VOTE | 252 fans

#358 : Arthur Sensei

Diffusion : M6 - 2005

Scénario/Réalisation : Alexandre Astier

Bohort est une fois de plus dans le colimateur du Roi. Il aurait pu tuer un chef ennemi mais il n'a pas voulu se servir de son épée. Arthur décide donc de lui imposer un entrainement aux armes...

Popularité


4.67 - 3 votes

Plus de détails

Calogrenant explique à Perceval et Karadoc que Bohort aurait pu tuer un chef ennemi, qu'il était tout proche et qu'il avait juste à tendre l'épée et il était mort, mais Bohort sort son épée simplement pour s'en servir de canne, ou, comme Karadoc lui a appris, en mettant une saucisse au bout pour la faire cuire. Calogrenant n'en revient pas, un peu plus et la guerre était finie. Perceval pense qu'il devrait lui apprendre à se battre mais il a autre chose à faire, et Perceval et Karadoc aussi surtout que d'après eux leurs techniques sont trop compliquées pour lui.

Générique

Arthur réveille brutalement Bohort en lui jetant un seau d'eau à la figure. Bohort est surpris et demande ce qu'il se passe. Arthur lui dit de se dépêcher de mettre ses vêtements et de le rejoindre à la Cour pour son entraînement aux armes et lui demande où est son épée. Bohort répond qu'elle n'est pas ici, car il a peur de se couper ou de se blesser.

Bohort et Arthur sont dans la Cour, à mains nues. Arthur explique que la première chose à maîtriser, c'est la distance. Bohort est rassuré, tant qu'il ne s'agit pas de se battre. Arthur lui dit qu'il s'agit de distances de combat, évidemment. Il lui murmure pour ne pas se faire entendre que le fait qu'il n'ait pas fait ses classes passe encore, bien qu'il se trouve gentil de ne pas l'avoir viré de la Table Ronde, mais qu'il loupe un coup comme celui de la dernière fois, cela est intolérable. Bohort le sait mais il était pétrifié par ce chef. Arthur ne veut pas le savoir : ils vont tout reprendre et c'est lui qui va lui faire ses classes. Il reprend sur les distances et lui demande à quelle distance il croit qu'il faut se placer pou prendre le moins de risques possibles. Bohort lui crie à environ une vingtaine de mètres qu'il pense que c'est ici, mais qu'il reste tout de même le tir de flèches.

Arthur lui dit que la distance ça n'allait pas, et Bohort répond qu'il sait qu'il aurait du se mettre plus loin, mais qu'après il y a les chèvres et les béliers, et que donc ça ne vaut pas le coup d'éviter un danger pour se mettre dans un autre. Arthur insiste en disant que c'était trop loin, se rapproche, et dit que là en revanche c'est un peu trop près et lui met une gifle. Bohort proteste mais Arthur lui montre la bonne position car de là il lui suffit de faire un pas pour l'atteindre. Bohort dit qu'un coup de pied dans le buste doit vraiment faire mal, alors Arthur lui en donne un pour lui montrer.

Bohort est plié en deux. Arthur lui dit qu'il n'a pas pris assez de coup et qu'il n'a donc pas la présence d'esprit d'esquiver. Bohort répond difficilement qu'à chaque bataille, il s'arrange pour rester au camp à surveiller les chevaux et que c'est une forme d'esquive. Arthur veut tout de même lui apprendre une parade de coups de pieds, ou de coups de poings, ou n'importe quoi. Bohort répond qu'avant tout il vaudrait mieux qu'il vomisse.

Générique

Arthur lui donne un coup de poing, mais Bohort réussit à l'esquiver et il est fier de lui. Ils recommencent, et Bohort lui donne un coup de poings en retour qu'Arthur n'esquive pas. Bohort est désolé et pense qu'il est misérable.

Rédigé par Anonyme22 pour Kaamelott Hypnoseries

Calogrenant, Karadoc et Perceval sont dans la cour du château.

Calogrenant : A ça il était, à ça ! L’autre, il était empêtré dans les hautes herbes, il n’avait qu’à tendre son épée droit devant et il le tuait.

 Karadoc (à Calogrenant) : Mais Bohort, il sort pas son épée.

Calogrenant : Ah si si, il la sort mais il s’en sert de canne pour marcher.

Karadoc : Ou des fois, il met une saucisse au bout pour mettre au-dessus du feu. C’est moi qui lui ai appris.

Calogrenant : J’en reviens pas. Le chef, il pouvait buter le chef. La guerre était finie, on restait ici peinard.

Perceval (à Calogrenant) : Vous savez, faudrait que vous preniez cinq minutes pour lui apprendre à se battre.

Calogrenant : Figurez-vous que j’ai autre chose à faire !

Perceval : Ouais, pareil. (à Karadoc) Nous on pourrait le faire, surtout pour la partie technique. On est sans arrêt en train de faire évoluer alors…

Karadoc (à Perceval) : C’est trop pointu. Y serait perdu.

 

***
GENERIQUE

***

 

Arthur est dans la chambre de Bohort. Il lui renverse un seau d’eau sur la tête pour qu’il se réveille.

Arthur : Allez hop ! Debout !

Bohort : Mais Sire, que se passe-t-il ?

Arthur : Il s’passe que c’est l’heure. Alors, mettez vos miches dans vos vêtements (Arthur lui balance ses vêtements du bout de la pièce) On y va !

Bohort : Mais !? On va où ça ?

Arthur (du fond de la chambre) : Dans la cour pour votre entraînement !

Bohort : Mais… mon entraînement de quoi ?

Arthur (revenant à côté de Bohort toujours dans son lit) : Votre entraînement aux armes. A propos, où est-elle ? (Arthur cherche partout, soulève même sa « couette »)

Bohort : Vous cherchez quelque chose ?

Arthur : Votre épée !

Bohort : Elle est pas là.

Arthur : Pas là ? Un chevalier ne reste jamais loin de son épée !

Bohort : J’vais pas garder une épée dans ma chambre. Imaginez que j’me coupe. (Arthur le regarde d’un air blasé)

***

 

Arthur et Bohort s'entrainent dans la cour du château.

Arthur : Bon, la première chose à maîtriser c’est la distance.

Bohort : Ah bon ?!

Arthur : De quoi « ah bon » ?

Bohort : Nan mais moi, tant qu’on parle pas de se battre tout va bien.

Arthur : Mais de quoi croyez-vous qu’on parle ? ANDOUILLE !!!

Bohort : Ben, vous m’dites les distances.

Arthur (en criant) : Les distances de combat !

Bohort : Evidemment…

Arthur : J’vais vous dire une chose Bohort, le fait que vous n’ayez pas (Arthur regarde derrière lui et baisse le ton de sa voix) ... le fait que vous n’ayez pas fait vos classes, passe encore, quoi que j’me trouve très sympathique de pas déjà vous avoir foutu à la porte de la table ronde, mais alors, que vous me loupiez un coup comme celui de l’autre fois, ça, ça c’est intolérable.

Bohort : Je sais, j’étais pétrifié. Ce chef Vandale était une monstruosité.

Arthur : J’veux pas le savoir ! Alors, on va tout reprendre depuis le début et moi, j’vais vous les faire vos classes. En piste ! Donc, comme je disais la première chose à maîtriser c’est ... (Aucune réponse de Bohort pour finir la phrase) La distance ! Mettons que là, j’sois menaçant. A quelle distance croyez-vous qu’il faille se tenir de moi pour prendre le moins de risque possible ?

Bohort (sous l’arche dans la cour, sa voix résonne) : J’dirais qu’c’est à peu près là. Après, le risque c’est les tirs de flèches. Disons que … ça m’semble un bon compromis.

***

 

Arthur et Bohort sont de nouveau face à face.

Arthur : Voilà, donc là, on est d’accord, la distance ça n’allait pas.

Bohort : Je sais. Ça aurait été que d’moi, j’aurai été plus derrière dans d’autres fermes mais là-bas, y a les chèvres et les béliers. Ça vaut pas le coup d’éviter un danger pour se précipiter dans un autre.

Arthur : Je persiste à croire que c’était un poil trop loin. (Arthur avance d’un pas) Alors que là, en revanche, c’est un p’tit peu trop près.

Arthur saute et lui colle une grande baffe.

Bohort : Mais… mais Sire !?

Arthur : Rien ne vaut l’exemple. Votre position n’était pas sécurisée.

Bohort : Mais vous auriez pu me l’dire.

Arthur : Ben voilà, j’vous l’dit. Là, on est en combat à mains nues. Je pense que la bonne distance c’est à peu près ça parce que pour vous toucher, je dois faire un pas. (Arthur lui montre en avançant d’un pas et en mettant son pied droit sur son buste) Voyez-vous.

Bohort : Mais c’est quoi qu’vous faîtes, là ?

Arthur : De quoi « c’est quoi » ? J’vous donne un coup de pied.

Bohort : Un coup de pied dans le buste ? Mais, c’est d’la folie ! La douleur doit être atroce.

Arthur lui assène un vrai coup de pied.

***

 

Bohort est plié en deux, se tient le ventre et parle comme s’il avait la voix cassée.

Arthur : Vous n’avez pas pris assez de coups, Bohort. Du coup, vous n’avez même pas la présence d’esprit d’esquiver.

Bohort : A chaque bataille, je fais tout pour rester au camp à surveiller les chevaux. C’est une forme d’esquive.

Arthur : Vous voulez pas au moins essayer d'apprendre une … parade de coups de pieds, ou de coups de poings ? Ou n’importe quoi, une parade de pichenettes, je sais pas.

Bohort : Attendez, avant tout je pense qu’il serait judicieux que j’vomisse.

 

                                                                                 ***
                                                                         GENERIQUE

***

 

Arthur et Bohort se font de nouveau face.

Arthur : Prêt ?

Bohort : Je sais pas…

Arthur : Allez, allez, concentrez-vous. Hop !

Arthur avance son bras gauche pour le frapper, Bohort se tourne ¼ à droite et se défend grâce à ses avant-bras contre lui.

Bohort : Ah mon dieu, c’est ça !? C’est ça, n’est-ce pas ? J’ai paré le coup.

Arthur le regarde, étonné.

Arthur : Oui mais parfaitement. Et puis alors maintenant, vous en profitez pour me ré-attaquer.

Bohort : Ah ben non quand même, faut pas exagérer.

Arthur remet les avant-bras de Bohort en position.

Arthur : Allez, allez, hop ! Prêt ? (Arthur refait la même prise) Hop !

Bohort réussit de nouveau. Il plie son coude gauche et frappe Arthur à la tête. Le roi tourne sur lui-même et tombe par terre.

Bohort : Sire ! Sire ! Répondez-moi ! Je ne voulais pas …

Voix off de Bohort : Je suis un misérable !!!!

Rédigé par Luda27 pour Kaamelott Hypnoseries

Kikavu ?

Au total, 67 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

kystis 
16.12.2020 vers 02h

arcadybilo 
07.11.2020 vers 13h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
18.10.2019 vers 19h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Défi HypnoFanfics
Défi HypnoFanfics | Relève-le

Découvre l'HypnoCard Prodigal Son de la catégorie Evil dans notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Prodigal Son (Evil)

Activité récente
Actualités
Nouveau survivor

Nouveau survivor
C'est Arthur qui remporte le dernier survivor: sa majesté sera ravie d'apprendre qu'il est l'homme...

Nouvelle audience

Nouvelle audience
Oyez, oyez! Le roi Arthur aimerait connaitre l'avis de son peuple sur une question...

Photo du mois

Photo du mois
Un coup d'aspirateur de balai a été passé par Bohort dans la salle de la photo du mois: une nouvelle...

Téléportation des EV

Téléportation des EV
Vous l'avez peut-être remarqué, les fanfics du quartier ont été transportées par magie à l'accueil...

Nouveau calendrier!

Nouveau calendrier!
ll fait froid, on se pèle, oulalaaa.. Et d'ailleurs c'est le thème du premier calendrier de l'année...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Si vous deviez développer un nouveau talent en cette nouvelle année..

Total : 11 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

pretty31, 14.01.2021 à 22:44

Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour tenter de deviner quel film se cache derrière la suite d'emoji sur HypnoClap !

bloom74, Avant-hier à 10:09

Nouvelle photo du mois et nouveau sondage sur le quartier The Boys, tout le monde peut jouer.

ShanInXYZ, Avant-hier à 16:32

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, venez poster votre photo de Rose Tyler et n'oubliez pas de voter pour le concours d'affiches

Locksley, Hier à 09:58

Participez au concours A Discovery of Witches, faites voyager Diana dans le temps ! On attend vos créations originales ! Bon WE

SeySey, Hier à 11:58

Hello ! Nous attendons vos créations sur le quartier Sex Education ! Les infos sur le quartier

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site