VOTE | 253 fans

#535 : Les Embusqués

Arthur et Guenièvre font route avec le tavernier. En campagne avec ses brigands, Venec découvre Lancelot évanoui et blessé dans un pré. Quant à Arthur, qui entend des cris, il ne voit pas Lancelot qui est pourtant très proche de lui.

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails

Le couple royal doit se rendre au phare avant la nuit. Cependant le roi en est encore à prendre son petit déjeuner, tandis que la reine s’affaire à courir partout. Avec le tavernier, elle tente de le secouer, sans succès. L’homme parle alors à la reine de bandits qui détrousseraient les visiteurs sur les rochers qui surplombent la mer. Guenièvre est très inquiète.

Venec fait un discours à ses hommes, en haut des rochers. Il est fier de son équipe, et lui rappelle que si une victime ne perd pas son sang-froid, il ne faut pas s’enfuir. Il répond patiemment aux questions de ses complices.

Le tavernier, Arthur et sa femme marchent dans les champs. La reine est sûre d’avoir entendu un bruit dans les arbres mais son mari ne la croit pas, après tout c’est une forêt, il y a des bruits partout. Elle évoque de possibles bandits, au grand damn du tavernier. Arthur, furieux, part devant sans attendre personne, ce qui force ses comparses à le suivre.

Dans la tour de guet, Lionel voit passer de nouveaux visiteurs. Il se demande s’il doit les abattre, au grand désespoir de son frère, qui trouve la situation ridicule. Une dispute s’engage, et Bohort finit par menacer son frère de son arc. Il refuse qu’il s’en prenne à des innocents. Lionel est effrayé par la réaction de son aîné.

Venec palpe un Lancelot mourant au sol, et rassure ses hommes sur le danger qu’il représente. Cependant, c’était mal connaître la résistance de Lancelot, qui parvient à se relever et à le frapper au ventre à l’aide d’un bâton en bois. Paniqués, les complices de Venec s’enfuient. Le bandit hurle de douleur, et court après ses hommes, enragé. Lancelot se recouche au sol, très affaibli.

Le groupe a entendu les cris de Venec. Arthur décide d’aller voir de quoi il s’agit et demande à ses compères de rester où ils sont. Il reviendra les chercher. Ils protestent, inquiets pour lui, et se font envoyer sur les roses. Guenièvre est en larmes et s’accroche au tavernier, qui n’en mène pas non plus large.

Lionel et Bohort ont eux aussi entendu les cris. Le premier veut intervenir, quand le second se dédouane de toute responsabilité. Après tout, ils sont confinés dans leur tour, ça ne les regarde donc pas. Lionel est en colère et trouve que l’art martial est une chose bien curieuse. Pour son frère, il n’avait qu’à faire ses classes. Lionel est secoué.

Arthur tombe sur le bâton de bois empreint de sang avec lequel Lancelot a frappé Venec. Il découvre aussi du sang séché au sol. Perplexe, il manque Lancelot qui est en fait allongé de l’autre côté du champ. Ce dernier fixe le ciel, les yeux vides. Sans réponse, le roi rejoint son groupe. Il n’a aucune réponse concrète à donner au groupe, c’était peut-être des bestioles, mais personne n’y croit. Ses comparses ne sont pas rassurés à l’idée de poursuivre leur chemin, mais finissent par suivre le roi.

Lionel cherche encore à tirer le mystère des visiteurs au clair, au grand désespoir de son frère. Il souhaite partir à leur poursuite, mais Bohort refuse de rester seul dans la tour. Il propose à son frère de passer ses envies meurtrières sur un oiseau, afin qu’ils aient quelque chose à manger. Lionel est frustré. 

Guenièvre: Allez, dépêchez-vous, vous êtes même pas habillé! (court dans tous les sens, ferme un sac de voyage)

Arthur: Bon bah ça va, je mets cinq minutes pour m’habiller. (attablé devant son petit-déjeuner)

Guenièvre: On avait dit qu’on partait avant l’aube! Bravo hein!

Arthur: Zuuut!

Tavernier: Elle a raison sire. Si vous voulez arriver au phare avant la nuit …

Arthur: Arrêtez de m'appeler sire.

Guenièvre: Alleeeez! Si on arrive de nuit on va se faire attaquer!

Arthur: Bah je les attends les mecs. Vont pas être déçus du voyage.

Tavernier: Allez sire, on sait pas ce qui traine sur cette route!

Arthur: Arrêtez de m’appeler sire.

Tavernier: On entend des tas d’histoires.

Guenièvre: Ah bon?

Arthur: Mmm.

Tavernier: Bah comme quoi qu’y aurait une équipe de tire-laines, de malandrins, qui seraient postés, au moment où c’est qu’y a des rochers en surplomb, voyez!

Guenièvre: Non…

Tavernier: Non? Ah bah comment, comment vous décrire… Bon vous voyez le bois?

Guenièvre: Heu quel bois?

Tavernier: Bah le bois pour aller aux fermes.

Guenièvre: Non, non.

Tavernier: Hé bah heu à un moment y a des rochers en surplomb. Hé bah c’est là qu’ils sont postés. … Soit-disant.

Guenièvre: Et, et ils sont dangereux?

Tavernier: Je pense bien. Il paraîtrait même, mais ça, heu, c’est des on-dit, hein, à prendre avec des circonflexes…

Arthur s’effondre par terre et se relève, sonné. La reine et le tavernier se tournent vers lui.

***

 

Venec est fièrement perché sur un rocher situé en hauteur, tandis que ses hommes, installés sur l'herbe en contrebas, l'écoutent attentivement.

Venec: Savoir identifier ses erreurs, je pense que c’est notre grande force. N’est-ce pas ce que nous sommes en train de prouver aujourd’hui? En analysant efficacement nos résultats, et en proposant une reprise en main de nos ambitions ferme et volontaire? Alors, un petit récapitulatif. Les résolutions, quelles sont-elles? Ne pas s’effrayer en cas de réaction d’une victime. On l’a dit, dans la majeure partie des cas, la fermeté et la conviction dans l’attaque suffisent à pétrifier la cible. Il peut arriver, une fois de temps en temps, de tomber sur une victime qui ne perd pas son sang-froid. Ca n’est pas une raison pour se barrer à toutes jambes, j’espère que c’est bien clair pour tout le monde! Une question? (un des hommes lève la main) Oui, tout à fait?

***

 

Le couple royal et le tavernier marchent dans les champs.

Guenièvre: Vous avez entendu? (s’arrête de marcher)

Arthur: Quoi encore?

Tavernier: Moi j’ai rien entendu.

Guenièvre: Pourtant je suis sûre…

Tavernier: C’était peut-être la chèvre.

Guenièvre: Non mais, j’ai, j’ai l’impression que ça venait de là-bas, dans les arbres!

Arthur: Ah bah heu oui, c’est-à-dire c’est une forêt quoi, y a des bestioles, des machins, on va peut-être pas s'arrêter à chaque fois qu’on entend une branche qui craque, si?

Guenièvre: Mais si c’est des bandits?

Tavernier: Ah non, dites pas ça vous allez nous coller la poisse! (le roi est ulcéré)

Arthur: Bon dieu mais quand on se fera attaquer par des bandits on sera les premiers au courant, c’est pas la peine d’écouter si y a du bruit dans les arbres! Alors grouillez-vous maintenant!

ll part en avant sans attendre personne. La reine et le tavernier se fixent un instant avant de le suivre d’un air apeuré. Guenièvre marche tout en jettant de fréquents coups d'oeil derrière elle.

***

 

Dans la tour de guet.

Bohort (l’air abattu): Oh mon dieu!

Lionel: Que se passe-il?

Bohort: Des gens sur le sentier!

Lionel: Qu’est ce qu’on fait? On tire?

Bohort: Mais assez bon sang! Il ne vous a pas suffit de l’autre fois!

Lionel: L’autre fois j’exécutais les ordres.

Bohort: Hé bien arrêtez d'exécuter les ordres vous êtes ridicule!

Lionel: Et s’il s’agit d’envahisseurs?

Bohort: Les envahisseurs sont censés voyager de l’extérieur vers l’intérieur, pas l’inverse.

Lionel: Les envahisseurs ne s’attardent pas à ce genre de détails.

Bohort: Mais réfléchissez nom de nom, c’est complètement crétin! Ces gens-là voyagent avec une chèvre!

Lionel: Et après? Vous pensez que le seigneur Léodagan a demandé de tirer sur tous ceux qui empruntent ce sentier, sauf sur ceux qui ont une chèvre?

Bohort: Les envahisseurs ne voyagent pas de Kaamelott vers la côte avec des chèvres!

Lionel: Vous m’expliquerez, quand vous aurez le temps, ce que nous fabriquons dans cette tour de garde si nous nous obstinons à ne vouloir tirer sur personne.

Bohort: On prend l’air! Considérez que nous sommes en villégiature à la campagne!

Lionel: Bon. Et alors je fais quoi? Je tire ou je tire pas?

Bohort: ... Vous prenez votre arc, et vous le bouffez, espèce de dégénéré sanguinaire! Et si je vous vois tenter quoique ce soit contre ces pauvres malheureux, c’est moi qui vous tire dessus! 

Il menace son frère de son arc. Ce dernier lève les mains, effrayé par la réaction de Bohort.

***

 

Lancelot est allongé dans l’herbe, inconscient. Venec le palpe avec une fougère pour voir s’il représente ou non un danger. Ses hommes se tiennent éloignés, prudents.

Venec (à ses hommes): C’est bon. Vous pouvez venir. C’est pas dangereux. Bon. Alors là, deux choses: premièrement je le connais personnellement. Bon bah aujourd’hui je vais faire abstraction, hein, parce qu’il faut quand même bien qu’on bouffe, mais normalement, on attaque pas les gens avec lesquels on a traité par le passé. Deuxièmement. Bon là, il est à moitié crevé, donc on risque rien, mais ça veut pas dire qu’ils seront tous à moitié crevés! Hein! C’est quand même déjà exceptionnel de tomber sur un gars qu’est déjà à moitié… 

Il se retourne et se retrouve nez à nez avec un Lancelot furieux. Ce dernier a repris conscience et a réussi à se mettre sur les genoux. L’ancien chevalier frappe Venec dans le ventre, à l’aide d’un bâton en bois. Le bandit hurle de douleur.

Venec: Ah! Héhéhéhé, attendez-moi! Oh attendez-moi bon dieu ou je vous préviens je vous vire tous!

Il court vers ses hommes, tandis que Lancelot se rallonge, très affaibli.

***

 

Dans les champs. Le couple royal et le tavernier se sont arrêtés de marcher en entendant les cris de Venec.

Guenièvre: Là vous allez pas dire que vous avez rien entendu?!

Tavernier: Ah si là y a quelqu’un qu’a crié…

Arthur: Non. Ouais ça… Ça venait de là-bas je crois. (pointe du doigt la forêt)

Guenièvre: Bon qu’est ce qu’on fait on fait demi-tour?

Arthur: Demi-tour?! Ah non mais ça va je vais aller voir ce que c’est, vous vous restez ici, je reviens vous chercher.

Tavernier: Et, et si ils vous tombent dessus et que vous revenez pas?

Arthur: Bon bah on verra…

Guenièvre: Mais on verra quoi si vous revenez pas?!!!! (terrifiée)

Arthur: ... Faites ce que je vous dis et foutez-moi la paix, là!

Il part, furibond. Guenièvre est au bord des larmes et s’accroche au bras du tavernier qui est lui aussi inquiet.

***

 

Lionel (s’apprêtait à décrocher une flèche du mur): Vous avez entendu? Le cri!

Bohort (tient son arc contre lui, apeuré): Oh mon dieu… Il se trame quelque sombre affaire dans cette forêt maudite.

Lionel: Qu’est ce qu’on fait?On tire? (observe les environs par la fenêtre)

Bohort: On tire?Mais sur quoi voulez-vous donc tirer encore?Si ça vous démange à ce point-là, vous n’avez qu’à tirer sur moi, après tout, vous avez déjà abattu notre propre cousin…

Lionel: Mais, nous sommes de garde et il y a des cris!Il me semble tout à fait curieux de ne pas intervenir!

Bohort: Mais pour intervenir il faudrait partir en direction des cris. Hors je vous rappelle que nous sommes consigné dans cette tour!

Lionel: Alors on va laisser les gens s’entretuer sans rien faire. (il fixe son frère avec colère)

Bohort: Exactement. Considérez que ça ne nous regarde pas!

Lionel: Ah bon! Vraiment! La chose militaire me restera mystérieuse jusqu’au bout. (se place face à son frère, son arc en main)

Bohort: Vous n’aviez qu’à faire vos classes. (Il joue des sourcils. Lionel baisse les yeux, blême.)

***

 

Arthur marche dans les champs. Il tombe sur le morceau de bois avec lequel Lancelot a frappé Venec, ce dernier est empreint de sang. Perplexe, le roi lance l’objet dans l’herbe et poursuit son chemin. Il trouve alors du sang frais par terre, qui lui salit les doigts. Malgré son observation des alentours, il ne voit pas Lancelot, mourant et allongé de l’autre côté du champ. Bredouille, le roi part chercher sa femme et le tavernier.

***

 

Guenièvre: Alors?

Arthur (geste d’impuissance): Non. Rien. Peut-être des bestioles qui se sont battues.

Guenièvre: Des bestioles?!

Tavernier: Non mais sire vous allez pas nous dire que c’était des bestioles quand même!

Arthur: M’appelez pas sire.

Guenièvre: Vous êtes allé là-bas et vous n’avez rien remarqué?

Arthur: Si, fin, non, non un peu de sang par terre… Voilà, en tout cas là y a plus rien, on peut y aller.

Guenièvre: Oh bah oui, y a du sang par terre, ça crie, mais on y va quand même, hein, pas de problème! (se tourne vers le tavernier)

Tavernier: Ah bon dieu que j’ai craint ça!

Guenièvre: En même temps si c’est des bestioles y a peut-être plus de chance qu’elles s’en prennent à la chèvre qu’à nous. Ouais. (lève les mains en l’air)

Arthur: Hé. Je vous dis qu’on peut y aller. (Il s'éloigne. Après un moment d’hésitation et un haussement d’épaules de la reine, les deux autres le suivent.) Allez!

***

 

Les deux frères sont assis par terre et adossés contre un mur. Ils semblent épuisés.

Lionel: Les envahisseurs n’emportent-ils jamais avec eux leur propre nourriture?

Bohort: Qu’est ce que vous voulez dire?

Lionel: Si je devais envahir un pays je pense que j’emporterais avec moi la nourriture nécessaire. Ce qui expliquerait la présence de la chèvre.

Bohort: Mais vous êtes encore là-dessus? C’est de l'obsession hein!

Lionel: Une chèvre vivante ne s’avarie pas, et y'a pas besoin de la porter, puisqu’elle marche. C’est drôlement futé hein quand on y réfléchit! (il rit, son frère est à bout de patience)

Bohort: Ces gens n’étaient pas des envahisseurs.

Lionel: A la limite ce que nous pouvons faire, vous vous restez ici, comme ça il ne sera pas dit que nous avons déserté notre poste, et moi je pars à la poursuite de ces malfrats.

Bohort: Il est absolument hors de question que je reste seul dans cette maudite tour! Quant à vous si vous ne pouvez vous passer de tuer quelqu’un, passez donc vos nerfs à tirer sur un oiseau! Ca aura au moins le mérite de constituer notre pitance de ce soir. (Il regarde fixement devant lui. Son frère ferme les yeux, frustré.)

Rédigé par Ellielove pour Kaamelott Hypnoweb

Kikavu ?

Au total, 62 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

arcadybilo 
14.11.2020 vers 14h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
18.10.2019 vers 19h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

naadd 
06.01.2019 vers 11h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

L'HypnoCard Downton Abbey de la catégorie Places a été élue HypnoCard du mois de novembre 2020 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

Retrouvez désormais tous les EVs de la citadelle dans la rubrique HypnoFanfics!
HypnoFanfics | Parcourez la bibliothèque!

Notre quartier dédié à la série Elite vient d'ouvrir ses portes ! Bonne visite !
Nouveau quartier ! | Elite

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Gagnez l'HypnoCard de votre choix en choisissant une case de notre calendrier de l'Avent !
Les HypnoCards fêtent Noël | Misez !

Activité récente

Hérétique, au bûcher!
Aujourd'hui à 18:14

Photo du Mois
Aujourd'hui à 17:41

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 17:41

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 12:15

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 12:15

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 12:15

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 12:14

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 11:53

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 11:19

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 10:33

Kaamelott série TV
Aujourd'hui à 10:33

Actualités
Kaamelott Premier volet: détails sur les personnages

Kaamelott Premier volet: détails sur les personnages
Dans son interview pour le magazine Historia de décembre 2020, Alexandre Astier révéle notamment des...

Kaamelott Premier volet: des photos! [spoilers]

Kaamelott Premier volet: des photos! [spoilers]
Décidément c'est une bonne soirée, après le synopsis et la bande-son, c'est au tour de photos de...

Kaamelott Premier volet: une bande-son

Kaamelott Premier volet: une bande-son
En marge de la sortie du synopsis, c'est aussi la bande-son du premier film Kaamelott qui est parue...

Kaamelott Premier volet: un synopsis

Kaamelott Premier volet: un synopsis
Dans le magaine Historia de décembre 2020, dont il fait la une, Alexandre Astier a donné une...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui nous sommes le 30 novembre 2020, et c'est l'anniversaire d'Aurélien Portehaut,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sanct08, Aujourd'hui à 10:21

Hello, nouveau calendrier sur The X-Files ! n'hésitez pas à venir nous dire comment vous le trouvez !

Luna25, Aujourd'hui à 10:32

Nouveaux pdm, duel et sondage sur Legends of tomorrow et Reign !

Luna25, Aujourd'hui à 10:33

Venez voir le nouveau calendrier de Legends of tomorrow spécial Noël !

cinto, Aujourd'hui à 18:52

Elton John ou Freddie Mercury? Finale du jeu chez Queer As folk...Venez...

ptitebones, Aujourd'hui à 18:53

Hello, nouvelle catégorie des Manifest Awards en vote

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site