VOTE | 251 fans

#218 : Sept cent quarante-quatre

livre 2 épisode 18

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Arthur s'aperçoit que Perceval possède un don hors du commun pour le calcul mental. Il désire toutefois s'en assurer en organisant quelques petits tests.

=> Les captures

Popularité


4.67 - 3 votes

Plus de détails

A la taverne, Perceval et Karadoc discutent avec le tavernier. Perceval est content pour le tavernier car il y a plus de clientèle que d'habitude, mais le tavernier n'avait pas remarqué. Mais Perceval a fait le calcul : en ce moment il y a 11 clients, alors qu'en moyenne il n'y en a que 8,422. Karadoc est fier de son compagnon.

 

*** Générique ***

 

Dans un camp dans la forêt. Arthur et Lancelot sont en rogne après Perceval. Il n'arrive pas à lire une carte. Arthur lui demande d'amener ses hommes à un endroit précis en montrant sur la carte, mais Perceval n'arrive pas à se situer. Il ne comprend même pas que "le grand trait bleu" au milieu de la carte représente la rivière.

Mais Perceval ne voit pas l'intérêt de la lire, car ils ont 112 hommes, alors que les ennemis sont 744. Arthur ne comprend pas car les espions en ont comptés entre 500 et 600. Mais Perceval insiste : ils sont 744 en comptant les 13 du commandement. Arthur et Lancelot en restent bouche bée, car Perceval les a comptés du haut de la colline.

 

Dans une salle du château, Lancelot et Arthur ont préparé un petit test pour Perceval. Karadoc est là pour soutenir son compagnon. Il doit compter des petits bouts de pain sec. Mais Karadoc les a déjà mangés, ce qui énerve Arthur et Lancelot. Ils ne peuvent donc plus vérifier quoique ce soit. Ironiquement, Lancelot dit à Karadoc qu'ils n'ont plus qu'à lui faire compter les pierres du château. Mais à leur grande surprise, Perceval leur annonce que le château comporte 16130 pierres.

 

Arthur et Lancelot vont faire part du don de Perceval à la prochaine réunion de la Table Ronde, qui se déroule dans deux jours. Mais Perceval ne comprend pas ce que signifie "dans deux jours". Il estime que cela dépend à partir de quand on se situe... Lancelot et Arthur se rendent compte que Perceval n'est pas bien doué finalement.

 

*** Générique ***

 

Perceval et Karadoc sont dans un couloir du château. Perceval admet que les dates ce n'est pas tellement son fort. Karadoc, quant à lui, estime qu'il est très fort au niveau des dates. Il donne un exemple : si l'on prend aujourd'hui et que l'on compte 7 jours, et bien on sera exactement le même jour qu'aujourd'hui. Perceval est stupéfait par autant de savoir.

En voix off, Karadoc prévient Perceval que les dates ce n'est pas une science exacte.

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

À la taverne, Perceval et Karadoc discutent au comptoir avec le tavernier.

Perceval : C’est bien, y’a un peu de clientèle ce soir !

Le tavernier (tout en regardant dans la salle) : Oh, pas bien plus que d’habitude.

Perceval : Quand même, y sont onze. J’ai calculé sur les treize dernières années, dans les deux heures qui précèdent le coucher du soleil, vous avez une moyenne de 8,422.

Le tavernier en reste bouche bée, et Karadoc regarde son compagnon avec fierté.

Karadoc : Il est fort le salaud !

 

***

Générique

***

 

Dans un camp, dans la forêt. Perceval, Lancelot et Arthur sont autour d’une table, sur laquelle se trouve une carte.

Lancelot : C’est tellement simple ce qu’on vous demande !

Arthur (en pointant son doigt sur la carte): Juste, est-ce que vous pouvez amener vos hommes ici ?

Perceval : Moi, j’veux bien les amener où vous voulez, y suffit de me dire où !

Arthur (toujours le doigt sur la carte) : Qu’est-ce que j’suis en train de faire avec mon doigt, là ?

Perceval : Non, non, mais en vrai, par sur la carte, j’comprends rien aux cartes !

Lancelot (agacé) : Ah non mais c’est pas vrai ! Vous le fait exprès !

Arthur : Vous reconnaissez bien la rivière, là ?

Perceval : Où ?

Arthur : Le long machin bleu au milieu !

Perceval (étonné) : C’est la rivière ça ?

Lancelot (en colère) : Mais qu’est-ce que vous voulez que ce soit ?

Perceval : De toute façon on est 112, et les autres d'en face ils sont 744. Si vous nous envoyer à la rivière on va se faire fumer.

Lancelot (étonné) : 744 ?

Arthur : Les espions ont dit entre 500 et 600 hommes.

Perceval : Ben y sont 744 en comptant les 13 du commandement.

Lancelot : Qu’est-ce que vous en savez ?

Perceval : Ben j’les ai bien vus, tout à l’heure, du haut de la colline !

Lancelot et Arthur se regardent, stupéfaits.

***

 

Au château, dans une salle, Perceval est accompagné de Karadoc. Il s’est fait convoquer par Lancelot et Arthur.

Lancelot : Bon, on vous a préparé un p’tit test.

Arthur : C’est juste pour se rendre compte.

Perceval (ne comprenant pas) : Se rendre compte de quoi ?

Lancelot : Mais rapport à l’autre fois, quand vous avez compté les ennemis.

Arthur : C’est pour voir si vous avez un don, ou si vous êtes définitivement un nullos.

Perceval (étonné) : Un don ?

Arthur : Ben oui, parce que si c’est pas du flan c’est même carrément exceptionnel !

Perceval : C’est exceptionnel de savoir compter ? Attendez, vous vous foutez de moi ?

Karadoc (à Perceval) : J’vous l’ai toujours dit, c’que vous faites avec les chiffres, même moi j’arrive pas à le faire.

La réflexion de Karadoc cloue le bec à Lancelot et Arthur. Après quelques secondes de silence, l’expérience reprend.

Arthur (à Lancelot) : Bon bref, on va essayer de se rendre compte. Passez-moi le sac !

Lancelot (se penchant de chaque côté de sa chaise) : Ben, il est plus là ?

Perceval : Qu’est-ce que c’est comme sac ?

Lancelot : Un sac en toile…

Arthur : Plein bourré de p’tits morceaux de pain sec…

Karadoc : Ah ! J’les ai bouffés ces trucs !

Lancelot : Quoi ?

Karadoc : Les p’tits croutons tout vieux, genre pour les lapins ?

Arthur et Lancelot font signe de la tête que oui.

Karadoc : J’savais pas c’que c’était. Dans l’doute, j’les ai bouffés !

Lancelot (fâché) : C’était pour les faire compter à Perceval, espèce de débile !

Karadoc : A vu de pieds, y’en avait une soixantaine.

Arthur : Mais on s’en fout de vos estimations, à vous !

Lancelot (ironique) : Et qu’est-ce qu’on va lui faire compter, maintenant, les pierres du château ?

Perceval : 16 130 !

Lancelot (stupéfait) : Hein, pardon ?

Perceval : Normalement ça devrait faire 16132, mais y manque une pierre à la tour est, et une autre qui s’est barrée sous une échauguette.

Lancelot (à Arthur) : Si c’est vrai c’est stupéfiant.

Arthur : Ouais, sauf que moi quand j’ai fait construire le château ils m’en ont facturés 24 500, des pierres ! Alors si c’est vrai ça veut dire que je me suis fait enfler de…

Perceval : 8 370 !

Arthur et Lancelot regardent Perceval, l’air stupéfait.

***

 

Lancelot : Et bien nous ferons part de votre particularité à la prochaine réunion de la table ronde. Y’aura pt’ête quelqu’un pour exploiter l’idée.

Arthur et Lancelot sont septiques.

Arthur : C’est quand la prochaine réunion ?

Lancelot : Dans deux jours.

Perceval : Dans deux jours ? J’croyais qu’c’était après demain !

Lancelot : Oui, après-demain, dans deux jours.

Perceval (ne comprenant pas) : Mais comment vous voulez dire ?

Lancelot : Après-demain, dans deux jours, c’est pareil !

Perceval : Ca dépend à partir de quand ?

Arthur (commençant à s’énerver) : Comment à partir de quand ?

Perceval (essayant de comprendre) : Après-demain, à partir d’aujourd’hui ?

Arthur : Evidemment, pas à partir de demain !

Lancelot : On vous dit dans deux jours ! A partir de quand vous les compter, vous ?

Perceval : C’est pour ça, j’vous demande !

Karadoc : Nan mais, quand vous dites après-demain, c’est…

Perceval (coupant Karadoc) : Non mais moi j’le dis jamais, moi !

Lancelot (énervé) : Mais qu’est-ce que vous nous chanter avec vos après-demain !

Perceval : De toutes façons les réunions de la table ronde, c’est deux fois par mois ! Donc si le mec il dit : après-demain, à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois ça l’reporte.

Arthur : Non c’est n’importe quoi.

Lancelot (à Arthur) : Non, j’vous avais dit, y’avait quand même peu de chance.

Arthur (à Lancelot) : Dites, et pour les pierres du château c’est du flanc ou pas ?

Lancelot : Ah mon avis, non. Toute façon on va pas les compter !

Arthur soupire.

 

***

Générique

***

 

Perceval et Karadoc sont dans les couloirs du château.

Perceval : Moi, tout ce qui est date, j’m’embourbe.

Karadoc : Moi, c’est l’inverse. J’sais pas super bien compter, mais les dates, c’est mon rayon.

Perceval : Ah ouais ! Putain, j’sais pas comment vous faites !

Karadoc : Par exemple vous prenez aujourd’hui. Vous comptez 7 jours. Ça vous emmène dans une semaine. Et ben on sera exactement le même jour qu’aujourd’hui.

Perceval (admiratif) : Ah ouais !

Karadoc voix off : Ah une vache près, c’est pas une science exacte.

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

À la taverne, Perceval et Karadoc discutent au comptoir avec le tavernier.

Perceval : C’est bien, y’a un peu de clientèle ce soir !

Le tavernier (tout en regardant dans la salle) : Oh, pas bien plus que d’habitude.

Perceval : Quand même, y sont onze. J’ai calculé sur les treize dernières années, dans les deux heures qui précèdent le coucher du soleil, vous avez une moyenne de 8,422.

Le tavernier en reste bouche bée, et Karadoc regarde son compagnon avec fierté.

Karadoc : Il est fort le salaud !

 

***

Générique

***

 

Dans un camp, dans la forêt. Perceval, Lancelot et Arthur sont autour d’une table, sur laquelle se trouve une carte.

Lancelot : C’est tellement simple ce qu’on vous demande !

Arthur (en pointant son doigt sur la carte): Juste, est-ce que vous pouvez amener vos hommes ici ?

Perceval : Moi, j’veux bien les amener où vous voulez, y suffit de me dire où !

Arthur (toujours le doigt sur la carte) : Qu’est-ce que j’suis en train de faire avec mon doigt, là ?

Perceval : Non, non, mais en vrai, par sur la carte, j’comprends rien aux cartes !

Lancelot (agacé) : Ah non mais c’est pas vrai ! Vous le fait exprès !

Arthur : Vous reconnaissez bien la rivière, là ?

Perceval : Où ?

Arthur : Le long machin bleu au milieu !

Perceval (étonné) : C’est la rivière ça ?

Lancelot (en colère) : Mais qu’est-ce que vous voulez que ce soit ?

Perceval : De toute façon on est 112, et les autres d'en face ils sont 744. Si vous nous envoyer à la rivière on va se faire fumer.

Lancelot (étonné) : 744 ?

Arthur : Les espions ont dit entre 500 et 600 hommes.

Perceval : Ben y sont 744 en comptant les 13 du commandement.

Lancelot : Qu’est-ce que vous en savez ?

Perceval : Ben j’les ai bien vus, tout à l’heure, du haut de la colline !

Lancelot et Arthur se regardent, stupéfaits.

***

 

Au château, dans une salle, Perceval est accompagné de Karadoc. Il s’est fait convoquer par Lancelot et Arthur.

Lancelot : Bon, on vous a préparé un p’tit test.

Arthur : C’est juste pour se rendre compte.

Perceval (ne comprenant pas) : Se rendre compte de quoi ?

Lancelot : Mais rapport à l’autre fois, quand vous avez compté les ennemis.

Arthur : C’est pour voir si vous avez un don, ou si vous êtes définitivement un nullos.

Perceval (étonné) : Un don ?

Arthur : Ben oui, parce que si c’est pas du flan c’est même carrément exceptionnel !

Perceval : C’est exceptionnel de savoir compter ? Attendez, vous vous foutez de moi ?

Karadoc (à Perceval) : J’vous l’ai toujours dit, c’que vous faites avec les chiffres, même moi j’arrive pas à le faire.

La réflexion de Karadoc cloue le bec à Lancelot et Arthur. Après quelques secondes de silence, l’expérience reprend.

Arthur (à Lancelot) : Bon bref, on va essayer de se rendre compte. Passez-moi le sac !

Lancelot (se penchant de chaque côté de sa chaise) : Ben, il est plus là ?

Perceval : Qu’est-ce que c’est comme sac ?

Lancelot : Un sac en toile…

Arthur : Plein bourré de p’tits morceaux de pain sec…

Karadoc : Ah ! J’les ai bouffés ces trucs !

Lancelot : Quoi ?

Karadoc : Les p’tits croutons tout vieux, genre pour les lapins ?

Arthur et Lancelot font signe de la tête que oui.

Karadoc : J’savais pas c’que c’était. Dans l’doute, j’les ai bouffés !

Lancelot (fâché) : C’était pour les faire compter à Perceval, espèce de débile !

Karadoc : A vu de pieds, y’en avait une soixantaine.

Arthur : Mais on s’en fout de vos estimations, à vous !

Lancelot (ironique) : Et qu’est-ce qu’on va lui faire compter, maintenant, les pierres du château ?

Perceval : 16 130 !

Lancelot (stupéfait) : Hein, pardon ?

Perceval : Normalement ça devrait faire 16132, mais y manque une pierre à la tour est, et une autre qui s’est barrée sous une échauguette.

Lancelot (à Arthur) : Si c’est vrai c’est stupéfiant.

Arthur : Ouais, sauf que moi quand j’ai fait construire le château ils m’en ont facturés 24 500, des pierres ! Alors si c’est vrai ça veut dire que je me suis fait enfler de…

Perceval : 8 370 !

Arthur et Lancelot regardent Perceval, l’air stupéfait.

***

 

Lancelot : Et bien nous ferons part de votre particularité à la prochaine réunion de la table ronde. Y’aura pt’ête quelqu’un pour exploiter l’idée.

Arthur et Lancelot sont septiques.

Arthur : C’est quand la prochaine réunion ?

Lancelot : Dans deux jours.

Perceval : Dans deux jours ? J’croyais qu’c’était après demain !

Lancelot : Oui, après-demain, dans deux jours.

Perceval (ne comprenant pas) : Mais comment vous voulez dire ?

Lancelot : Après-demain, dans deux jours, c’est pareil !

Perceval : Ca dépend à partir de quand ?

Arthur (commençant à s’énerver) : Comment à partir de quand ?

Perceval (essayant de comprendre) : Après-demain, à partir d’aujourd’hui ?

Arthur : Evidemment, pas à partir de demain !

Lancelot : On vous dit dans deux jours ! A partir de quand vous les compter, vous ?

Perceval : C’est pour ça, j’vous demande !

Karadoc : Nan mais, quand vous dites après-demain, c’est…

Perceval (coupant Karadoc) : Non mais moi j’le dis jamais, moi !

Lancelot (énervé) : Mais qu’est-ce que vous nous chanter avec vos après-demain !

Perceval : De toutes façons les réunions de la table ronde, c’est deux fois par mois ! Donc si le mec il dit : après-demain, à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois ça l’reporte.

Arthur : Non c’est n’importe quoi.

Lancelot (à Arthur) : Non, j’vous avais dit, y’avait quand même peu de chance.

Arthur (à Lancelot) : Dites, et pour les pierres du château c’est du flanc ou pas ?

Lancelot : Ah mon avis, non. Toute façon on va pas les compter !

Arthur soupire.

 

***

Générique

***

 

Perceval et Karadoc sont dans les couloirs du château.

Perceval : Moi, tout ce qui est date, j’m’embourbe.

Karadoc : Moi, c’est l’inverse. J’sais pas super bien compter, mais les dates, c’est mon rayon.

Perceval : Ah ouais ! Putain, j’sais pas comment vous faites !

Karadoc : Par exemple vous prenez aujourd’hui. Vous comptez 7 jours. Ça vous emmène dans une semaine. Et ben on sera exactement le même jour qu’aujourd’hui.

Perceval (admiratif) : Ah ouais !

Karadoc voix off : Ah une vache près, c’est pas une science exacte.

Rédigé par Aelis pour Kaamelott Hypnoseries

Kikavu ?

Au total, 68 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

kystis 
17.09.2020 vers 12h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
18.10.2019 vers 18h

LaFriteFan 
15.04.2019 vers 00h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 09:49

Hérétique, au bûcher!
Aujourd'hui à 09:48

Photo du Mois
Aujourd'hui à 09:46

Nouveau sondage
Aujourd'hui à 09:45

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 09:11

S06E02 Centurio
Hier à 17:07

Kaamelott série TV
Hier à 15:00

Kaamelott série TV
Hier à 15:00

Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le dernier sondage vous demandait de choisir la série française avec un acteur de la série que vous...

Nouveau survivor

Nouveau survivor
Le dernier survivor vous demandait de choisir l'amitié que vous aimez le MOINS, c'est le duo...

Alternative Awards: Alex Hugo nominé

Alternative Awards: Alex Hugo nominé
Les Alternative Awards battent leur plein, et c'est au tour d'Alex Hugo d'être nominé dans la...

Virginie Efira à l'affiche

Virginie Efira à l'affiche
Malgré la situation actuelle déprimante, il est toujours possible de retrouver Virginie Efira et...

Alternative Awards 2020 : Kaamelott nominé !

Alternative Awards 2020 : Kaamelott nominé !
Les Alternative Awards 2020 ont débuté lundi 12 octobre. La série Kaamelott est pour l'instant...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 07:36

Nouvel acteur de la s2 d'A Discovery of Witches à découvrir...tout comme le nouveau design...et dernier jour pour voter au concours...

Sas1608, Hier à 10:34

Nouveau sondage pour les quartiers Once Upon A Time, Grey's Anatomy et Desperate Housewives. Bonne journée à tous

quimper, Hier à 15:17

Une nouvelle PDM vient d'être lancée sur le quartier Sherlock. Le thème ? Martin Freeman dans la trilogie du Hobbit.

quimper, Hier à 15:23

Le quartier vous propose également de participer à sa Suite de Mots. N'hésitez pas à venir. Bon week-end à vous.

grims, Aujourd'hui à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site