VOTE | 251 fans

#202 : Les Alchimistes

Diffusion : 2005 - M6

Scénario / Réalisation : Alexandre Astier

Perceval et Karadoc se sont mis en tête de posséder une potion de puissance. Merlin refusant de la leur fabriquer, ils décident d'essayer par eux-mêmes...

=> Les captures

Popularité


5 - 2 votes

Plus de détails

Perceval et Karadoc boivent un pot dans la taverne. Le tavernier s'étonne de les voir encore là au lieu d'être partis au combat avec les autres. Karadoc répond qu'ils partiront le lendemain. Perceval ajoute qu'ils doivent auparavant se faire fabriquer une potion magique de puissance par Merlin. Le tavernier n'est pas sûr que le magicien soit d'accord mais Perceval explique qu'ils ne partiront pas au combat sans la potion car ils en ont assez d'être blessés.

Merlin est trop pressé pour les écouter et leur rappelle leur dernière mésaventure. Ils avaient demandé une formule magique pour obtenir une boule de feu afin d'aller attaquer un orque. Merlin leur avait donné la formule écrite sur un parchemin, à lire pour déclencher la boule de feu. Forcément en la lisant dans le couloir en sortant de chez Merlin, ils ont mis le feu au château. Perceval et Karadoc protestent et accusent Merlin de leur avoir mal expliqué. Dans le couloir c'était seulement pour répéter ils ne voulaient pas lancer la boule dans le couloir, ils ne sont pas cons non plus !

Merlin coupe court à la conversation. Il s'en va en leur conseillant de s'adresser à la concurrence.

Perceval et Karadoc décident de fabriquer eux-mêmes la potion de puissance. Ils rassemblent des fioles, Perceval pense qu'il leur faut agir avec méthode, il propose de trier les flacons. Karadoc demande s'il faut les trier par couleur. Perceval s'écrie que non, se basant sur les haricots. Les rouges sont plus jolis que les blancs mais ils bousillent les intestins, il ne faut surtout pas se fier à la couleur. Karadoc se rend à l'évidence et ils optent pour tester les odeurs. La première fiole sent mauvais, Perceval demande à Karadoc ce qui sent mauvais dans la vie. Karadoc pense aux pieds. Perceval le pousse à réfléchir sur le bon et le mauvais côté des pieds. Karadoc trouve qu'il est bon de se déplacer avec les pieds, mais si on marche trop on a mal aux pieds. Perceval conclut que la fiole est plutôt bonne mais il ne faut pas trop en mettre.

Ils n'arrivent pas à finaliser l'élaboration de la potion et décident d'aller demander conseil au roi Arthur.

Perceval commence par expliquer au roi la raison pour laquelle ils l'ont convoqué. Le roi arrête tout de suite Perceval en soulignant qu'ils n'ont pas les moyens de le convoquer. Il les reçoit parce qu'il le veut bien et les menace, s'il a été dérangé pour rien, de les enfermer dans une cage sans boire ni manger et il se débrouillera en plus pour qu'ils attrapent le typhus. Il leur conseille de faire simple.

Karadoc raconte qu'ils avaient commencé à inventer une potion magique de puissance. Le roi est très étonné. Perceval explique qu'ils n'ont pas de technique et dans ce cas il faut avoir de la cervelle. Le roi lève les yeux au ciel en soufflant. Karadoc ajoute que la potion qu'ils ont élaborée n'a pas marché. Le roi se demande, ironiquement, pour quelle raison ils n'y sont pas arrivés.

Très fier, pendant que Karadoc boit une gorgée de leur potion, prévient le roi que la potion de puissance n'est rien comparée celle qu'ils ont trouvée.

Perceval et Karadoc, très fier, demandent au roi s'il est prêt à assister au résultat. Le roi atteste qu'il est prêt.

D'une voix caverneuse et fluette, Karadoc demande : bonjour, Sire, comment vous portez-vous aujourd'hui ? Karadoc et Perceval se tordent de rire à la voix du chevalier.

Le roi, ébahi, les regarde sans dire un mot.

Le lendemain, de retour du combat, Lancelot suivi par des chevaliers parmi lesquels Karadoc et Perceval, informe le roi de leur victoire, l'ennemi est en fuite. De sa nouvelle voix ridicule et magique, Perceval claironne que c'est grâce à leur arme secrète, ce qui le met en joie. Karadoc ajoute qu'ils sont indestructibles et ils éclatent de rire tous les deux.

Lancelot se retourne vivement et les attaque avec son épée.

On entend la voix ridicule demander à Lancelot d'arrêter, c'était pour plaisanter.

 

Rédigé par mamynicky pour HypnosérieKaamelott

Ce script VO a été migré dans le guide de l'épisode.

PROLOGUE

A la taverne, avec Perceval, Karadoc et le Tavernier.

TAVERNIER : Vous êtes pas partis au combat avec les autres ?

KARADOC : Demain.

PERCEVAL : Avant on s'fait fabriquer une potion magique de puissance par Merlin.

TAVERNIER : Vous êtes sûrs qu'il va vouloir ?

PERCEVAL : Ben s'il veut pas, on part pas au combat, y'en a marre de se faire charcuter.

 

                                                                               ***

GENERIQUE

***

 

Labo de Merlin, avec celui-ci, Karadoc et Perceval.

MERLIN : Non mais c'est gentil d'être passé mais j'ai pas le temps de discutailler, faut que j'men aille.

KARADOC : Attendez deux minutes quand même.

PERCEVAL : On a besoin de vous pour un truc.

MERLIN : Non ! Ca vous a pas suffit la dernière fois ? Ne touchez pas à la magie !

PERCEVAL : La dernière fois ça n'a rien à voir, vous nous avez mal expliqué.

MERLIN : Quoi ?!

KARADOC : On était venu pour un sort de boules de feu pour aller attaquer un orque, vous nous donnez un parchemin !

MERLIN : Un parchemin de boules de feu, et j'vous ai dit que quand on l'lisait ça déclenchait quoi ? Une boule de feu ! Alors forcément si vous le lisez dans le couloir en sortant d'ici, vous foutez l'feu au château ! J'vois pas c'que j'ai mal expliqué.

PERCEVAL : Mais dans le couloir, c'était pour répéter.

KARADOC : On voulait pas lancer la boule dans l'couloir, on est pas con non plus euh !

PERCEVAL : Forcément, à peine on lit, ça part comme un pet votre saloperie !

MERLIN : Bref, la boutique est fermée, adressez-vous à la concurrence !

PERCEVAL : Allez quoi, on a besoin d'une potion, on va pas la faire nous-même, si ?! (Avec Karadoc.) Pfff...

Ils se regardent, pensent à la même chose, et embarquent tout ce qu'ils peuvent.

***

 

Quelques instants plus tard.

PERCEVAL : Bon maintenant, il s'agit de pas faire n'importe quoi.

KARADOC : De l'organisation !

PERCEVAL : Déjà, on devrait commencer par trier les fioles.

KARADOC : Selon quoi ? Les couleurs ?

PERCEVAL : Ah non non non ! Les couleurs, ça peut être trompeur, regardez les haricots... Les rouges sont plus jolis que les blancs, mais ils bousillent les boyaux !

KARADOC : Ah ouais...

PERCEVAL : Par exemple, celle-là, (il prend une fiole et la sent) qu'est-ce qu'on peut dire ?

KARADOC : (Il sent à son tour.) Elle pue ?

PERCEVAL : Voilà, et qu'est-ce qu'y'a d'autre qui pue sinon ?

KARADOC : Comme fiole ?

PERCEVAL : Non non non, dans la vie.

KARADOC : Les pieds ?

PERCEVAL : Et les pieds, on peut dire que c'est plutôt une bonne chose, ou une mauvaise chose ?

KARADOC : C'est plutôt une bonne chose pour marcher, mais quand on marche trop, ça fait mal aux pieds.

PERCEVAL : Exactement ! Donc cette fiole, selon comme elle pue, on dit qu'elle est plutôt bonne, mais faut pas trop en mettre. Allez-y.

KARADOC : (il commence à vider la fiole dans une autre.) J'en mets combien ?

PERCEVAL : Vous en mettez pas trop.

Karadoc s'arrête.

PERCEVAL : Voilà, ensuite ?

KARADOC : Celle-là !

PERCEVAL : Non non, celle-là on en met pas !

KARADOC : Pourquoi ?

PERCEVAL : Ben parce que on va pas toutes les mettre quand même, Merlin, il mets pas tout à chaque fois.

KARADOC : Ah ouais... Celle-là ?

PERCEVAL : Allez-y vous, sentez-là ! Il faut oser se lancer sinon vous progresserez jamais !

KARADOC : (prend une autre fiole et la sent.) Ah merde !

PERCEVAL : De quoi ?

KARADOC : Elle sent les pieds celle-là.

PERCEVAL : Comme l'autre ?

KARADOC : Non, l'autre j'ai dit qu'elle puait mais pas forcément les pieds. Après vous avez dit "qu'est-ce qu'y'a d'autre qui pue ?", et moi j'ai dit "les pieds".

PERCEVAL : Merde, et celle-là ?

KARADOC : Celle-là, c'est vraiment les pieds.

PERCEVAL : Pfff... Bon ben, faut tout recommencer !

***

 

Salle de la Table Ronde.

Perceval et Karadoc sont en compagnie du roi.

PERCEVAL : Alors voilà, si on vous a convoqué...

Arthur lève les yeux au ciel.

KARADOC : Ben quoi ?

ARTHUR : Vous croyez vraiment que vous avez les moyens d'me convoquer ? Je suis là parce que j'le veux bien, et si vous m'avez fait déplacé pour rien, j'vous envoie 15 jours dans une cage sans boire ni bouffer et j'me démerde pour que vous chopiez le typhus ! J'vous écoute.

PERCEVAL : Bon, on va faire simple.

ARTHUR : J'vous l'conseille, oui.

KARADOC : On était parti pour inventer une potion magique de puissance.

ARTHUR : Qui ça ? Vous ?

PERCEVAL : Ben on n'a pas de technique, mais c'est comme tout, faut avoir du... vous voyez ?

KARADOC : Bon, la potion de puissance, ça a foiré.

ARTHUR : Ah merde : Ca m'coupe les jambes ça ! Comment ça se fait ?

PERCEVAL : Mais comparé à c'qu'on a trouvé, la potion de puissance, ça vaut d'la pisse.

Karadoc boit le contenu de la fiole.

PERCEVAL : Vous êtes prêt ?

ARTHUR : Ben moi, oui !

KARADOC : (avec une voix très aigüe.) Bonjour Sire ! Comment vous portez-vous aujourd'hui ?

Les deux comparses se marrent, sous le regard blasé d'Arthur.

 

***

GENERIQUE

***

 

EPILOGUE.

Dans la forêt. Lancelot, Perceval, Karadoc, ainsi que d'autres guerriers ont rejoint Arthur.

LANCELOT : Victoire Sire ! L'ennemi est en fuite !

PERCEVAL : (avec la voix aigüe) Ouais, c'est grâce à notre arme secrète !

KARADOC: (de même avec cette voix particulière) On est indestructible !

Les deux chevaliers se marrent, et Lancelot, à bout de nerfs, se met à les attaquer à coups d'épée.

(Fondu noir.)

PERCEVAL : Arrêtez ! C'est pour déconner !

 

FIN

PROLOGUE

A la taverne, avec Perceval, Karadoc et le Tavernier.

TAVERNIER : Vous êtes pas partis au combat avec les autres ?

KARADOC : Demain.

PERCEVAL : Avant on s'fait fabriquer une potion magique de puissance par Merlin.

TAVERNIER : Vous êtes sûrs qu'il va vouloir ?

PERCEVAL : Ben s'il veut pas, on part pas au combat, y'en a marre de se faire charcuter.

 

***

GENERIQUE

***

 

Labo de Merlin, avec celui-ci, Karadoc et Perceval.

MERLIN : Non mais c'est gentil d'être passé mais j'ai pas le temps de discutailler, faut que j'men aille.

KARADOC : Attendez deux minutes quand même.

PERCEVAL : On a besoin de vous pour un truc.

MERLIN : Non ! Ca vous a pas suffit la dernière fois ? Ne touchez pas à la magie !

PERCEVAL : La dernière fois ça n'a rien à voir, vous nous avez mal expliqué.

MERLIN : Quoi ?!

KARADOC : On était venu pour un sort de boules de feu pour aller attaquer un orque, vous nous donnez un parchemin !

MERLIN : Un parchemin de boules de feu, et j'vous ai dit que quand on l'lisait ça déclenchait quoi ? Une boule de feu ! Alors forcément si vous le lisez dans le couloir en sortant d'ici, vous foutez l'feu au château ! J'vois pas c'que j'ai mal expliqué.

PERCEVAL : Mais dans le couloir, c'était pour répéter.

KARADOC : On voulait pas lancer la boule dans l'couloir, on est pas con non plus euh !

PERCEVAL : Forcément, à peine on lit, ça part comme un pet votre saloperie !

MERLIN : Bref, la boutique est fermée, adressez-vous à la concurrence !

PERCEVAL : Allez quoi, on a besoin d'une potion, on va pas la faire nous-même, si ?! (Avec Karadoc.) Pfff...

Ils se regardent, pensent à la même chose, et embarquent tout ce qu'ils peuvent.

***

 

Quelques instants plus tard.

PERCEVAL : Bon maintenant, il s'agit de pas faire n'importe quoi.

KARADOC : De l'organisation !

PERCEVAL : Déjà, on devrait commencer par trier les fioles.

KARADOC : Selon quoi ? Les couleurs ?

PERCEVAL : Ah non non non ! Les couleurs, ça peut être trompeur, regardez les haricots... Les rouges sont plus jolis que les blancs, mais ils bousillent les boyaux !

KARADOC : Ah ouais...

PERCEVAL : Par exemple, celle-là, (il prend une fiole et la sent) qu'est-ce qu'on peut dire ?

KARADOC : (Il sent à son tour.) Elle pue ?

PERCEVAL : Voilà, et qu'est-ce qu'y'a d'autre qui pue sinon ?

KARADOC : Comme fiole ?

PERCEVAL : Non non non, dans la vie.

KARADOC : Les pieds ?

PERCEVAL : Et les pieds, on peut dire que c'est plutôt une bonne chose, ou une mauvaise chose ?

KARADOC : C'est plutôt une bonne chose pour marcher, mais quand on marche trop, ça fait mal aux pieds.

PERCEVAL : Exactement ! Donc cette fiole, selon comme elle pue, on dit qu'elle est plutôt bonne, mais faut pas trop en mettre. Allez-y.

KARADOC : (il commence à vider la fiole dans une autre.) J'en mets combien ?

PERCEVAL : Vous en mettez pas trop.

Karadoc s'arrête.

PERCEVAL : Voilà, ensuite ?

KARADOC : Celle-là !

PERCEVAL : Non non, celle-là on en met pas !

KARADOC : Pourquoi ?

PERCEVAL : Ben parce que on va pas toutes les mettre quand même, Merlin, il mets pas tout à chaque fois.

KARADOC : Ah ouais... Celle-là ?

PERCEVAL : Allez-y vous, sentez-là ! Il faut oser se lancer sinon vous progresserez jamais !

KARADOC : (prend une autre fiole et la sent.) Ah merde !

PERCEVAL : De quoi ?

KARADOC : Elle sent les pieds celle-là.

PERCEVAL : Comme l'autre ?

KARADOC : Non, l'autre j'ai dit qu'elle puait mais pas forcément les pieds. Après vous avez dit "qu'est-ce qu'y'a d'autre qui pue ?", et moi j'ai dit "les pieds".

PERCEVAL : Merde, et celle-là ?

KARADOC : Celle-là, c'est vraiment les pieds.

PERCEVAL : Pfff... Bon ben, faut tout recommencer !

***

 

Salle de la Table Ronde.

Perceval et Karadoc sont en compagnie du roi.

PERCEVAL : Alors voilà, si on vous a convoqué...

Arthur lève les yeux au ciel.

KARADOC : Ben quoi ?

ARTHUR : Vous croyez vraiment que vous avez les moyens d'me convoquer ? Je suis là parce que j'le veux bien, et si vous m'avez fait déplacé pour rien, j'vous envoie 15 jours dans une cage sans boire ni bouffer et j'me démerde pour que vous chopiez le typhus ! J'vous écoute.

PERCEVAL : Bon, on va faire simple.

ARTHUR : J'vous l'conseille, oui.

KARADOC : On était parti pour inventer une potion magique de puissance.

ARTHUR : Qui ça ? Vous ?

PERCEVAL : Ben on n'a pas de technique, mais c'est comme tout, faut avoir du... vous voyez ?

KARADOC : Bon, la potion de puissance, ça a foiré.

ARTHUR : Ah merde : Ca m'coupe les jambes ça ! Comment ça se fait ?

PERCEVAL : Mais comparé à c'qu'on a trouvé, la potion de puissance, ça vaut d'la pisse.

Karadoc boit le contenu de la fiole.

PERCEVAL : Vous êtes prêt ?

ARTHUR : Ben moi, oui !

KARADOC : (avec une voix très aigüe.) Bonjour Sire ! Comment vous portez-vous aujourd'hui ?

Les deux comparses se marrent, sous le regard blasé d'Arthur.

 

***

GENERIQUE

***

 

EPILOGUE.

Dans la forêt. Lancelot, Perceval, Karadoc, ainsi que d'autres guerriers ont rejoint Arthur.

LANCELOT : Victoire Sire ! L'ennemi est en fuite !

PERCEVAL : (avec la voix aigüe) Ouais, c'est grâce à notre arme secrète !

KARADOC: (de même avec cette voix particulière) On est indestructible !

Les deux chevaliers se marrent, et Lancelot, à bout de nerfs, se met à les attaquer à coups d'épée.

(Fondu noir.)

PERCEVAL : Arrêtez ! C'est pour déconner !

 

FIN

Rédigé par deanlove35 pour HypnosérieKaamelott

Kikavu ?

Au total, 68 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

kystis 
05.10.2020 vers 04h

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

poupette67 
18.10.2019 vers 18h

LaFriteFan 
15.04.2019 vers 00h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

Raven39 
11.11.2018 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Photo du Mois
Aujourd'hui à 14:13

Hérétique, au bûcher!
Aujourd'hui à 11:26

Les Gladiateurs
Aujourd'hui à 09:59

Anniversaire!
Aujourd'hui à 10:48

Participation -Episodes
Aujourd'hui à 10:04

Nouveau sondage
Aujourd'hui à 10:02

S06E08 Lacrimosa
Hier à 18:53

S06E02 Centurio
25.10.2020

Actualités
Anniversaire!

Anniversaire!
Aujourd'hui 27 octobre, c'est l'anniversaire de Lorant Deutsch, l'interprète Burgonde le plus...

Interview d'Alexandre Astier

Interview d'Alexandre Astier
Alexandre Astier a donné une rare interview à la Cinémathèque française sur Louis de Funès, auquel...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le dernier sondage vous demandait de choisir la série française avec un acteur de la série que vous...

Nouveau survivor

Nouveau survivor
Le dernier survivor vous demandait de choisir l'amitié que vous aimez le MOINS, c'est le duo...

Alternative Awards: Alex Hugo nominé

Alternative Awards: Alex Hugo nominé
Les Alternative Awards battent leur plein, et c'est au tour d'Alex Hugo d'être nominé dans la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Aujourd'hui à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site