VOTE | 251 fans

#217 : Les jumelles du Pécheur

livre 2 épisode 17

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Le roi reçoit la visite de ses maîtresses, les jumelles du pêcheur. Dans leur lit, la conversation s'envenime quand Arthur se met à chercher les ressemblances et les différences des deux soeurs.

=> Les captures 

Popularité


4 - 3 votes

Plus de détails

Arthur est au lit avec Demetra. Cette dernière lui demande si c'est elle sa maîtresse préférée. Mais Arthur va lui répondre qu'il a plusieurs maîtresses, donc qu'il doit réfléchir. Demetra est déçue.

 

*** Générique ***

 

Arthur est tranquillement au pied d'un arbre, lorsque Léodagan arrive vers lui. La veille il a vu les Jumelles du Pêcheur. Il se demande comment il fait pour les distinguer, car lui ne le pourrait pas. Il ne sait pas non plus si les deux sont des maîtresses car il y en a une qu'il préfère à l'autre. Arthur s'offusque, car pour lui ce n'est pas le cas. Léodagan insiste, car on le voit toujours avec la même. Mais Arthur se demande comment il peut bien faire pour savoir si c'est la même car il ne sait pas les reconnaître.

 

Arthur est au lit avec les Jumelles. Il dort dans les bras de Tumet, ce qui agace Aziliz. Cette dernière va le réveiller pour savoir s'il sait les reconnaître ou pas. Le Roi sait réellement les distinguer, ce qui va énerver encore plus Aziliz qui pense qu'Arthur dort toujours dans les bras de sa soeur. Alors que Tumet lui indique que de toutes façons elles sont pareilles, Arthur va indiquer que lui, ne trouve pas qu'elles sont identiques. Cela va jeter un froid, et Arthur va comprendre que ce genre de chose ne se dit pas à des jumelles.

 

Il y a toujours un froid entre Arthur et les Jumelles, mais le Roi persiste : les Jumelles sont différentes. Il ne va pas vraiment donner d'explications verbales, mais plus faire des gestes. Le côté tendre serait plus pour Tumet, alors que le côté charnel serait plus pour Aziliz. Cette dernière est outrée, car elle pense qu'elle n'est bonne "qu'à ça". Arthur va alors partir dans des explications, où il est plus intéressant de les avoir les deux en même temps, car une par une ce n'est pas formidable.

 

*** Générique ***

 

Arthur est de nouveau au pied d'un arbre, Léodagan le retrouve. Il vient de croiser les Jumelles, qui avaient l'air très en colère. Léodagan se demande encore comment fait Arthur pour les distinguer. Arthur va alors expliquer la différence en faisant des gestes avec sa main : il y en a une qui est un peu plus...

En voix off, Arthur rajoute que l'autre en revanche est plus...

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

PROLOGUE - INT. CHAMBRE DE DEMETRA - SOIR

Arthur et Demetra sont au lit.

DEMETRA : Est-ce que je suis votre maîtresse préférée ?

ARTHUR : C'est une vraie question ou c'est juste pour que je vous dise "oui, oui" ?

DEMETRA : Qu'est-ce que ça change ?

ARTHUR : Si c'est pour que je vous dise "oui, oui", je vous dis "oui, oui", sinon il faut que je réfléchisse deux minutes parce que des maîtresses, j'en ai quand même deux ou trois quand même !

 

***

GENERIQUE 

***

 

ACTE I - EXT. ARBRE MILLENAIRE - JOUR

Arthur est assis sous l'arbre. Il songe. Léodagan arrive.

LEODAGAN : Ah vous êtes là !

ARTHUR : Pourquoi, qu'est-ce qui se passe ?

LEODAGAN : Je me demandais où vous étiez.

ARTHUR : Qu'est-ce que ça peux vous foutre ?

LEODAGAN : C'est ma fille qui nous bassine depuis ce matin : "Tiens, je sais pas où est mon mari..." Alors je viens voir un peu. De toute façon, j'ai rien à glander.

ARTHUR : Vous savez que je viens ici pour être peinard ?

LEODAGAN : A propos de fille... Hier, je fais ma tournée d'inspection sur la côte, histoire de vérifier les tourelles, devinez sur qui je tombe !

ARTHUR : Je sais pas.

LEODAGAN : Vos deux maîtresses, là, je sais plus comment elles s'appellent, les jumelles...

ARTHUR (comprenant) : Ah ouais ? Les jumelles du pêcheur ?

LEODAGAN : Voilà. Elles viennent vous voir ce soir.

ARTHUR : Ah, très bien !

LEODAGAN : Enfin, je sais pas si les deux sont vos maîtresses... Je sais qu'il y en a une que vous préférez mais j'arrive pas à les distinguer.

ARTHUR : Non, il y en a pas que je préfère...

LEODAGAN : Bah, vous êtes toujours avec la même !

ARTHUR : Qu'est-ce que vous en savez si vous arrivez pas à les distinguer ?

LEODAGAN (confondu) : Ben... je sais pas...

***

 

ACTE II - INT. CHAMBRE D'ARTHUR - NUIT

Arthur dort dans les bras de Tumet. Les deux soeur sont éveillées.

AZILIZ : Comment ça se fait qu'il dort de ce côté ?

TUMET : J'en sais rien...

AZILIZ : Comme par hasard...

TUMET : Bah évidemment "comme par hasard !" Il sait pas nous reconnaître !

AZILIZ : Alors comment ça se fait qu'il dort toujours de ce côté ?

TUMET (embarrassée) : Il dort pas toujours de ce côté...

Aziliz secoue Arthur qui se réveille en sursaut.

ARTHUR : Ho ! Qu'est-ce qui se passe ?

AZILIZ : Commment ça se fait que vous dormez là ?

ARTHUR : Bah... Qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'autre ?

TUMET : Doucement, il est fatigué.

AZILIZ (à Arthur) : Vous êtes toujours collé dans les bras de ma soeur !

ARTHUR : Mais... je suis pas plus dans les bras de votre soeur que dans les vôtres !

AZILIZ : Ah si !

ARTHUR : Je crois pas, non...

TUMET : Franchement, j'ai pas l'impression.

AZILIZ : Moi, j'en suis sûre.

TUMET : C'est pas possible, il sais pas nous reconnaître !

ARTHUR : Ah si.

AZILIZ : Quoi ?

ARTHUR : Si, je suis désolé, je sais vous reconnaître.

AZILIZ : Ah !

TUMET : Ca m'étonnerait...

ARTHUR (désignant Aziliz) : Aziliz... (désignant Tumet) Tumet.

AZILIZ : Et voilà !

TUMET : C'est un coup de bol !

ARTHUR : Mais non, zut ! Je sais vous reconnaître !

AZILIZ : C'est ce que je dis ! C'est intentionnel !

ARTHUR : Oh, intentionnel... C'est inconscient, surtout.

TUMET (à sa soeur) : Evidemment que c'est inconscient ! On est pareilles !

ARTHUR : Ah non, non. Je suis désolé vous êtes pas pareilles !

Cette phrase glace le sang des deux jumelles. Arthur ressent la tension.

ARTHUR : Heu... On a le droit de le dire à des jumelles, ça ?

***

 

ACTE III - INT. CHAMBRE D'ARTHUR - NUIT

Les soeurs se font du souci. Le ton est considérablement monté.

ARTHUR : Je suis désolé, je maintiens ce que j'ai dit : (signifiant la tendresse) Tumet, elle est un peu plus...

AZILIZ : Un peu plus quoi ?

ARTHUR : Je sais pas ! C'est plus le côté...

TUMET (dépitée) : N'importe quoi.

ARTHUR : Ah écoutez, moi, je dis plus rien !

AZILIZ : Et pour le reste ?

ARTHUR : Quel reste ?

AZILIZ : Le reste. C'est ma soeur que vous préférez, aussi ?

ARTHUR : Mais je préfère personne ! Ca marche pas comme ça !

TUMET : Vous voulez pas le dire...

ARTHUR : Eh ben, pour le reste en revanche, (désignant Aziliz) ce serait plutôt vous... (signifiant) Vous, vous êtes un peu plus...

AZILIZ : Un peu plus quoi ?

ARTHUR : Je sais pas ! C'est plus le côté...

TUMET (dépitée) : N'importe quoi.

AZILIZ : Donc, je suis bonne qu'à ça.

ARTHUR (à lui-même) : Sans déconner, vous commencer à me faire chier, là.

AZILIZ : Vous voulez pas répondre !

ARTHUR : De toute façon, pour le reste, comme vous dîtes, vous êtes pas spécialement douées ! Enfin, je veux dire, il y a pas de quoi... C'est le fait que vous soyez deux qui est un peu... Sinon, une par une, il y a rien de... C'est sympa ! Mais bon. Voilà !

Arthur a glacé l'atmosphère.

ARTHUR : On n'a pas le droit de la dire, à des jumelles, ça, si ?

 

***

GENERIQUE 

***

 

EPILOGUE - EXT. ARBRE MILLENAIRE - JOUR

Arthur se recueille au pied de l'arbre. Léodagan arrive.

LEODAGAN : Ah bah vous êtes là !

ARTHUR (soupirant) : Quand je veux être seul, toujours.

LEODAGAN : J'ai vu partir les jumelles, ce matin. Elles avaient l'air en rogne !

ARTHUR : Ouais, je sais.

LEODAGAN : Sérieusement, vous arrivez à les distinguer, vous ?

ARTHUR : Oui.

LEODAGAN : Je sais pas comment vous faîtes...

ARTHUR : Si, quand on a un peu l'habitude, (signifiant la tendresse) il y en a une qui est plus... voilà !

 

                                                                                 ***

NOIR

***

 

ARTHUR (OFF) : Tandis que l'autre, bon, elle est plus...

Rédigé par serie1996 pour Kaamelott Hypnoseries

PROLOGUE - INT. CHAMBRE DE DEMETRA - SOIR

Arthur et Demetra sont au lit.

DEMETRA : Est-ce que je suis votre maîtresse préférée ?

ARTHUR : C'est une vraie question ou c'est juste pour que je vous dise "oui, oui" ?

DEMETRA : Qu'est-ce que ça change ?

ARTHUR : Si c'est pour que je vous dise "oui, oui", je vous dis "oui, oui", sinon il faut que je réfléchisse deux minutes parce que des maîtresses, j'en ai quand même deux ou trois quand même !

 

***

GENERIQUE 

***

 

ACTE I - EXT. ARBRE MILLENAIRE - JOUR

Arthur est assis sous l'arbre. Il songe. Léodagan arrive.

LEODAGAN : Ah vous êtes là !

ARTHUR : Pourquoi, qu'est-ce qui se passe ?

LEODAGAN : Je me demandais où vous étiez.

ARTHUR : Qu'est-ce que ça peux vous foutre ?

LEODAGAN : C'est ma fille qui nous bassine depuis ce matin : "Tiens, je sais pas où est mon mari..." Alors je viens voir un peu. De toute façon, j'ai rien à glander.

ARTHUR : Vous savez que je viens ici pour être peinard ?

LEODAGAN : A propos de fille... Hier, je fais ma tournée d'inspection sur la côte, histoire de vérifier les tourelles, devinez sur qui je tombe !

ARTHUR : Je sais pas.

LEODAGAN : Vos deux maîtresses, là, je sais plus comment elles s'appellent, les jumelles...

ARTHUR (comprenant) : Ah ouais ? Les jumelles du pêcheur ?

LEODAGAN : Voilà. Elles viennent vous voir ce soir.

ARTHUR : Ah, très bien !

LEODAGAN : Enfin, je sais pas si les deux sont vos maîtresses... Je sais qu'il y en a une que vous préférez mais j'arrive pas à les distinguer.

ARTHUR : Non, il y en a pas que je préfère...

LEODAGAN : Bah, vous êtes toujours avec la même !

ARTHUR : Qu'est-ce que vous en savez si vous arrivez pas à les distinguer ?

LEODAGAN (confondu) : Ben... je sais pas...

***

 

ACTE II - INT. CHAMBRE D'ARTHUR - NUIT

Arthur dort dans les bras de Tumet. Les deux soeurs sont éveillées.

AZILIZ : Comment ça se fait qu'il dort de ce côté ?

TUMET : J'en sais rien...

AZILIZ : Comme par hasard...

TUMET : Bah évidemment "comme par hasard !" Il sait pas nous reconnaître !

AZILIZ : Alors comment ça se fait qu'il dort toujours de ce côté ?

TUMET (embarrassée) : Il dort pas toujours de ce côté...

Aziliz secoue Arthur qui se réveille en sursaut.

ARTHUR : Ho ! Qu'est-ce qui se passe ?

AZILIZ : Commment ça se fait que vous dormez là ?

ARTHUR : Bah... Qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'autre ?

TUMET : Doucement, il est fatigué.

AZILIZ (à Arthur) : Vous êtes toujours collé dans les bras de ma soeur !

ARTHUR : Mais... je suis pas plus dans les bras de votre soeur que dans les vôtres !

AZILIZ : Ah si !

ARTHUR : Je crois pas, non...

TUMET : Franchement, j'ai pas l'impression.

AZILIZ : Moi, j'en suis sûre.

TUMET : C'est pas possible, il sais pas nous reconnaître !

ARTHUR : Ah si.

AZILIZ : Quoi ?

ARTHUR : Si, je suis désolé, je sais vous reconnaître.

AZILIZ : Ah !

TUMET : Ca m'étonnerait...

ARTHUR (désignant Aziliz) : Aziliz... (désignant Tumet) Tumet.

AZILIZ : Et voilà !

TUMET : C'est un coup de bol !

ARTHUR : Mais non, zut ! Je sais vous reconnaître !

AZILIZ : C'est ce que je dis ! C'est intentionnel !

ARTHUR : Oh, intentionnel... C'est inconscient, surtout.

TUMET (à sa soeur) : Evidemment que c'est inconscient ! On est pareilles !

ARTHUR : Ah non, non. Je suis désolé vous êtes pas pareilles !

Cette phrase glace le sang des deux jumelles. Arthur ressent la tension.

ARTHUR : Heu... On a le droit de le dire à des jumelles, ça ?

***

 

ACTE III - INT. CHAMBRE D'ARTHUR - NUIT

Les soeurs se font du souci. Le ton est considérablement monté.

ARTHUR : Je suis désolé, je maintiens ce que j'ai dit : (signifiant la tendresse) Tumet, elle est un peu plus...

AZILIZ : Un peu plus quoi ?

ARTHUR : Je sais pas ! C'est plus le côté...

TUMET (dépitée) : N'importe quoi.

ARTHUR : Ah écoutez, moi, je dis plus rien !

AZILIZ : Et pour le reste ?

ARTHUR : Quel reste ?

AZILIZ : Le reste. C'est ma soeur que vous préférez, aussi ?

ARTHUR : Mais je préfère personne ! Ca marche pas comme ça !

TUMET : Vous voulez pas le dire...

ARTHUR : Eh ben, pour le reste en revanche, (désignant Aziliz) ce serait plutôt vous... (signifiant) Vous, vous êtes un peu plus...

AZILIZ : Un peu plus quoi ?

ARTHUR : Je sais pas ! C'est plus le côté...

TUMET (dépitée) : N'importe quoi.

AZILIZ : Donc, je suis bonne qu'à ça.

ARTHUR (à lui-même) : Sans déconner, vous commencer à me faire chier, là.

AZILIZ : Vous voulez pas répondre !

ARTHUR : De toute façon, pour le reste, comme vous dîtes, vous êtes pas spécialement douées ! Enfin, je veux dire, il y a pas de quoi... C'est le fait que vous soyez deux qui est un peu... Sinon, une par une, il y a rien de... C'est sympa ! Mais bon. Voilà !

Arthur a glacé l'atmosphère.

ARTHUR : On n'a pas le droit de la dire, à des jumelles, ça, si ?

 

***

GENERIQUE 

***

 

EPILOGUE - EXT. ARBRE MILLENAIRE - JOUR

Arthur se recueille au pied de l'arbre. Léodagan arrive.

LEODAGAN : Ah bah vous êtes là !

ARTHUR (soupirant) : Quand je veux être seul, toujours.

LEODAGAN : J'ai vu partir les jumelles, ce matin. Elles avaient l'air en rogne !

ARTHUR : Ouais, je sais.

LEODAGAN : Sérieusement, vous arrivez à les distinguer, vous ?

ARTHUR : Oui.

LEODAGAN : Je sais pas comment vous faîtes...

ARTHUR : Si, quand on a un peu l'habitude, (signifiant la tendresse) il y en a une qui est plus... voilà !

 

***

NOIR

***

 

ARTHUR (OFF) : Tandis que l'autre, bon, elle est plus...

Rédigé par serie1996 pour Kaamelott Hypnoseries

Kikavu ?

Au total, 68 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

kystis 
07.10.2020 vers 04h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
18.10.2019 vers 18h

LaFriteFan 
15.04.2019 vers 00h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Photo du Mois
Aujourd'hui à 14:13

Hérétique, au bûcher!
Aujourd'hui à 11:26

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 09:59

Anniversaire!
Aujourd'hui à 10:48

Participation -Episodes
Aujourd'hui à 10:04

Nouveau sondage
Aujourd'hui à 10:02

S06E08 Lacrimosa
Hier à 18:53

S06E02 Centurio
25.10.2020

Actualités
Anniversaire!

Anniversaire!
Aujourd'hui 27 octobre, c'est l'anniversaire de Lorant Deutsch, l'interprète Burgonde le plus...

Interview d'Alexandre Astier

Interview d'Alexandre Astier
Alexandre Astier a donné une rare interview à la Cinémathèque française sur Louis de Funès, auquel...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le dernier sondage vous demandait de choisir la série française avec un acteur de la série que vous...

Nouveau survivor

Nouveau survivor
Le dernier survivor vous demandait de choisir l'amitié que vous aimez le MOINS, c'est le duo...

Alternative Awards: Alex Hugo nominé

Alternative Awards: Alex Hugo nominé
Les Alternative Awards battent leur plein, et c'est au tour d'Alex Hugo d'être nominé dans la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Aujourd'hui à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site