qui nous dit qu'y'a pas une pyramide en dessous ?

(Fondu noir.)

ARTHUR : Bah si vous faites une poussée allergique, il sera toujours temps de se poser la question.

 

FIN DE L'EPISODE.

PROLOGUE

(Dans la chambre royale, le couple royal est au lit. On retrouve une GUENIEVRE très enthousiaste.)

GUENIEVRE : Demain, avec l'assemblée des femmes, on va pique-niquer sur la colline de Silbury !

ARTHUR : Quoi ? Pique-niquer à Silbury, mais vous vous foutez d'moi ?!

GUENIEVRE : Oh, mais pourquoi vous vous mettez en colère euh ?

ARTHUR : Je vous ai déjà dit vingt fois d'arrêter de laisser traîner vos os de poulet au beau milieu des site sacrés, vous allez finir par nous attirer des emmerdements !

 

ACTE I

(Dans la salle à manger. ARTHUR, LEODAGAN, SELI et GUENIEVRE mangent ensemble. Les deux femmes portent d'étranges marques sur le visage.)

ARTHUR : Qu'est-ce que vous avez sur la tronche ?

SELI : Des plaques.

ARTHUR : Des plaques ?

SELI : (acquiesce.) Hmm !

LEODAGAN : Des plaques de quoi ?

GUENIEVRE : On a dû faire une réaction à quelque chose euh....

SELI : Une allergie !

LEODAGAN : Remarquez, c'est pas banal comme réaction allergique !

ARTHUR : Vous... vous vous foutez de moi ou quoi ? Vous vous êtes approchées d'un site sacré !

GUENIEVRE : (la bouche pleine.) Mais non, je crois pas hein !

SELI : D'toutes façons, y'avait pas d'écriteau !

ARTHUR : Mais c'est pas compliqué ! Quand vous voyez des gadins de douze pieds de haut plantés en rond, figurez-vous qu'ils ont pas poussé dans la nuit !

SELI : De toutes façons, dans votre bled on peut pas faire trois pas sans tomber sur un site magique alors, s'il fallait sauter par dessus à chaque fois !

ARTHUR : Bon, j'vois pas pourquoi j'discute... (A LEODAGAN.) Beau-père, demain, vous lancerez la construction d'une série de murailles interdisant l'accès à tous les sites sacrés du territoire de Bretagne.

LEODAGAN : Quoi ?! Nan mais vous vous payez ma tête, non ?!

ARTHUR : Soyez gentil, faites ce que je vous dis !

LEODAGAN : Bon... (A GUENIEVRE et SELI.) Vous voyez où ça mène vos pique-nique à la con ?

 

ACTE II

(Salle à manger, le lendemain, mêmes personnages. GUENIEVRE et SELI ont de nouvelles marques sur le visage.)

ARTHUR : Bon... Alors y'a deux solutions. Soit votre allergie ne s'arrange pas, mais alors pas du tout, soit, mais ça m'étonnerai vu que j'vous l'ai formellement interdit, vous êtes encore allées fouiner du côté d'un site sacré !

GUENIEVRE : Mais non pas du tout !

SELI : Tout de suite !

LEODAGAN : Bon, ben alors quoi ?

SELI : P'têtre une forme d'urticaire !

LEODAGAN : Oh bah oui, bah vous en êtes une belle vous, d'forme d'urticaire !

ARTHUR : Est-ce que vous avez fini, de nous prendre pour des billes ?

SELI : En tout cas on n'a pas mis les pieds sur un site magique !

GUENIEVRE : On s'est assise dans un champs de blé, et on a mangé du céleri !

ARTHUR : Et y'avait pas un cercle de pierres, au milieu de votre champs de blé ?

SELI : Bah quand même, on est pas complètement crétine !

GUENIEVRE : Y'avait un cercle dans le blé, mais y'avait pas de pierres hein !

LEODAGAN : Ca veut dire quoi ça, "y'avait un cercle DANS le blé" ?

SELI : Un cercle ! Dans le blé !

GUENIEVRE : (en mimant un cercle avec ses mains.) Un immense cercle euh, bien rond, bien propre hein, où toutes les tiges étaient couchées au sol !

LEODAGAN : Oh non, mais c'est pas vrai....

ARTHUR : Vous vous êtes assises en plein milieu d'un (avec LEODAGAN) cercle de culture !

(Les deux femmes se regardent.)

SELI : Un cercle de culture euh...

GUENIEVRE : Mais, nous on a cru que c'était là pour faire joli...

LEODAGAN : Bien sûr ! Ils ont qu'ça à faire les paysans ! Bousiller les champs de blé pour dessiner des cercles !

SELI : Enfin mais... Ils sortent bien de quelque part, ils sont quand même pas tombés du ciel, si ?

LEODAGAN : Mais évidemment que si !

ARTHUR : (à LEODAGAN.) Non mais, pff, vous fatiguez pas, écoutez... Beau-père voilà, alors demain, vous dresserez une muraille de pierres autour de chaque champs de blé qui contient un cercle de culture.

LEODAGAN : (aux deux femmes.) J'vais vous passer le goût du plein air, moi !

 

ACTE III

(Salle du trône. ARTHUR reçoit GUETHENOC, très remonté.)

GUETHENOC : Ah bah dis donc ça va pas mieux ! C'est quoi ces machins qu'vous avez fait construire autour de mes blés ?

ARTHUR : Des murailles.

GUETHENOC : Des murailles ?! Mais pourquoi faire ?

ARTHUR : Pour... qu'on puisse pas rentrer dans les cultures.

GUETHENOC : C'est intéressant ! Vous prendrez deux minutes pour m'expliquer comment j'fais ma moisson, sans rentrer dans les cultures !

ARTHUR : (s'énerve.) Bon, j'peux pas penser à tou, là !

GUETHENOC : Oh mais c'est pas d'la mauvaise volonté, hein ! J'ai déjà bossé avec des marteaux, hein, mais celle-là, quand même, on me l'avait encore jamais faite !

ARTHUR : Bon, c'est de l'ésotérisme hein, vous pouvez pas comprendre.

GUETHENOC : Ah non, j'peux pas comprendre, non non... Moi j'suis un glandu de la campagne ! Et ben en attendant, si vous voulez bouffer du pain c't'hiver, vous irez vous farcir les moissons tout seul !

ARTHUR : (agacé.) Oh là là, mais vous allez pas me gonfler jusqu'à demain avec vos moissons, vous les ferez l'année prochaine, qu'est-ce que vous voulez que ça me foute ?!

GUETHENOC : (crie.) Ben démerdez-vous ! (S'apprête à partir, puis se retourne.) J'vais rentrer mes vaches, elles sont accessibles, ou faut qu'j'fasse monter un échafaudage ?

(ARTHUR ferme les yeux de consternation.)

 

EPILOGUE

(Lit royal. GUENIEVRE est en pleine réflexion, et en quête d'explications auprès d'ARTHUR.)

GUENIEVRE : Comment on sait que, la colline de Silbury, elle est magique ?

ARTHUR : La colline de Silbury, pour la vingtième fois ça aussi, en fait c'est une pyramide.

GUENIEVRE : Ah bon... Mais alors, euh, si on pique-nique dans le champs d'à côté, ou même dans la cour du château, qu'est-ce qui nous dit qu'y'a pas une pyramide en dessous ?

(Fondu noir.)

ARTHUR : Bah si vous faites une poussée allergique, il sera toujours temps de se poser la question.

 

FIN DE L'EPISODE.

 

Rédigé par deanlove35 pour HypnosérieKaamelott

Kikavu ?

Au total, 50 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Valerie42 
08.10.2017 vers 00h

Shilow 
25.05.2017 vers 16h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 11h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre la carte de Mary Sibley, sorcière de la série Salem, dans la catégorie Magic de notre collection d'HypnoCards.
En vitrine | Salem (Magic)

Appel à candidatures pour trouver des administrateurs pour un futur quartier dédié à la série Manifest de NBC.
Appel à candidatures | Plus d'infos

Venez départager les calendriers de l'Avent créés par nos membres, les votes sont ouverts jusqu'au 4 novembre !
Les votes sont ouverts ! | Date limite : 04/11

Activité récente
Actualités
Astérix - Le Secret de la Potion Magique

Astérix - Le Secret de la Potion Magique
La bande-annonce du film d'animation Astérix - Le Secret de la Potion Magique, de Louis Clichy et...

Sortie imminente du Grand bain

Sortie imminente du Grand bain
C'est le 24 octobre prochain que sortira au cinéma la comédie Le grand bain, écrite par Gilles...

Alexandre Astier à Lyon

Alexandre Astier à Lyon
Le 10 octobre dernier, Alexandre Astier a renoué avec la gloire de la dédicace: pendant toute une...

Centralisation des acteurs: étape 2 finie!

Centralisation des acteurs: étape 2 finie!
Après le transfert des acteurs principaux sur l'accueil, c'est au tour de toutes les fiches films et...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
L'ancien sondage vous demandait quelle histoire vous aimeriez voir racontée dans une série dérivée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

juju93, Avant-hier à 18:06

Sondage "octobre rose" sur The L Word, autour du personnage de Dana et de la maladie qui l'emporte. Vous pouvez voter même sans connaître la série

grims, Hier à 08:46

Coucou à tous ! l'animation "Souvenirs de Kattegat" continue !

grims, Hier à 08:47

Aujourd'hui venez poster la photo de Personnage masculin préféré sur le quartier Vikings !!!

Steed91, Hier à 09:48

Nouveau sondage sur Modern Family, que pensez-vous de Dylan ? Venez nombreux Vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas le show

grims, Aujourd'hui à 06:30

Aujourd'hui venez poster votre photo préférée d'Ivar sur le quartier Vikings !!!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site