VOTE | 242 fans

#452 : La Permission

Diffusion : 2006 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Yvain et Gauvain ont déserté leur tour de guet pour quelques jours. Ils en ont assez car la tour n'est pas très confortable. Mais ils doivent se cacher au château pour ne pas se faire repérer...

Popularité


5 - 3 votes

Plus de détails

Dame Séli assomme par mégarde son fils Yvain revenu dormir dans son lit à Camelot. Elle prévient son mari Léodagan et tous deux s'interrogent. Que fait Yvain à Camelot alors qu'il était censé être en garnison dans une tour de guet avec son comparse Gauvain? Yvain explique que c'est parce que les lits de la tour de surveillance sont trop pourris et qu'ils ont trop mal au dos. Ils ont donc décidé de faire une pause dans leur mission de surveillance!

Mais ils ne sont pas inconscients, dixit Yvain, ils ont bien refermé la porte derrière eux et s'il faut qu'ils y retournent le lendemain ils feront attention et surveilleront la tour pour voir si elle brûle. Si c'est le cas c'est que des envahisseurs auront profité de l'absence de surveillance dans cette tour pour attaquer. À ce moment-là, Yvain et Gauvain viendront prévenir le Roi.

Les 2 jeunes gens vont se cacher dans les douves. Ils jouent aux dés tout en se lamentant sur leur sort. Et si quelqu'un venait? Pas de souci ils ont un plan B qu'ils ne tardent pas à mettre en place en entendant des pas s'approcher. Le Roi Arthur arrive avec un nouveau prisonnier. Yvain et Gauvain font semblant d'être enchaînés et vont de plaintes en soupirs de désespoir et de lamentations.

Génerique de fin

Leur plan B n'a visiblement pas marché puisqu'ils sont à présent attachés debout au mur des douves avec d'autres prisonniers. Ils regrettent leur lit à la tour de guet. Optimiste, Gauvain dit qu'au moins ils ne sont plus seuls, ils ont des camarades prisonniers avec eux. Yvain s'inquiète de ce qu'un des prisonniers soit vraiment bien attaché.

FIN 

Rédigé par Chrismaz66

Dame Séli entre dans la chambrée d’Yvain et ramasse le linge sale. Elle aperçoit tout à coup quelqu’un dans le lit en train de dormir et de ronfler. Elle repose le linge,  s’arme d’une énorme pale et cogne le dormeur qui hurle de douleur.

YVAIN : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAÏÏÏÏEEEEEEEEEUU !

DAME SÉLI  (le reconnaissant) : ah mais c’est vous ?

Générique

(Dans la chambre d’Yvain ce dernier a la tête bandée)

DAME SÉLI : j’entre, j’vois un type qui ronfle, dans l’doute je tape ! (à Léodagan, aussi présent) : qu’est-ce que vous auriez fait, vous ?

LÉODAGAN : sûrement la même chose, mais j’suis loin d’être un exemple.

YVAIN  (assis sur son lit) : j’suis sûr que j’ai une traumatite !

DAME SÉLI : mais qu’est-ce que vous faites ici, débilos ? Vous êtes censé être en garnison dans une tour de surveillance !

YVAIN : ouais bah c’est bon hein avec Gauvain on a décidé de faire une pause dans la surveillance.

LÉODAGAN : une pause dans la surveillance ?

YVAIN : ah ouais, mais ils sont tout pourris les lits dans la tour ! On se poucrave le dos !

LÉODAGAN : mais qui surveille la côte, (hoche la tête) j’comprends rien là…c’est Gauvain ?

DAME SÉLI : mais non ! Il est revenu aussi l'autre !

LÉODAGAN : mais qui c’est qui y a à la tour en ce moment ? Euh…personne !

YVAIN : bah non. On a hyper bien refermé la porte derrière nous pour que personne rentre. On n’est pas non plus euh…des inconscients !

LÉODAGAN : non, non, attendez, attendez ! Je vais essayer de résumer l’truc : donc là en ce moment, y’a une portion de côte qui est laissée sans surveillance ? C’est ça ?

YVAIN : attendez, on n’a pas fait nos rapiats hein ! Vis-à-vis de la surveillance ! Jusqu’à hier on y était, hein euh apparemment demain, bon  on y r’tourne sauf que bon super (il montre sa tête endolorie)…

DAME SÉLI : ça va…

YVAIN : merci ! Alors ça va quoi ! Hein ? (énervé) Si c’est pour y être tous les jours, c’est vraiment pas la peine !

DAME SÉLI : si y a un débarquement d’envahisseurs à cet endroit-là et qu’Arthur apprend qu’ils ont déserté leur poste.

YVAIN : on y a pensé à ça. Demain on y r’tourne euh, tranquilles, quand on arrive on s’cache dans un fourré, dissimu, hein ! On regarde la tour de loin, si la tour a brûlé c’est que les envahisseurs ont débarqué, et on vient vous prévenir.

LÉODAGAN : et si c’est vot’plumard qui brûle vous y retournez plus vite ou pas ?

YVAIN (dégoûté) ; mais d’toute façon j’en étais trop sûr que ça allait faire des histoires ça….

(Yvain et Gauvain sont dans les douves, ils jouent aux dés)

YVAIN : c’est pas une vie de passer sa journée là-d’dans !

GAUVAIN : alors en même temps c’est le seul endroit où personne ne pensera à venir nous chercher.

YVAIN : ouais mais en plus comment ça pue trop !

GAUVAIN : bah vous préfèreriez peut-être retourner à la tour de guet ?

YVAIN : bah non, tout d’suite…

GAUVAIN : au moins nous dormons dans nos lits.

YVAIN : n’empêche on va finir par s’faire pincer. Hier en remontant j’ai failli croiser Bohort dans le couloir.

GAUVAIN : mais parce que vous remontez trop tôt ! Deux heures du matin, pas avant ! Ça évite les mauvaises surprises.

YVAIN : ouais bah ici aussi on risque une mauvaise surprise. D’ils descendent pour libérer un prisonnier ?

GAUVAIN : plan B.

YVAIN : il est tout pourri not’plan B.

(des bruits de pas)

GAUVAIN : plan B ! Plan B !

Yvain et Gauvain s’enchaînent tels des prisonniers et se mettent à geindre.

YVAIN & GAUVAIN : aaaaaaahhhhhhhhh !

GAUVAIN : pauvre de nous !

YVAIN : tant de mésaaaaaaventuuuuuuures !

GAUVAIN : ahhhh emprisonnés par mégarde !! Ohhhh contre notre volnté….. !

(Arthur s’approche d’eux avec un nouveau prisonnier)

YVAIN : aaaaah quelqu’un viendra-t-il nous sauver de notre infortuité ?

GAUVAIN (prestement) : infortune.

YVAIN (se reprend) : infortune. De notre infortune !

Générique de fin

(Yvain et Gauvain sont enchaînés debout au mur à côté d’autres prisonniers)

YVAIN : non mais là non mais c’est trop abusé quoi !

GAUVAIN : il ne nous a même pas laissé le temps de nous expliquer.

YVAIN : d’toute façon cette histoire de tour de guet mais depuis le début  c’est trop pourri !

GAUVAIN : du coup maintenant à choisir j’crois que je préfère la tour de guet.

YVAIN : oh c’est on risque d’aller se coucher dans not’lit maintenant.

GAUVAIN : en même temps ici nous sommes à l’abri d’attaques d’envahisseurs.

YVAIN : mouais c’est vrai aussi.

GAUVAIN : et puis nous ne sommes pas seuls. Nous avons quelques camarades prisonniers.

(Gauvain se tourne vers un camarade prisonnier)

GAUVAIN : bonjour !

PRISONNIER : argh !

GAUVAIN : ah bon.

YVAIN : on est sûr qu’il est bien attaché au fait lui ?

FIN 

Rédigé par Chrismaz66

Dame Séli entre dans la chambrée d’Yvain et ramasse le linge sale. Elle aperçoit tout à coup quelqu’un dans le lit en train de dormir et de ronfler. Elle repose le linge,  s’arme d’une énorme pale et cogne le dormeur qui hurle de douleur.

YVAIN : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAÏÏÏÏEEEEEEEEEUU !

DAME SÉLI  (le reconnaissant) : ah mais c’est vous ?

Générique

(Dans la chambre d’Yvain ce dernier a la tête bandée)

DAME SÉLI : j’entre, j’vois un type qui ronfle, dans l’doute je tape ! (à Léodagan, aussi présent) : qu’est-ce que vous auriez fait, vous ?

LÉODAGAN : sûrement la même chose, mais j’suis loin d’être un exemple.

YVAIN  (assis sur son lit) : j’suis sûr que j’ai une traumatite !

DAME SÉLI : mais qu’est-ce que vous faites ici, débilos ? Vous êtes censé être en garnison dans une tour de surveillance !

YVAIN : ouais bah c’est bon hein avec Gauvain on a décidé de faire une pause dans la surveillance.

LÉODAGAN : une pause dans la surveillance ?

YVAIN : ah ouais, mais ils sont tout pourris les lits dans la tour ! On se poucrave le dos !

LÉODAGAN : mais qui surveille la côte, (hoche la tête) j’comprends rien là…c’est Gauvain ?

DAME SÉLI : mais non ! Il est revenu aussi l'autre !

LÉODAGAN : mais qui c’est qui y a à la tour en ce moment ? Euh…personne !

YVAIN : bah non. On a hyper bien refermé la porte derrière nous pour que personne rentre. On n’est pas non plus euh…des inconscients !

LÉODAGAN : non, non, attendez, attendez ! Je vais essayer de résumer l’truc : donc là en ce moment, y’a une portion de côte qui est laissée sans surveillance ? C’est ça ?

YVAIN : attendez, on n’a pas fait nos rapiats hein ! Vis-à-vis de la surveillance ! Jusqu’à hier on y était, hein euh apparemment demain, bon  on y r’tourne sauf que bon super (il montre sa tête endolorie)…

DAME SÉLI : ça va…

YVAIN : merci ! Alors ça va quoi ! Hein ? (énervé) Si c’est pour y être tous les jours, c’est vraiment pas la peine !

DAME SÉLI : si y a un débarquement d’envahisseurs à cet endroit-là et qu’Arthur apprend qu’ils ont déserté leur poste.

YVAIN : on y a pensé à ça. Demain on y r’tourne euh, tranquilles, quand on arrive on s’cache dans un fourré, dissimu, hein ! On regarde la tour de loin, si la tour a brûlé c’est que les envahisseurs ont débarqué, et on vient vous prévenir.

LÉODAGAN : et si c’est vot’plumard qui brûle vous y retournez plus vite ou pas ?

YVAIN (dégoûté) ; mais d’toute façon j’en étais trop sûr que ça allait faire des histoires ça….

(Yvain et Gauvain sont dans les douves, ils jouent aux dés)

YVAIN : c’est pas une vie de passer sa journée là-d’dans !

GAUVAIN : alors en même temps c’est le seul endroit où personne ne pensera à venir nous chercher.

YVAIN : ouais mais en plus comment ça pue trop !

GAUVAIN : bah vous préfèreriez peut-être retourner à la tour de guet ?

YVAIN : bah non, tout d’suite…

GAUVAIN : au moins nous dormons dans nos lits.

YVAIN : n’empêche on va finir par s’faire pincer. Hier en remontant j’ai failli croiser Bohort dans le couloir.

GAUVAIN : mais parce que vous remontez trop tôt ! Deux heures du matin, pas avant ! Ça évite les mauvaises surprises.

YVAIN : ouais bah ici aussi on risque une mauvaise surprise. D’ils descendent pour libérer un prisonnier ?

GAUVAIN : plan B.

YVAIN : il est tout pourri not’plan B.

(des bruits de pas)

GAUVAIN : plan B ! Plan B !

Yvain et Gauvain s’enchaînent tels des prisonniers et se mettent à geindre.

YVAIN & GAUVAIN : aaaaaaahhhhhhhhh !

GAUVAIN : pauvre de nous !

YVAIN : tant de mésaaaaaaventuuuuuuures !

GAUVAIN : ahhhh emprisonnés par mégarde !! Ohhhh contre notre volnté….. !

(Arthur s’approche d’eux avec un nouveau prisonnier)

YVAIN : aaaaah quelqu’un viendra-t-il nous sauver de notre infortuité ?

GAUVAIN (prestement) : infortune.

YVAIN (se reprend) : infortune. De notre infortune !

Générique de fin

(Yvain et Gauvain sont enchaînés debout au mur à côté d’autres prisonniers)

YVAIN : non mais là non mais c’est trop abusé quoi !

GAUVAIN : il ne nous a même pas laissé le temps de nous expliquer.

YVAIN : d’toute façon cette histoire de tour de guet mais depuis le début  c’est trop pourri !

GAUVAIN : du coup maintenant à choisir j’crois que je préfère la tour de guet.

YVAIN : oh c’est on risque d’aller se coucher dans not’lit maintenant.

GAUVAIN : en même temps ici nous sommes à l’abri d’attaques d’envahisseurs.

YVAIN : mouais c’est vrai aussi.

GAUVAIN : et puis nous ne sommes pas seuls. Nous avons quelques camarades prisonniers.

(Gauvain se tourne vers un camarade prisonnier)

GAUVAIN : bonjour !

PRISONNIER : argh !

GAUVAIN : ah bon.

YVAIN : on est sûr qu’il est bien attaché au fait lui ?

FIN 

Rédigé par Chrismaz66

Kikavu ?

Au total, 54 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Ubik3 
07.05.2019 vers 16h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
15.04.2018 vers 22h

ilusion 
29.10.2017 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
SONDAGE Canicule

SONDAGE Canicule
Et oui un nouveau sondage arrive, il est là, et il est dédié aux canicules de cet été, comment les...

Calendrier du mois!

Calendrier du mois!
Merci encore et toujours à Poupette, pour ses jolis calendriers! Voici celui du mois d'Août que...

Bataille de Kaamelott: résultats!

Bataille de Kaamelott: résultats!
Les résultats de la Bataille sont tombés! Au terme de deux semaines de travaux de fond et...

A la télévision cette semaine..

A la télévision cette semaine..
Vous vous sentez nostalgique? Alors il vous faut regarder jeudi 18 juillet La 7ème compagnie au...

Audrey Fleurot dans Toys story 4

Audrey Fleurot dans Toys story 4
Audrey Fleurot développe sa carrière de doubleuse: elle prête sa voix à Bo, la bergère, dans Toys...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

CastleBeck, Avant-hier à 11:58

Penser à regarder les votes dans les préférences. Du côté des thèmes, Samantha Who attend patiemment.

CastleBeck, Avant-hier à 12:17

Le quartier Lethal Waepon attend vos votes pour les Awards de la Saison 2. Thème de la semaine : scènes comiques. Merci et bonne journée!

Steed91, Hier à 08:39

Bonjour à tous, nouveau sondage sur le quartier Modern Family, quel titre VF pour l'épisode 10.17 ?

Steed91, Hier à 08:40

Venez nombreux, vous pouvez même voter si vous ne connaissez pas la série

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:49

Les Awards de la seconde saison de Lethal Weapon se poursuivent. Une nouvelle catégorie a été mise en vote et l'action est au rendez-vous! Merci.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site